Résultats Archos : un début d’année 2016 en croissance

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • RSS
archos

Archos semble confirmer la bonne tenue de son activité. Pour le premier trimestre 2016, l’entreprise affiche un chiffre d’affaires en croissance de 15 %. Même sa filiale déficitaire Logic Instruments est en croissance. Que demander de plus ?

Il y a un mois, Archos publiait ses résultats définitifs pour l’année 2015. Le bilan était bon. Même très bon puisque l’entreprise parvenait à redevenir rentable sur la seconde partie d’année : un bénéfice net de 1,5 million d’euros, lequel n’a pas été suffisant pour rattraper une première partie d’année en demi-teinte. Le chiffre d’affaires a progressé de 20 % sur l’ensemble de l’année pour une marge brute de 16,4 %, ici aussi en hausse. Tous les indicateurs étaient donc au vert. Restait encore à transformer l’essai en 2016. Et cela semble bien parti.

Diamond 2 Note
Archos Diamond 2 Note

Un chiffre d'affaires toujours en croissance

La marque française vient en effet de dévoiler son chiffre d’affaires pour le premier trimestre de son exercice 2016. Il atteint 40,2 millions d’euros en croissance de 15 % par rapport à la même période en 2015. En comparaison des trimestres précédents (deuxième, troisième et quatrième trimestre 2015), les revenus sont supérieurs à ceux des deuxième et troisième trimestres et, logiquement, en dessous de celui du quatrième trimestre (les ventes de Noël boostant celui-ci).

L’entreprise ne communique cependant pas les indicateurs supplémentaires, comme sa marge ou sa profitabilité. Cependant, il est possible qu’Archos ait été rentable sur ce premier trimestre. Si ses marges sont restées les mêmes qu’au second semestre, soit autour de 19 %, l’entreprise devrait avoir atteint le point d’équilibre. D’autant que Logic Instruments, l’une des sources de coût les plus importantes en 2014 et 2015, a vu son chiffre d’affaires progresser de 53 %.

Montée en gamme à l'approche

Le prochain défi d’Archos sera le second trimestre. Traditionnellement, celui-ci est en léger recul en chiffre d’affaires, alors que l’entreprise doit investir en marketing pour lancer la commercialisation de ses nouveaux produits. Plusieurs sont attendus avant la fin du semestre : le 50 Cobalt Édition Équipe de France, présenté dans nos colonnes la semaine dernière, le Diamond 2 Note (à 299 euros) et le Diamond 2 Plus (à 249 euros), officialisés quant à eux à Barcelone en février dernier.

Ces deux derniers sont attendus sur les étals français en mai prochain. Vous remarquerez que leur prix est légèrement supérieur aux habitudes de la marque. Et pour cause, l’un des objectifs de 2016 est d’améliorer la marge brute en montant en gamme. Nous saurons donc dans trois mois si cette stratégie est payante.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.