SFR RED 50 Go + Netflix = 20

Meizu développe un mobile sous Android Go

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
meizu

Au MWC 2018, de nombreuses marques, low-cost ou non, ont montré leur intérêt pour Android Go. Une autre vient les rejoindre. Il s’agit de Meizu, qui révèle développer actuellement un mobile avec cette version du système.

Android Go, c’est l’une des initiatives de Google les plus prometteuses. Car elle devrait bénéficier à toutes les parties concernées. Il s’agit d’une version d’Android conçue pour tourner sur des mobiles ultra low-cost destinés aux marchés émergents, mais qui fonctionne également sur des terminaux ayant des caractéristiques techniques communes sur les marchés matures.

Un programme qui profite à tous

Il y a trois avantages. Les constructeurs n’ont pas besoin de financer le développement des mises à jour puisqu’Android Go est commun à tous les terminaux et que Google se charge de développer les mises à jour. Les consommateurs ont l’assurance d’une expérience optimisée et de mises à jour pour leur mobile sur les deux premières années de la vie commerciale du téléphone. Et Google gagne de nombreux usagers, puisqu’un compte Google est généralement nécessaire pour bien profiter d’Android.

Meizu M6
Bientôt un Blue Charm sous Android Go chez Meizu ? (ci-dessus, le M6)

Peut-être pensez-vous qu’Android Go n’est qu’une refonte d’Android One ? Dans l’absolu vous n’auriez pas tort. Car le but initial d’Android One est le même que celui d’Android Go : aller chercher de nouveaux utilisateurs là où il reste à en convaincre : les utilisateurs de feature phones et les pays émergents. Mais Android Go semble convaincre les constructeurs un peu plus qu’Android One, au moins pour l’instant. Et surtout, le programme n’est pas limité aux seuls pays émergents.

Meizu rejoint le programme

Plusieurs constructeurs ont annoncé des terminaux Android Go qui seront vendus en France : Alcatel, Nokia, ZTE, Echo, etc. Un autre vient d’officialiser son ralliement : Meizu. Dans un message publié sur son compte Twitter, Ard Boudeling, directeur marketing international de Meizu, a confirmé l’information en indiquant que Meizu s’est approché de Google pour développer un mobile sous Android Go, un programme que le manager semble tenir en haute estime, à en croire ses propres mots.

Reste à savoir quand, combien et quelle configuration. Il serait logique d’attendre un téléphone techniquement léger vendu à un prix qui le sera tout autant. Évidemment, qui dit Android Go, dit aussi services Google. Le mobile n’est donc pas destiné à la Chine, mais bien à l’international (ou au moins à l’Inde, à l’Asie du Sud Est et à tous les pays où la marque est présente). Peut-être Meizu choisira-t-elle cette occasion pour étendre son réseau de distribution… et revenir en France, cette fois-ci en propre ? L’espoir fait vivre, évidemment.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer