Apple Watch : et si son bracelet devenait modulaire (et utile ?)

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • RSS
apple

Apple a déposé le 17 février 2015 un brevet qui définit comment le bracelet de l’Apple Watch pourrait devenir modulaire. Ce bracelet apporterait de nouveaux éléments et de nouveaux capteurs à la montre connectée. Un principe qui rappelle évidemment la montre modulaire Blocks.

Vous vous souvenez certainement de Blocks, la première montre connectée modulaire. Il s’agit pour mémoire d’une montre composée d’un boîtier, avec le cadran et toute l’intelligence attendue dans un tel produit, et d’un bracelet composé de différents modules qui s’attachent les uns avec les autres. Ces modules sont spécifiques et apportent des services additionnels à la montre : capteur NFC, port SIM, capteur GPS, batterie additionnelle, capteurs biométriques, etc.

Bientôt un concurrent pour Bloks ?

Lancé sur Kickstarter, ce produit a reçu un accueil très chaleureux puisque la campagne a généré plus de 6 fois la somme demandée au départ. Une vraie success-story comme nous les aimons. Si vous faites partie de ceux qui ont précommandé un exemplaire, vous n’êtes donc certainement pas sans savoir que les livraisons sont prévues pour le mois de mai prochain. Une histoire « à la Pebble », dont le premier chapitre finira donc bien. Mais qu’en est-il du suivant ? Car, comme Pebble, Blocks pourrait rapidement être concurrencé par des marques plus prestigieuses et plus puissantes. Apple par exemple.

Apple Watch modulaire

C’est ce que suggère en effet un brevet déposé le 17 février 2015 et validé par l’USPTO le 31 mars 2016 (13 mois pour valider un brevet, il ne faut pas être pressé). Ce document révèle ce que pourrait devenir le bracelet de l’Apple Watch : un ensemble de modules complémentaires qui offriraient au boîtier principal différentes fonctions additionnelles. Une façon intelligente de faire évoluer le produit sans le changer complètement et d’adapter la montre en fonction des besoins de chacun.

Des modules solidaires, mais amovibles

Dans les schémas qui accompagnent ce brevet (et dont certains illustrent cet article), les ingénieurs d’Apple ont imaginé plusieurs configurations possibles pour les modules du bracelet. Mais tous ont un point commun : l’énergie et les informations transiteront entre les modules par des connecteurs cachés au centre des accroches rondes qui maintiennent deux modules ensemble. Grâce à leurs formes, les accroches offrent la souplesse nécessaire à la construction pour tourner autour du poignet. Notez qu’il existerait des modules où le composant électronique additionnel serait rangé à l’intérieur (c’est le cas de la batterie par exemple). Mais il en existe d’autres avec un emplacement prévu pour accueillir une pièce additionnelle. Ce serait un module... modulaire.

Apple Watch modulaire

Comme beaucoup de brevets déposés par la firme de Cupertino, la probabilité qu’une telle idée devienne un jour réalité est faible. Cependant, l’Apple Watch aura besoin d’évoluer. Cette évolution arrivera, que la marque choisisse de ne pas changer fondamentalement son produit, avec des bracelets qui restent des accessoires fashion, ou qu’elle opte pour une solution qui offre une véritable utilité au bracelet. Reste à savoir quel sera le chemin adopté.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.