Apple A10 : il aurait été testé sur Geekbench

Par Samir Azzemou

apple

Dans le prochain iPhone d’Apple devrait trôner un nouveau chipset, l’A10. Confectionné, selon les rumeurs par TSMC, il aurait été croisé sur Geekbench. Et ses performances seraient similaires à celles de l’A9X de l’iPad Pro.

En septembre prochain, Apple devrait présenter de nouveaux iPhone, dont le nombre pourrait passer de deux à trois, avec une version Pro encore au-dessus de la version Plus. Si les rumeurs ont largement évoqué le châssis et le design de ces futurs smartphones (avec les bandes de séparations pour les antennes, la double ouverture pour les capteurs photo ou encore l’absence du port jack 3,5 mm) la fiche technique des mobiles a rarement été abordée jusqu’à présent. Or, l’intérieur est certainement tout aussi important que l’extérieur. Notamment le chipset. Heureusement, une nouvelle fuite vient d’être relayée par nos confrères néerlandais de Techtastic.

Apple A9
Le successeur de l'A9 pourrait être aussi puissant que l'A9X de l'iPad Pro

Un score au-dessus de la mêlée

Ces derniers ont relevé sur le réseau social chinois Weibo un prétendu score sur Geekbench d’une plate-forme animée par un Apple A10. Celle-ci serait parvenue à réaliser un score de 3010 points en single-core, soit l’un des meilleurs scores à date réalisés sur Geekbench par un smartphone. L’Exynos 8890 et le Snapdragon 820, par exemple, parviennent rarement à dépasser les 2500 points. Il faut aller du côté des chipsets Intel pour ordinateur pour parvenir à une note aussi élevée. Autant dire que la performance est de taille.

Selon Techtastic, l’Apple A10 aurait réalisé un score pratiquement identique à celui de l’A9X qui anime l’iPad Pro. Si vous vous rendez sur la base de données de Geekbench, vous remarquerez que l’A9X est même capable de dépasser les 3200 points en single-core. Et en multi-core ? Le dual-core, cadencé à 2,24 GHz, dépasse les 5500 points. Ce qui l’amène au même rang que le Snapdragon 820 (qui est quad-core), les derniers Exynos (octo-core) ou les derniers Kirin (octo-core également).

Des optimisations au niveau structurel

Le smartphone sera donc aussi puissant que la tablette. Reste à savoir grâce à quelles techniques. Car plusieurs leviers sont possibles. D’abord, la fréquence de fonctionnement : celle de l’A9 atteint les 1,8 GHz, tandis que celle du A9X atteint les 2,2 GHz. Ensuite, le nombre de coeurs : Apple pourrait enfin se décider à passer au quad-core. Enfin, la taille du chipset. Selon certaines rumeurs, Apple aurait réussi à concevoir un chipset plus petit grâce à de nouvelles techniques qui suppriment certains éléments auparavant obligatoires pour refroidir le composant.

Sans ces éléments, l’A10, qui serait conçu par TSMC en 16 nm FinFET (le 10 nm n’étant pas encore assez maîtrisé pour la production volumique), serait alors plus petit, ce qui améliorerait son efficacité (et donc ses performances) tout en réduisant la consommation d’énergie. Cela n'est d'ailleurs pas incompatible avec une possibile augmentation de la fréquence. Une double bonne nouvelle. Faut-il encore qu’elle se vérifie.

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

close