Samsung gagne le titre de la meilleure publicité de l’année pour le Gear VR

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
samsung

Pour accompagner le lancement de ses nouveaux produits, Samsung a commencé de déployer l’arsenal publicitaire habituelle. Parmi tous les spots réalisés à cette occasion, l’un d’entre eux a attiré l’attention : celui du Gear VR. Et effectivement, il est génial.

Si vous avez lu « 99 francs », le livre de Frederic Beigbeder sur la publicité (un excellent livre si vous avez une quelconque relation avec cet univers), vous savez alors qu’il existe deux sortes de spot publicitaire : les traits de génie et les « bouses de dernière minute » typique des directeurs artistiques en manque d’inspiration. Et comme tous les publivores qui se respectent, nous adorons décortiquer chaque réclame, fustigeant celles qui n’apportent rien et portant aux nues celles qui méritent d’être vues (et revues).

Pub Samsung

Du bon et du moins bons

Chez Samsung, il y a à boire et à manger en terme de publicité télévisée. La marque, plutôt traditionaliste, n’a que trop rarement brillé par son originalité, que ce soit pour montrer les produits ou pour rassurer les consommateurs sur le contrôle de la sécurité au sein de la firme. Les films pour les premiers Galaxy S (S Advance et SII, SIII, S4) étaient terribles en terme de créativité et de design, avec une suite de spécifications techniques affichées à l’écran. Pour le Galaxy SIII, Samsung a rajouté un peu d’humains. Pour le Galaxy S4 et le Galaxy S5, la musique classique et la guitare seiche ont remplacé la liste des spécifications techniques. Pour le Galaxy S6 et le Galaxy S7, la mise en scène était plus recherchée, puisque le design était le centre du discours marketing.

Parmi toutes ses publicités, nous avons relayé dans nos colonnes celle qui a certainement couté le plus cher à Samsung : celle pour le Gaalxy S6 Edge avec le Gear VR avec Lionel Messi, en collaboration avec Marvel et le film The Avengers : l’Ère d’Ultron. L’idée était de transformer chaque utilisateur en un superhéros. Beaucoup de moyens et une réalisation cinématographique, pour une campagne qui est presque passée inaperçue. Dommage, car c’était assurément le meilleur spot de Samsung ces huit dernières années.

Le coup de génie inattendu

Elle est détrônée aujourd’hui par celle du nouveau Gear VR pour le Galaxy S8. Vous pouvez retrouver le film dans son ensemble à la fin de cet article. L’idée est non seulement au-dessus de la mêlée, mais la mise en scène est délicieuse. Imaginez une autruche qui vient picorer du pain sur une table et qui, par mégarde, se retrouve le bec dans un Gear VR. Comme par magie, l’autruche, l’un des seuls oiseaux à ne pas savoir voler, se retrouve au coeur des nuages grâce à un simulateur de vol. Elle court, les déploie ses ailes, elle virevolte virtuellement, sous le regard médusé des autres autruches.

Et à un moment, c’est fini. L’autruche est redevenue une autruche, coincée sur le plancher des vaches. Mais elle voudrait à nouveau voler. Elle voudrait revivre ces sensations apportées par le Gear VR. Et au lieu de remettre le casque sur les yeux, elle déploie ses ailes dans la vraie vie, court tel un avion sur le tarmac de l’aéroport et s’élance. Elle vole. Pour de vrai. Tout cela reste de la fiction, mais l’image est symbolique : avec la réalité virtuelle, vous pouvez faire ce que vous ne pourriez pas autrement. Et le Gear VR est un moyen pour cela.

C’est vraiment un très beau film publicitaire, aussi triste et émouvant que drôle et burlesque. Un film publicitaire, quand il est bien fait et qu’il véhicule le bon message de la bonne façon, doit éveiller des émotions chez les consommateurs. Et c’est ici un objectif atteint.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.