Nintendo annonce son prochain jeu mobile : Mario Kart Tour

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
nintendo

Trois mois après Animal Crossing, une nouvelle licence de Nintendo vient d’être annoncée pour les smartphones. Et pas n’importe laquelle, puisqu’il s’agit de Mario Kart. Le lancement du jeu n’est pas attendu avant le printemps prochain.

Un message posté par Nintendo sur les réseaux sociaux a mis en ébullition toute une génération de joueurs : l’arrivée de Mario Kart sur les smartphones. Car Mario Kart, c’est une légende du « jeu en multi » et des tranches de bonne rigolades sur toutes les consoles de Nintendo, de la Super Nintendo à la Nintendo 64, de la Gameboy Advance à la Nintendo DS, sans oublier évidemment la Wii, la Wii U et la 3DS. Et à chaque fois, le succès est garanti (même si le renouvellement du genre n’est pas toujours au rendez-vous).

Mario Kart Tour

Sortie avant mars... 2019 !

Nintendo a donc dévoilé quelle sera sa prochaine licence à débarquer sur les smartphones. Il n’y a finalement que très peu d’informations au sujet du jeu, pas même son modèle économique, même si le plus attendu serait d’en faire un titre freemium, accessible à tous, et de proposer des contenus et des services payants pour monétiser l’ensemble. La date de lancement est un vague « durant l’exercice fiscal qui se terminera en mars 2019 ». Soit dans les 13 prochains mois ! Ce n’est plus une fourchette, c’est un râteau.

Nous pouvons évidemment faire quelques suppositions. La première, c’est que le jeu devrait sortir dans les prochains mois. Nintendo n’a pas pris l’habitude d’annoncer un titre trop en avance. Que ce soit Super Mario Run, Fire Emblem Heroes ou Animal Crossing Pocket Camp, il s’est passé au plus quelques mois entre l’officialisation de la licence et la sortie du jeu. Il se pourrait même qu’il arrive au printemps, soit avant les grandes vacances scolaires. Ce qui serait idéal pour que le maximum de joueurs puisse l’essayer.

Un jeu de course, évidemment !

La seconde supposition est le style de jeu : un jeu de course, évidemment. Sinon, ce n’est pas Mario Kart. Plusieurs véhicules, plusieurs conducteurs, plusieurs circuits et plusieurs pouvoirs spéciaux pour infliger des pénalités aux adversaires. Reste évidemment à savoir combien le jeu en comptera et si Nintendo prévoit d’en rajouter au fur et à mesure, comme pour Fire Emblem dont le nombre de héros accessibles ne cesse de progresser avec le temps.

Nous avons trous autres questions à propos de ce jeu. D’abord, comment Nintendo adaptera-t-il le contrôle du véhicule avec l’écran tactile ? Car la prise en main d’un jeu d’action n’est pas le même que celui d’un jeu de réflexion (Animal Crossing), d’un jeu de stratégie (Fire Emblem) ou un d’un « runner » (Super Mario Run). Se jouera-t-il avec une manette Bluetooth (voire même une wiimote) ? Cette question est essentielle pour convertir durablement les joueurs.

Multijoueur ? Freemium ? Les deux ?

La deuxième question concerne le multijoueur. Mario Kart est, historiquement, un jeu multijoueur. Et c’est parce qu’il est multijoueur qu’il plait autant. Nous nous demandons donc si Nintendo compte intégrer un tel mode dans le jeu, si ce mode sera uniquement en local ou mondial et si les parties pourront se jouer en 4G ou uniquement en WiFi. La dimension multijoueur n’est pas simple. Et pourtant, c’est grâce à elle que des jeux comme Pokemon Go, Earthstone ou Clash Royale gagnent aujourd’hui de l’argent : certains joueurs veulent absolument gagner et sont prêts à dépenser de l’argent pour cela.

Et nous en venons à notre dernière question : quel sera son modèle économique ? Si le jeu est premium, il faudra s’attendre à un coût relativement proche de celui de Super Mario Run. Si le titre est freemium, il faudra s’attendre à de nombreuses options payantes, certainement pour acquérir un meilleur karting, obtenir des améliorations exclusives (voire même des stickers pour la décoration) ou encore accéder à des modes supplémentaires. 

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.