Samsung officialise l’hexa-core Exynos 7872

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
samsung

Hier, Meizu a présenté son premier smartphone pour l’année 2018 : le M6s. Il est animé par un nouvel Exynos numéroté 7872. Parallèlement, la filiale de Samsung dédiée aux Exynos a officialisé le chipset. En voici tous les détails techniques.

Ce n’est pas souvent qu’un chipset adopte une configuration hexa-core. Chez Qualcomm, par exemple, il en existe deux : le Snapdragon 650 et le Snapdragon 808. Chez MediaTek, il n’en existe qu’un, le MT6591 (sorti en 2014). Et chez Samsung, en il en existe deux également : l’Exynos 5 Hexa 5260 et une toute nouvelle référence appelée Exynos 5 Hexa 7872. Nous avons d’ores et déjà évoqué ce chipset dans nos colonnes, pas plus tard qu’hier, puisque le premier smartphone officialisé avec ce composant est le M6s de Meizu.

Six coeurs dont deux puissants

Et à l’occasion de la présentation de ce nouveau chipset par Samsung, nous revenons aujourd’hui plus en détail sur cette nouvelle offre milieu de gamme qui semble avoir séduit Meizu (dont les Blue Charm étaient jusqu’à présent tous sous MediaTek). Comme nous l’évoquions hier, l’Exynos 7872 est un hexa-core hétérogène (comprenez que tous les coeurs sont presque indépendants) gravé en 14 nm FinFET. Il vient logiquement remplacer l’Exynos 7870 du Galaxy A7 (2017).

Exynos 7872

Le chipset est composé de deux coeurs Cortex-A73 (les derniers coeurs puissants d’ARM) cadencés à 2 GHz et de quatre coeurs Cortex-A53 (les coeurs low-cost classiques) cadencés à 1,6 GHz. Le GPU est un Mali-G71 MP1, configuration un peu légère, même si ce coeur graphique d’ARM est plutôt efficace. Il est capable de gérer les écrans Full HD ou équivalent selon les différents ratio (16/10e, 16/9e, 18/9e, etc.).

LTE catégorie 7 intégré

Le modem intégré est compatible LTE catégorie 7 avec deux porteuses en download de 150 Mb/s, soit 300 Mb/s au total. Il prend également en charge les technologies WiFi n dual band, Bluetooth 5.0, radio FM et GPS (Glonass, Beidous et Galileo). Le format de la mémoire vive est LPDDR3 et celui des supports de stockage est eMMC 5.1 et SD 3.0 (comprenez les cartes SDXC). Côté photo et vidéo, le chipset prend en charge les capteurs jusqu’à 21,7 mégapixels à l’avant comme à l’arrière (ce qui devrait correspondre à un double capteur de 12 mégapixels environ). Le chipset encode et décode les vidéos au format Full HD jusqu’à 120 images par seconde.

Voici donc un chipset plutôt intéressant réservé aux terminaux milieu de gamme low-cost. Le choix de Samsung sur une configuration hexa-core est intéressant, car les chipsets à six coeurs sont relativement rares. Cette rareté s’explique parce qu’il est difficile de marier performances et économie. Soit les coeurs sont puissants et chers. Soit les coeurs sont économiques et peu performants. Et même si les Cortex-A53 montent à plus de 2 GHz, ils ne sont pas comparables à des Cortex-A72, Cortex-A73 ou, mieux encore, aux Kryo de Qualcomm.

Mi-figue, mi-raison

La configuration hexa-core tente donc de trouver un juste milieu, parfois au risque de n’être bon ni dans la partie performance, ni dans la partie économie. Et il y a un risque que cela soit le cas ici compte tenu du GPU que nous trouvons être un peu juste. Reste à savoir comment cela sera à l’usage. Et le M6s nous offrira l’occasion de le découvrir.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer