HTC Bolt : le smartphone est officialisé aux États-Unis

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
htc

Comme prévu, HTC et Sprint ont officialisé en fin de semaine dernière le Bolt, lequel devrait s’appeler HTC 10 evo à l’international. Évidemment, « evo » fait référence au mot « évolution ». Mais celle-ci ne s’est pas forcément faite dans le bon sens. Explications.

Les indiscrétions à son sujet se sont multipliées ces deux dernières semaines. Il était donc logique qu’il soit officialisé. Comme prévu, le HTC Bolt a été présenté vendredi dernier par le constructeur taïwanais et son partenaire opérateur Sprint qui sera le seul à le commercialiser outre-Atlantique. Visuellement très proche du HTC 10, le Bolt, qui profite d’un partenariat marketing avec le médaillé olympique Usain Bolt, est une phablette qui pourrait être commercialisée dans le reste du monde sous le nom de HTC 10 evo. Voilà pourquoi nous avons suivi avec intérêt les informations qui ont filtré récemment à son sujet.

HTC Bolt

Le retour du Snapdragon 810

Concrètement, le Bolt est une déclinaison du HTC 10. Mais une déclinaison dont les choix technologiques sont très surprenants, autant dans le bon sens que dans le mauvais sens. Le choix le plus étonnant est évidemment celui du chipset. Au lieu de reprendre le Snapdragon 820 de Qualcomm, HTC a préféré le Snapdragon 810, l’octo-core qui a tant fait couler d’encre l’année dernière (et dont le One M9 a été l’une des victimes collatérales). Il est associé à 3 Go de mémoire vive (1 Go de moins que le HTC 10) et à 32 Go de stockage interne (extensible par microSDXC). La batterie est légèrement plus généreuse : 3200 mAh (contre 3000 mAh).

Les choix ergonomiques sont plutôt bons, même s’il n’y a pas d’originalité. L’écran, toujours Quad HD, passe à 5,5 pouces pour une résolution de 534 pixels par pouce. Cette dalle est protégée par un verre minéral 2.5D Gorilla Glass 5 de Corning. Le rétroéclairage est Super LCD3 et non plus Super LCD5. La différence ne devrait cependant pas se ressentir au quotidien. Le châssis du smartphone est toujours en aluminium, mais la coque est désormais certifié IP57 (protection contre la poussière et les bains jusqu’à 1 mètre de profondeur pendant 30 minutes). Le bouton tactile sous l’écran cache toujours un lecteur d’empreinte digitale.

Capteur 16 mégapixels avec stabilisateur optique

Côté photographie, le Bolt dispose d’un capteur principal de 16 mégapixels avec flash dual-tone, stabilisateur optique, autofocus à détection de phase et objectif ouvrant à f/2.0. L’ensemble est capable de filmer en Ultra HD à 30 images par seconde. À son opposé, la webcam dispose d’un capteur de 8 mégapixels. Le mobile est compatible LTE catégorie 9, WiFi ac, Bluetooth 4.1, NFC, GPS (Glonass), Boomsound et USB type-C (avec Quick Charge 2.0). Il fonctionne dès son lancement sur Nougat (avec habillage Sense) et devrait être disponible en deux coloris : argent et noir. Disponible dès aujourd’hui, il est proposé à 600 dollars chez Sprint. Reste à savoir quand il traversera l’Atlantique et à quel prix il sera proposé.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.