Qualcomm présente un chipset dédié à la réalité virtuelle : le XR1

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
qualcomm

À l’occasion d’un salon dédiée à la réalité virtuelle et augmentée, Qualcomm a présenté une nouvelle famille de composants pour les applications de « réalité étendue » et l’intelligence artificielle. Et les smartphones ne sont pas concernés.

Vous le savez, il existe aujourd'hui trois typologies de plates-formes de réalité virtuelle et augmentée. Il y a les casques connectés à un PC ou une console de jeu, type Vive ou Occulus. Il y a les casques animés par un smartphone comme le Gear VR de Samsung. Et il y a les casques autonomes. HTC et Occulus ont présenté des plates-formes de ce dernier type : le Vive Focus chez le Taïwanais et le Occulus Go chez l’Américain. Et dans le domaine de la réalité augmentée, Microsoft a développé Hololens.

Levier de croissance pour Qualcomm ?

Ces derniers semblent offrir un bon compromis : puisqu’il n’y a pas besoin de les connecter à un autre appareil, puisqu’ils sont théoriquement plus puissants qu’un smartphone, ce sont des casques qu’il sera plus facile à promouvoir auprès des consommateurs. Donc, le potentiel du marché des casques indépendants de réalité « mixte » (augmentée, virtuelle ou les deux) est relativement important.

Qualcomm Snapdragon

Et cela pourrait devenir un nouveau relais de croissance pour Qualcomm. À l’occasion du salon Augmented World Expo, la firme de Santa Clara a présenté une nouvelle série de composants appelée « XR » (pour eXtended Reality). XR est une sous-famille de chipsets Snapdragon dédiés aux casques autonomes avec tout ce qu’il faut pour assurer l’affichage des images, la prise en charge de l’intelligence artificielle et les interactions avec l’environnement (notamment les mouvements de l’utilisateur).

Un Snapdragon customisé

La première plate-forme XR s’appelle Snapdragon XR1. Sa configuration n’a pas été entièrement dévoilée, mais elle ressemble beaucoup à ce que pourrait être une version customisée d’un Snapdragon pour smartphone. Et ce n’est pas étonnant. Rappelons d’abord que Qualcomm a souvent tenté de convaincre le marché des constructeurs que le Snapdragon 820 serait une plate-forme idéale pour Google Daydream (alors que Google estimait que non). Ensuite le Snapdragon 835 a d’abord été présenté dans un casque de réalité mixtes avant d’atterrir dans le Galaxy S8 de Samsung).

Nous y retrouvons donc un processeur multicœur basé sur des architectures ARM, un processeur graphique, la plate-forme d’intelligence artificielle de Qualcomm (que nous retrouvons dans les Snapdragon haut de gamme depuis plus de deux ans), ainsi qu’un module de traitement vectoriel (pour le mouvement de la tête et du corps). Le chipset est capable d’afficher des images en 4K à 60 images par seconde et le module Spectra (des Snapdragon) est là pour assurer la qualité visuelle. Côté audio, nous retrouvons les habituels codecs aptX Audio et Aqstic de Qualcomm.

Prochainement dans un casque ?

Nous serions évidemment très curieux de savoir quelle est la nature exacte du CPU (Kryo, Kryo 280, Kryo 385, ou Cortex-A75 standard) et du GPU afin de comparer la puissance de XR1 avec celle du Snapdragon 845 (ou 835). Réponse, espérons-le, prochainement avec un premier casque équipé.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer