Samsung Galaxy S7 : bientôt une série sous MediaTek Helio ?

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
samsung

Un curieux smartphone est apparu chez Geekbench. Son numéro de série : SM-G930W8, soit celui d’une potentielle variante du Galaxy S7. Sa particularité : intégrer un chipset sous MediaTek. Une association bien curieuse.

Un smartphone Samsung sous MediaTek, nous n’en connaissons pas. Que ce soit en entrée de gamme, en milieu de gamme et surtout sur le segment premium où les flagships sont propulsés par des Snapdragon ou des Exynos. C’est notamment le cas du Galaxy S7. Nous avons eu l’occasion de tester dans nos colonnes le modèle européen sous Exynos 8890, chipset octo-core développé par Samsung. Nous savons également que la version nord-américaine fonctionne avec le Snapdragon 820, le dernier quad-core haut de gamme de Qualcomm. Cependant, le fondeur taïwanais n’a jamais eu les honneurs d’une intégration dans le moindre smartphone du Coréen, et encore moins sur la série S, malgré les appels du pied de MediaTek lors du lancement de la gamme Helio.

Galaxy S7
Bientôt un Galaxy S7 sous Helio X20 ou X25 ?

Une version sous Helio en test depuis une semaine

Cependant, un détail très intrigant est arrivé le 23 mars dernier. La base de données du banc de tests Geekbench a enregistré les résultats d’une référence paradoxale. Le smartphone concerné est identifié par un numéro de série : SM-G930W8. Il s’agirait d’une variante du Galaxy S7 (SM-G930) destiné à un marché local (certainement le Canada, les versions identifiées avec la lettre W lui étant généralement attribués). La première apparition de cette version date du 20 janvier 2016. Elle était alors équipée d’un Exynos 8890 (ce qui se vérifie, puisque le marché canadien est équipé de Galaxy S7 avec l’octo-core). Puis le 23 mars, c’est avec un deca-core que le smartphone est testé.

Le chipset est identifié par son numéro de série : MT6797T. C’est-à-dire le Helio X25 de MediaTek. Pour rappel, il s’agit d’une version « Turbo » du MT6797 (aka Helio X20). Ce chipset a été officialisé il y a deux semaines par le fondeur taïwanais lors d’une conférence de presse à Beijing. La configuration intègre également 4 Go de mémoire vive. Seconde apparition curieuse, le lendemain, un autre SM-G930W8 apparaît, cette fois avec 3 Go de mémoire vive et un Helio X20 à bord. Si la version avec le Helio X25 est réapparue ensuite, notamment hier (29 mars), la déclinaison avec le Helio X20 n’a quant à elle pas fait l’objet de tests supplémentaires depuis.

Samsung, nouveau client de MediaTek ?

Évidemment, l’apparition d’une version MediaTek du Galaxy S7 provoque quelques questions. D’abord, s’agit-il d’un simple test de la part de Samsung ? Ensuite, se peut-il que Samsung choisisse de produire un tel smartphone ?  Pour quel marché serait-il destiné et quel rabais sur le prix pourrait-on attendre ? Et enfin, pour quelles raisons Samsung aurait-il cédé aux sirènes de MediaTek, après tant d’années d’ignorance et en ayant Qualcomm parmi ses clients ?

Car Samsung, comme Sony précédemment, refusait jusqu’à présent de travailler avec un autre fondeur, estimant que sa propre branche, aidée de Qualcomm, suffisait largement à combler ses besoins pour un prix relativement correct. Les principaux arguments économiques de MediaTek ont-ils eu raison de la volonté d’un Samsung qui a pourtant signé un accord stratégique avec Qualcomm (dans le cadre de la prise en charge de la production du Snapdragon 820) ? Réponse, peut-être, si le SM-G930W8 sort des usines. Il sera alors bien temps de découvrir quels chipsets se cache sous son bel écran Quad HD...

Comparer les prix du Samsung Galaxy S7

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.