Samsung va augmenter de 50 % sa production d’écran OLED cette année

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
samsung

Depuis un an et demi, les grands fabricants de dalles OLED investissent lourdement pour être « éventuellement » prêts à répondre à un besoin en provenance de Cupertino. Samsung devrait mettre 7 milliards de dollars sur la table.

Il ne fait désormais pratiquement plus aucun doute qu’Apple choisira des dalles OLED pour un futur iPhone. Une révolution pour les mobiles d’Apple qui s’appuient depuis toujours sur des écrans IPS. Le(s) modèle(s) de 2016 ne sera (seront) pas concerné(s), car, selon les rumeurs les plus insistantes, les commandes viendraient à peine d’être signées par Apple auprès des fournisseurs, dont le principal serait Samsung. Mais pour les 10 ans de l’iPhone, la firme de Cupertino pourrait prendre la décision de changer la technologie d’écran, à en croire les analystes financiers, comme Ming Chi Kuo de KGI Securities.

Galaxy S7
Samsung souhaite produire davantage de dalles comme celles du Galaxy S7

Près de 13 milliards de dollars sur quatre ans

Cette information semble aujourd’hui corroborée par un rapport publié par l’agence de presse japonaise Nikkei. Cette dernière indique que Samsung aurait prévu d’investir cette année 6,8 milliards de dollars dans ses installations dédiées aux écrans OLED. Une somme considérable et bien plus importante que toutes celles évoquées jusqu’à présent. Selon des analyses précédentes, le groupe Samsung aurait décidé d’investir 3 milliards de dollars sur trois ans afin de moderniser ses lignes de productions. Un montant qui vient compléter les 3,18 milliards consentis en 2014. Développer la production des dalles OLED concentrerait 80 % des investissements réalisés sur sa filiale dédiée aux écrans.

L’idée de Samsung est d’augmenter considérablement ses capacités de production dès cette année pour être prêt à livrer des écrans pour le futur iPhone. Le pourcentage évoqué est supérieur à 50 %, soit 200 millions de dalles OLED qui viendraient s’ajouter au quelque 300 millions que Samsung est capable de produire chaque année. Ce qui ne permettrait pas au géant coréen de fournir des écrans à tous les iPhone (en même temps que couvrir ses propres besoins et ceux de ses autres clients). Selon l’agence de presse japonaise, les écrans OLED ne concerneraient en 2017 qu’une partie des mobiles d’Apple, peut-être pour la version phablette.

Samsung : victime de son succès ?

L’enjeu pour Samsung est des plus importants et le montant des investissements en est certainement la meilleure preuve. Après avoir bataillé ces dernières années pour baisser les coûts de production de la technologie OLED (jusqu’à ce qu’elle soit aujourd’hui moins onéreuse que le LCD), Samsung connait un succès commercial considérable (une trentaine de terminaux sortis en 2016 fonctionnent avec ce type de dalles) : OnePlus, Asus, Motorola, Meizu, Vivo, ZTE, Huawei, Gionee, Alcatel, ou encore Acer, sans oublier tous les Galaxy Sx, Note X, Ax, Jx et Cx sous sa propre marque. Les fabricants choisissent donc de plus en plus ses écrans.

Un succès qui pourrait aussi freiner son ambition d’être le principal fournisseur de dalles d’Apple : la firme de Cupertino a pris l’habitude de moduler les volumes de ses fournisseurs en fonction de leur solidité (c’est le cas avec LG Display, Japan Display et Sharp Display sur le LCD). Et à l’heure où tous les producteurs d’écran concurrents, notamment LG Display, s’organisent pour renforcer leur offre, le risque que le contrat avec Apple lui échappe grandit. D’où l’urgence de monter en puissance.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer