OPPO Reno2

Nintendo annonce son deuxième jeu pour smartphone

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
nintendo

Nintendo a annoncé hier quel serait son deuxième jeu après Super Mario Run. Il s’agira de Fire Emble Heroes, un titre qui s’inspirera, comme prévu, de son excellente licence Fire Emblem. Et contrairement à Mario, les grands principes de la série seront conservés.

Depuis trois ans, Nintendo a les smartphones bien en vue dans son viseur. D’abord pour des opérations marketing, une idée rapidement abandonnée. Ensuite pour des jeux communautaires. Et maintenant pour créer de vrais jeux. Il y a deux ans, la firme de Kyoto a pris une participation dans un studio japonais dédié, DeNA (que vous connaissez peut-être pour être le développeur de Final Fantasy Record Keeper). Puis Nintendo a investi dans la filiale de Google, Niantic Labs. De ces deux alliances, trois titres sont apparus sur smartphone : Miitomo il y a un an, Pokemon Go cet été et Super Mario Run juste avant Noel. Mais deux autres jeux ont été annoncés en mai dernier : un premier sur la licence Animal Crossing et un second sur la licence Fire Emblem.

Fire Emblem Heroes

Un nouveau jeu dans 2 semaines

Et c’est ce dernier qui vient d’être officialisé par Nintendo. La firme japonaise a en effet profité d’un communiqué de presse global sur toute la série Fire Emblem (avec des épisodes prévus sur 3DS et Switch) pour annoncer Fire Emblem Heroes, un RPG tactique pour smartphone dont le lancement est prévu le 2 février prochain. Voilà qui est tout proche ! Et, autre bonne nouvelle, l’application sera disponible conjointement sur iOS et Android (ce qui n’a pas été le cas pour Super Mario Run qui devrait arriver incessamment sur Android). Vous pouvez d’ores et déjà vous inscrire sur le Play Store pour être averti quand le jeu sera disponible, puisque la fiche produit est accessible (même sur le Play Store français).

Sur cette fiche, vous pouvez découvrir une vidéo du jeu (vous pouvez retrouver le trailer en fin de cet article), ainsi que des captures d’écran et quelques informations sur le scénario et le gameplay. L’histoire du jeu est typique de la série Fire Emblem : vous êtes un tacticien et vous prenez part à un conflit entre deux nations : le royaume d’Askr, à qui vous avez prêté allégeance, et l’empire d’Embla qui souhaite le conquérir. Pour vous aider dans votre tâche, vous aurez à votre disposition les gardiens d’Askr, mais ce n’est pas tout. Vous aurez la possibilité d’invoquer les personnages des autres épisodes de la série Fire Emblem (une quinzaine d’opus et plus d’une vingtaine de personnages pour chacun), dont Chrom de Fire Emblem Awakening, Ryoma de Fire Emblem Fates ou Marth, l’emblématique prince d’Altéa du premier jeu de la série (sorti en 1990 sur NES...).

Un gameplay classique et complet

Qui dit invocation, dit tirage au sort : comme dans Final Fantasy Brave Exvious ou Brave Frontier, deux RPG bien connus sur smartphone, l’un des principes fondateurs du gameplay de Fire Emblem Heroes sera l’acquisition de tickets ou de jetons pour invoquer des unités dont la puissance et l’utilité seront très variables. Les unités les plus rares (la rareté allant de 1 à 5 étoiles dans un premier temps) seront évidemment les plus recherchées. Évidemment, certains événements seront proposés pour acquérir des cartes puissantes sans en passer par un tirage au sort.

L’autre point du gameplay, que vous pouvez observer dans la vidéo ci-dessous, est la gestion de votre armée (expérience, équipement) et des batailles. Reprenant le principe fondateur de la série, ces dernières reposent sur des affrontements tactiques où chaque unité (amie ou ennemie) a ses atouts et ses inconvénients. Vous bougez chaque personnage sur une carte et choisissez son action l’une après l’autre. Comme dans les autres opus, le triangle des armes (l’épée est forte contre la hache, la hache contre la lance, la lance contre l’épée) et des éléments (même principe pour le feu, la foudre et le la glace) est une notion à acquérir et à maitriser pour remporter la victoire.

Un vrai jeu freemium ?

Plusieurs modes de jeu sont annoncés avec la campagne solo, une tour d’entrainement, une arène pour le PVP et des événements temporaires pour apporter de la variété et introduire de nouvelles unités. Graphiquement, le jeu promet d’être fidèle à la série. Le design des personnages a été confié au dessinateur Yusuke Kozaki qui a travaillé sur les deux derniers épisodes sur 3DS. Et la visualisation des batailles reprend celle des épisodes du Nintendo DS (vintage, mais pas trop).

Enfin, dernier point : la monétisation. Le jeu sera téléchargeable gratuitement et comptera sur des achats intégrés optionnels, sans plus d’explications. Mais nous avons notre hypothèse : ces options seront logiquement liées à une monnaie virtuelle qui servira à acquérir des tickets d’invocations, voire même des points d’endurance pour engager des batailles. Pour en avoir le coeur net, rendez-vous dans quinze jours.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer