HTC crée une filiale dédiée aux « nouvelles technologies »

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
htc

Après la publication d’un article dans le quotidien chinois China Times et le plongeon de son action à la bourse, HTC a officialisé la création d’une filiale appelée HTC Vive Tech Corp. Une filiale qui devrait intégrer la réalité virtuelle.

Y aura-t-il une entreprise dédiée à la réalité virtuelle dans l’écosystème de HTC ? Il semblerait finalement que oui. Dans un communiqué officiel adressé la semaine dernière aux analystes et observateurs financiers, l’entreprise a indiqué avoir fait les premiers pas vers la création d’une entreprise dédiée au développement de « nouvelles technologies ». Cette filiale, contrôlée à 100 % par HTC, s’appellerait HTC Vive Tech Corp. Un nom qui évoque évidemment la gamme Vive de HTC, notamment le casque de réalité virtuelle Vive Pre dont la commercialisation a débuté le mois dernier.

Vive Pre
Le casque de réalité virtuelle de HTC pourrait rejoindre la future filiale qui porte son nom

Une confirmation après un déni

Ce n’est pas de bon gré que HTC a confirmé cette information. Car, malgré des fuites persistantes datant de janvier dernier, Cher Wang a toujours nié ce projet pour rassurer les actionnaires qui craignaient que le constructeur ne puisse plus retrouver le chemin de la rentabilité en lui supprimant son seul levier de croissance potentielle. En effet, en fin d’année dernière, la présidente de HTC a indiqué vouloir se focaliser sur la réalité virtuelle tout en prenant un peu de recul vis-à-vis de la téléphonie, activité sur laquelle elle ne parvient pas à retrouver de la rentabilité.  

Cependant, un article du China Times relayé par Focus Taïwan a mis le feu aux poudres. Il précisait que, malgré ses affirmations précédentes, Cher Wang créait bien une nouvelle entreprise dont elle serait la présidente et dont le capital social, non pas détenu par HTC, atteindrait les 27 000 euros. Ho-tu Cho, le fondateur de HTC, et Wen-chi Chen, le mari de Cher Wang, font partie du conseil d’administration. L’activité précise de cette nouvelle entité n’est pas précisée par les documents officiels, mais le nom de la société ne laisse que très peu de doutes.

Une société soeur ou une vraie filiale ?

À en croire HTC, la nouvelle entreprise est une filiale à 100 % du constructeur, ce qui semble indiquer que les travaux sur la réalité virtuelle et son succès potentiel pourraient bénéficier à l’ensemble du groupe. Cependant, la découverte dans les médias de cette information après un déni total laisse planer un doute sur la véracité des propos officiels. Rien ne prouve que Vive Tech sera une filiale de HTC. Elle pourrait très bien devenir une société controlée par les mêmes actionnaires ou une holding jointe.

Et même si cela s’avère exact, elle ne devrait pas le rester à 100 %, car filialiser une activité sert généralement à attirer des investisseurs pour apporter de l’argent frais. Et qui dit arrivée de nouveaux investisseurs, dit dilution des bénéfices pour les actionnaires déjà présents. À la bourse de Taïpei, l’action HTC ne cesse de dégringoler. Elle a perdu 20 % depuis mercredi 4 mai.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer