Samsung Galaxy Note 7 : une batterie moins grosse dans la version reconditionnée ?

Par Samir Azzemou

samsung

Samsung prévoit de commercialiser des Galaxy Note 7 reconditionnés pour écouler les stocks de terminaux qui s’entassent dans ses dépôts. L’une des différences entre ce modèle et l’original serait la capacité de sa batterie, revue largement à la baisse.

Il y a deux semaines, Samsung confirmait une rumeur qui avait pourtant été démentie quelques semaines plus tôt par sa filiale indienne : certains Galaxy Note 7 que la marque a rappelés, après la découverte d’un problème de batterie pouvant baisser les consommateurs, seront remis en vente après reconditionnement. L’objectif de cette opération est double : minimiser au maximum les pertes liées au fiasco de la phablette et opter pour une démarche plus écologique que la simple destruction des smartphones. Une démarche qui comporte d’ailleurs plusieurs points : la remise en circulation des terminaux les plus qualitatifs, la réutilisation des composants encore fonctionnels et la collecte des métaux précieux.

Une batterie revue à la baisse

En fin de semaine dernière, un smartphone correspondant aux spécifications du Galaxy Note 7 reconditionné a été croisé au Vietnam. Un Internaute a en effet envoyé plusieurs clichés (dont celui qui accompagne cet article) au site SamsungVN qui les a ensuite relayées. Ces photos représentent (si elles sont légitimes) un Galaxy Note 7 doré remis en état pour retourner dans les circuits de distribution. Son numéro de série est SM-N935F, comme le suggérait précédemment le site SamMobile. Et la version d’Android qui l’anime est Nougat (cela parait d’ailleurs logique, puisque le S7 et le S7 Edge ont tous les deux migré vers Nougat en début d’année).

Note 7 reconditionné

L’un des éléments les plus étonnants dans ces visuels provient de ce qu’affiche l’écran du téléphone. Vous pouvez lire sur l’image qui accompagne cet article que la batterie intégrée offre une capacité de 3200 mAh et non plus 3500 mAh, comme le modèle originel. Cela représente une baisse de la capacité de 8,5 % exactement. Ce qui veut dire une baisse de l’autonomie du téléphone, naturellement. Le Galaxy Note 7 reconditionné semble conserver le reste de la fiche technique d’origine : écran QHD de 5,7 pouces, chipset Exynos 8890, 4 Go de RAM, 64 Go de stockage, capteur photo 12 mégapixels, webcam 5 mégapixels, châssis étanche en verre et en métal, intégration du S-Pen, lecteur d’empreinte digitale et rétinienne, etc.

Un aveu de culpabilité ?

La baisse de la capacité de la batterie nous renvoie évidemment aux problèmes du Galaxy Note 7, aux conclusions des enquêtes internes et aux déclarations de Samsung quant à l’absence de responsabilité de ses équipes dans cette affaire. Nous sommes étonnés que Samsung n’ait pas adopté la même charge de batterie pour le Note 7 reconditionné, parce que s’il s’agissait d’une simple malfaçon dans les batteries produites (entre autres) par SDI, il suffisait simplement d’en produire de nouvelles en évitant que le problème ne se réitère.

Or, ce n’est pas le cas. Samsung a changé la batterie en baissant la capacité, et donc la densité de charge (puisque, physiquement, l’emplacement pour la batterie ne changera pas). Pourquoi ? Notre avis, et il ne s’agit que du nôtre, c’est que Samsung n’est pas très à l’aise : même si les enquêtes ont conclu à un défaut de fabrication dans les deux batteries qui équipaient les Note 7, elle estime peut-être que le design du téléphone en lui-même était un facteur aggravant (une place trop faible qui empêche la chaleur de se disperser convenablement). En passant à une batterie de capacité plus faible, l’émission de chaleur est moindre, la dispersion plus facile et les risques de problèmes minimes. En clair, Samsung Electronics semble être un peu responsable quand même du fiasco, même si elle affirme que non.

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

close