Samsung ne fait plus partie du Top 5 des marques en Chine

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
marche smartphones

Ca y est : il ne reste plus qu’une seule marque non chinoise dans le Top 5 des plus grandes marques de smartphones. Et ce n’est plus Samsung. Le géant coréen a été dépassé par des marques locales : Huawei, Vivo et Oppo.

Apple doit désormais se sentir bien seul dans le Top 5 des plus grandes marques de smartphones sur le marché chinois. Car le géant coréen, l'actuel leader mondial, s’est fait éjecter par les jeunes loups de l’Empire du Milieu. Xiaomi a été le premier en 2014 a prendre le trône de Samsung. En 2015, c’est au tour de Huawei, désormais troisième mondial, de prendre la pôle position du plus grand marché de la téléphonie. Et puisqu’Apple est boulonné à l’une des trois premières marches depuis la sortie de l’iPhone 6 Plus, Samsung était de plus en plus proche de la sortie.

La nouvelle étude de Strategy Analytics confirme donc la sortie de Samsung du Top 5 chinois, non seulement sur le quatrième trimestre 2015, mais également sur l’ensemble de l’année. Une bien mauvaise nouvelle qui profite aux marques locales, notamment Xiaomi et Huawei, mais aussi Vivo et Oppo qui prennent les quatrième et cinquième places, respectivement. Quant à Apple, la firme est coincée au beau milieu. Une place qui sera certainement difficile à tenir...

L'irrésistible ascension de Huawei

Entrons dans le détail des chiffres. La firme de Richard Yu, dont l'ascension se ressent au niveau mondial, est en première position sur le quatrième trimestre 2015, avec 17,9 millions d’unités vendues, pour 15,2 % de part de marché. Il devance de quelques dixièmes de points son compatriote Lei Jun qui a vendu 17,5 millions de smartphones (14,8 %). Les deux entreprises ont beaucoup progressé en un an : +11,5 % pour Xiaomi et +50,4 % pour Huawei. Apple conserve donc sa place sur le podium (mais n'est visiblement pas en tête) avec 15,5 millions d’iPhone commercialisés (+15,7 %) et progresse en part de marché (+2,1 points), pour atteindre 13,1 %.

Sur la quatrième place, nous retrouvons Vivo, marque peu connue en occident, mais particulièrement puissante dans l’Empire du Milieu. Vivo a vendu 11,8 millions de téléphones sur le quatrième trimestre 2015, soit 10 % de part de marché. Enfin Oppo, l’ancien fief de Pete Lau (le cofondateur de OnePlus), arrive en cinquième position avec 10,8 millions de téléphones vendus sur la période de Noël soit 9,2 % du marché chinois. Selon Strategy Analytics, le succès de ces deux marques relève des designs premium qu’elles ont su offrir.

Xiaomi encore premier, mais de justesse

Sur l’ensemble de l’année, Xiaomi conserve sa place de leader avec 15,4 % du marché (67,5 millions d’unités), suivi de près par Huawei, avec 14,2 % (62,2 millions d’unités). En 2016, Huawei pourrait devenir leader si son line-up parvient à faire oublier le Mi 5 qui promet d’être une belle cuvée. Suivent ensuite Apple, avec 11,3 % (49,5 millions d’iPhone), Vivo, avec 8,4 % (36,7 millions d’unités) et Oppo avec 7,6 % du marché (33,2 millions d’unités).

Contrairement aux idées reçues, ce n’est pas Huawei, Oppo ou Vivo qui a enregistré la plus forte progression sur la Chine en 2015, mais Apple : +59,2 %. Une vraie belle performance qui montre que le marché chinois progresse encore beaucoup en valeur, et se stabilise en volume. Ce qui est logique. Notez que toutes les autres marques, sauf Xiaomi, progressent en moyenne de 50 % entre 2014 et 2015. L’étoile montante chinoise, privé de vrai haut de gamme, ne progresse que de 16,8 %. Une contre-performance qui pourrait lui coûter sa place de leader en 2016.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.