Bouygues OPPO Reno + Forfait Bouygues Sensation 100 Go

Trois mobiles Nokia dévoilés au Mobile World Congress ?

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
nokia

Après le Nokia 6 et le Nokia 150, HMD Global, le gestionnaire de la marque Nokia en téléphonie grand public, pourrait dévoiler trois terminaux à Barcelone. Deux smartphones, les Nokia 3 et 5, et un feature phone qui hériterait du fameux 3310.

HMD Global a invité les journalistes présents à Barcelone la semaine prochaine pour le Mobile World Congress à assister au lancement de nouveaux produits, le 26 février prochain. Une invitation passée par voie électronique, mais aussi sur les réseaux sociaux, comme nous avons pu le rapporter il y a un mois. Lors de cet événement, plusieurs terminaux sont attendus, mais pas forcément que dans la catégorie smartphone. Car Nokia, c’est d’abord des feature phones connus pour leur résistance à toute épreuve. Le Nokia 150, présenté en décembre dernier, correspond plus ou moins à cette définition. Et il devrait être accompagné d’un congénère.

Nokia 6
Le Nokia 6 serait le mieux loti des mobiles attendus à Barcelone

Le retour du 3310

L’information émane de notre confrère Evan Blass, journaliste chez VentureBeat. Il a publié un article à partir d’éléments apportés par une source proche du dossier. Il y  énumère trois produits à venir au Mobile World Congress. L’un d’entre eux serait un feature phone. Et pas n’importe lequel puisqu’il s’agirait d’une version modernisée du Nokia 3310. L’éternel 3310 tant sa batterie tenait longtemps la charge. L’indestructible 3310, puisque certains modèles se réveillent encore après plusieurs années enterrées. Le nouveau mobile serait proposé à 59 euros en open-market. Reste à savoir si le jeu Snake sera lui aussi présent.

Etonnamment, ce nouveau 3310 est le mobile le plus interessant des trois produits attendus, malgré son statut de feature phone et malgré l'absence de détails technique. Les deux autres terminaux seraient nommés Nokia 3 et Nokia 5. Et aucun n’aurait la capacité technique de prétendre au rôle de flagship (les rumeurs affirment pourtant qu'un tel modèle est en cours de conception chez HMD Global). Le premier serait un modèle entrée de gamme sous Android vendu sous la barre des 150 euros, tandis que le second, également sous Android, serait un produit milieu de gamme économique proposé à 199 euros. Comprenez donc que les deux terminaux seront positionnés plus bas que le Nokia 6 qui serait lancé en Europe à 249 euros.

Smartphone low cost

Evan Blass ne dévoile qu’une partie de la fiche technique du Nokia 5 : écran 720p de 5,2 pouces, 2 Go de RAM, Snapdragon 430 et capteur photo 12 mégapixels. Pour le reste, la fiche technique du Nokia 5 serait identique à celle du Nokia 6. Voilà qui donne le ton. Il s’agit là d’une stratégie plus réaliste que grandiloquente, certes, mais peut-être est-ce un passage obligé pour assurer la pérennité du retour de Nokia sur le marché grand public.

  • Nokia 3310 (2017) - Testé

    Nokia 3310 (2017)

    Le nouveau Nokia 3310 a été annoncé au MWC 2017. A l’heure de l’ultra connecté, le légendaire Nokia 3310 promet un retour aux fondamentaux. Joindre l’utile : téléphoner et envoyer des messages, à...

    Lire le test complet

    Avis des utilisateurs :

    86%

    (1 avis)

    Avis LesMobiles.com :

    65%
  • Nokia 3310

    Nokia 3310

    Ce téléphone est particulièrement destiné aux grands bavards. Le 3310 propose en effet la fonction "chat" (bavarder en anglais) par message écrit. Cette nouveauté permet d'établir une conversation...

    Avis des utilisateurs :

    75%

    (73 avis)

Comparer les prix du Nokia 3310 (2017)

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer