OPPO Reno2

Meizu dévoile le m3 avec chipset MT6750 et 4G cat.6

Par Mathieu Freitas

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
meizu

Meizu est arrivé au bout de son marathon d'annonces avec le m3. Le design du m2 est conservé mais la plupart des composants internes ont été remplacés, par mieux évidemment.

Comme prévu, Meizu a donné une conférence de presse aujourd'hui. La troisième en ce mois d'avril puisqu'il a déjà présenté le m3 note et le PRO 6. C'était cette fois au tour du m3 d'entrer dans la lumière. Le nouvel entrée de gamme n'apporte pas grand chose de neuf à l'extérieur si ce n'est une vitre 2,5D à l'avant pour suivre les courbes du châssis en polycarbonate, mais des changements autrement plus importants ont eu lieu au niveau des composants.

Meizu m3

Chipset octa-core, modem 4G cat. 6 et jusqu'à 3 Go de RAM

Si l'écran HD de 5 pouces est conservé, c'est un nouveau chipset que l'on trouve derrière. Le MT6735 a ainsi cédé sa place au plus récent MT6750. Pour ceux qui auraient manqué la présentation du mois de janvier, il s'agit là d'un chipset avec CPU octa-core Cortex-A53 dont les coeurs sont cadencés à 1 et 1,5 GHz (configuration 2x4), GPU Mali-T860 MP2 et modem compatible 4G catégorie 6 pour des débits allant jusqu'à 300 Mb/s en descente.

Pour l'accompagner, deux combinaisons sont proposées : 2 Go de RAM et 16 Go de stockage ou 3/32 Go. Un port microSD est présent dans les deux cas pour accueillir les cartes jusqu'à 128 Go. A noter qu'il s'agit d'un port hybride. Il peut donc aussi accueillir une seconde carte SIM si besoin, mais il faudra choisir.

Appareil photo 13 mégapixels avec PDAF

Meizu a également amélioré l'équipement photo. Comme son prédécesseur, le m3 intègre un capteur principal de 13 mégapixels associé à une optique ouvrant à f/2.2 mais la mise au point passe à la détection de phase et gagne en rapidité (0,2 seconde). Rien de nouveau à l'avant en revanche, et cela ne vaut d'ailleurs pas uniquement pour la webcam 5 mégapixels avec ouverture f/2.0 puisque nous y retrouvons aussi le bouton mBack sous l'écran. Toujours pas de lecteur d'empreinte, donc.

Moins de 85 euros en version 2/16 Go

Notez enfin que le m3 tourne sous FlyMe OS 5.1 et qu'il est alimenté par une batterie de 2870 mAh. C'est plus que pour le m2 mais toujours loin des 4100 mAh du Redmi 3, son principal rival. En contrepartie, il est tout de même un peu moins cher puisque la version 2/16 Go a été annoncée à 599 yuans en Chine, contre 699 yuans chez Xiaomi. En euros, cela revient à un peu plus de 80 €. Il faut compter une trentaine d'euros supplémentaire pour la version 3/32 Go (799 yuans). Cinq coloris sont prévus : blanc, gris, doré, bleu et rose.

Une fois n'est pas coutume, le lancement international n'a pas été abordé mais nous espérons en apprendre davantage sur le sujet dans les semaines qui viennent.

Partagez cet article

  • LinkedIn
  • Meizu M2

    Meizu M2

    En 2014, Xiaomi a réussi à devenir le premier constructeur de smartphones sur le marché chinois. Une place ravie à Samsung et qui a bien évidemment attiré l’envie de tous les concurrents, notamment...

    Avis des utilisateurs :

    64%

    (1 avis)

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer