promo red by sfr

Alcatel présente le Flash Plus 2, un mobile inspiré par Honor et Zuk

Par Samir Azzemou

alcatel

Après le Flash Plus et le Flash 2, présentés en mai et septembre 2015, Alcatel vient d’officialiser le Flash 2 Plus. Version phablette du premier, il améliore la recette du second avec une plate-forme mise à jour et une coque métallique.

La série Flash d’Alcatel n’est pas commercialisée en France. Elle est exclusive à l’Asie. Cependant, nous louons tous les six mois l’agressivité de cette gamme de mobiles qui parvient à combiner une proposition relativement bonne, tout en restant très économique. Un positionnement qui se rapproche donc des marques alternatives telles que Zuk de Lenovo, Axon de ZTE ou encore Honor de Huawei. C’est donc tout naturellement que TCL, le propriétaire d’Alcatel, a décidé d’externaliser la gamme Flash, laquelle devient donc indépendante (et vendue uniquement en direct et sur Internet).

Coque en métal, écran Full HD et lecteur d'empreinte

Indépendante donc, mais qui ne renie pas ses origines. Avec la régularité d’un métronome, Alcatel / Flash devrait continuer à proposer deux modèles par an (peut-être même plus désormais). Ainsi, après le Flash Plus en mai 2015 et le Flash 2 en septembre 2015, voici le Flash Plus 2, un modèle qui combine le positionnement du Flash Plus avec certaines améliorations du Flash 2, ainsi que quelques inspirations en provenance de la concurrence la plus directe.

Flash Plus 2

Cela commence par l’extérieur. La coque du smartphone est réalisée en aluminium. Deux coloris très en vogue actuellement sont proposés: doré et argenté. À l’avant, la dalle tactile est soulignée d’une touche tactile sous laquelle est caché un lecteur d’empreinte digitale. Ce lecteur d’empreinte est associé à quelques services permettant de sécuriser l’accès à certains documents ou à certaines applications. La dalle mesure 5,5 pouces et affiche les images en 1080p. C’est le premier modèle de la gamme Flash à atteindre le Full HD.

Helio P10, 3 Go de RAM et batterie 3000 mAh

À l’intérieur se cache un chipset MediaTek, comme pour les modèles précédents. Le MT6753 du Flash 2 a été remplacé par l’Helio P10, octo-core cadencé jusqu’à 1,8 GHz avec GPU ARM Mali-T860 MP2. Le Flash Plus 2 est proposé en deux versions avec deux capacités de mémoire vive et de stockage différentes. La première offre 2 Go de RAM et 16 Go de stockage. La seconde dispose de 3 Go de RAM et de 32 Go de stockage. Chacun des deux terminaux intègre un lecteur de carte mémoire microSD (jusqu’à 128 Go).

Le smartphone dispose de trois emplacements pour les cartes, deux pour les SIM (compatibles toutes les deux avec la 4G) et une pour la microSD. Le smartphone est compatible LTE, WiFi, Bluetooth 4.1, GPS et radio FM. La batterie 3000 mAh qui alimente l’ensemble de la plate-forme est compatible Flash Charging, une technologie développée par Texas Instrument et comparable au Quick Charge de Qualcomm. L’ensemble tourne sous Android 6.0 Marshmallow dans une version épurée (quasi stock) avec quelques applications additionnelles.

Amplificateur NXP et chipset audio AKM

En photo, le Flash Plus 2 est équipé d’un capteur principal 13 mégapixels avec autofocus à détection de phase, flash LED true-tone et objectif ouvrant à f/2.0. À l’avant, la webcam affiche une définition de 5 mégapixels et est également accompagnée d’un flash, d’un objectif grand-angle (84°) et de l’autofocus à détection de phase. L’amplificateur audio est un modèle NXP9890 et le chipset audio est un AKM4375 pour un son d’une qualité nettement meilleure que précédemment. Le smartphone intègre en outre un logiciel de mixage pour les DJ amateurs.

Le smartphone sera commercialisé dans les prochaines semaines dans le continent asiatique, à commencer par les cinq pays suivants : l’Indonésie, la Malaisie, la Thaïlande, le Vietnam et les Philippines. Il sera ensuite disponible au Bangladesh et en Inde. Il sera proposé au prix de 160 dollars (ou son équivalent dans la monnaie locale) en version 2 Go et 190 dollars en version 3 Go. Ce qui est plutôt un bon prix.

Partagez cet article

  • LinkedIn

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.