Part de marché des constructeurs : l’écart se creuse entre Apple et Samsung

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
gartner

Le cabinet d’étude américain Gartner a publié son état des lieux du marché mondial de la téléphonie. Comme attendu, Apple baisse et Samsung stagne, tandis que les acteurs chinois explosent. Avec quelques surprises à la clé.

La dernière étude trimestrielle du Gartner sur le marché mondial des smartphones enfonce des portes ouvertes. Oui, le volume des ventes au niveau mondial a progressé, mais de très peu. Oui, Apple a réalisé une contre-performance, largement commentée par les analystes financiers (et même par Tim Cook). Enfin, oui, Android est plus que jamais le système d’exploitation le plus couramment utilisé, avec une part de marché supérieure à 80 %. Cependant, au-delà de ces quelques données, pour lesquelles nous n’avions finalement pas besoin d’une étude complète du Gartner, quelques petites surprises sont à dénicher entre les lignes de chiffres du rapport détaillant le marché au premier trimestre 2016.

Oppo entre dans le Top 5 mondial

La première surprise est l’arrivée d’Oppo dans le Top 5 mondial. Il se positionne même en quatrième position, au-dessus de Xiaomi et derrière Huawei, grâce à une progression stupéfiante de 145 % de ses volumes de vente. Il passe ainsi de 6,6 millions d’unités à 16,1 millions d’unités. Selon l’institut d’étude, Oppo doit cette place à son succès en Chine (où il est positionné dans le Top 5, devant Samsung ou Lenovo), mais également à l’international, grâce à de bons scores dans les pays émergents d’Asie (où il progresse de 199 %), en Europe, en Afrique et sur le continent américain.

Gartner Q1 2016

Seconde surprise, Oppo et Xiaomi sont positionnés dans un Top 5 où les acteurs chinois historiques sont clairement absents (hormis Huawei) : Lenovo, Coolpad, ZTE, TCL ne parviennent pas à surpasser la jeune garde chinoise. Le Gartner indique que Lenovo a perdu 75 % de ses volumes sur le marché chinois et qu’il ne profite pas encore du rachat de Motorola. Attendons de voir dans les prochains mois ce qu’apportera la nouvelle stratégie de cet acteur.

Les trois premiers Chinois plus fort qu'Apple ?

Troisième surprise, les trois premiers fabricants chinois pèsent plus lourd, en volume, qu’Apple : la part de marché de Huawei, Oppo et Xiaomi atteint 17,2 %, tandis qu’Apple est passé de 17,9 % à 14,8 % du marché. Huawei représente plus de la moitié de la part d’Apple, à 8,3 %, contre 5,4 % au premier trimestre 2015. La firme chinoise progresse pratiquement de 60 % en un an.

Le marché, dans sa globalité, a progressé de 3,9 % en un an, grâce à une demande forte en provenance des pays émergents et du dynamisme des segments 4G. Samsung reste premier, à 23,2 %. Sa part de marché recule très légèrement, car ses volumes sont restés constants d’une année sur l’autre. De même pour Xiaomi qui perd 0,1 point en un an, pour arriver à 4,3 % du marché. L’absence du Mi 5 pèse évidemment très lourd.

Gartner Q1 2016

Android règne (presque) sans partage

Côté système d’exploitation, Android pèse 84,1 % du marché, en progression de 5,3 points. iOS recule bien évidemment, en réponse aux chiffres d’Apple pour atteindre les 14,8 %. Windows s’effondre de 2,5 % à 0,7 %, conséquence directe de la baisse du nombre de nouveaux Lumia. BlackBerry continue de se réduire comme peau de chagrin, à 0,2 % (contre 0,4 %). De la même manière, les autres systèmes d’exploitation sont inexistants : 0,2 % en cumulé, contre 0,5 % un an auparavant. Le renouvellement retardé du catalogue Tizen se fait lui aussi ressentir.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.