SFR RED 40 Go = 10

Yahoo Messenger fermera ses portes cet été

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
yahoo

Après 20 ans de bons et loyaux services, Yahoo Messenger, propriété de Verizon, va tirer sa révérence, signe que la marque Yahoo n’est plus en mesure d’affronter Facebook Messenger ou Whatsapp. L’événement est prévu le 17 juillet.

Si vous êtes un quadra (ou si vous en êtes proche), vous avez certainement, au moins une fois dans votre vie, utilisé Yahoo Messenger. Pour les autres, qui sont certainement plus habitués à utiliser les services de messagerie des réseaux sociaux, notamment Facebook Messenger, sachez qu’il s’agir de l’un des anciens fleurons de la messagerie instantanée sur Internet. Un service qui a longtemps été une référence dans son domaine et qui est tombé, un peu comme l’ensemble des produits Yahoo, dans la désuétude.

Arrêt programmé en juillet

Et aujourd’hui, qui dit désuétude dit aussi fermeture. C’est ainsi que Yahoo a annoncé la fermeture de Messenger. L’événement est prévu le 17 juillet prochain. D’ici là, le service ne change pas. Et, si vous êtes encore utilisateur de l’application, vous avez plusieurs mois pour vous rendre sur le service en ligne (via un navigateur Web) pour télécharger l’historique de vos échanges (si vous souhaitez les conserver). Sinon, ils partiront eux aussi aux oubliettes numériques.

Yahoo Messenger

Le service Yahoo Messenger, né Yahoo Pager, a été mis en ligne le 9 mars 1998. Il a ensuite été rebaptisé en 1999 avant de connaître un succès mondial qui dura environ 10 ans, jusqu’à l’avènement des réseaux sociaux (et de Facebook en particulier). Depuis, c’est la dégringolade du service. Une perte de vitesse accentuée par la perte de popularité de Yahoo en général qui n’a pas réussi à prendre le virage de la téléphonie. La firme ne vivait d’ailleurs quasiment plus que de ses actifs dans Alibaba (dont elle détenait 15%) et Yahoo Japan.

Survécu au rachat de Verizon

Yahoo Messenger était l’un des trois piliers de la stratégie de Yahoo en téléphonie mobile, avec Flikr et Tumblr. Il ne s’agissait certainement pas de l’un des actifs de Yahoo les plus valorisés lors du rachat de la firme par Verizon l’année dernière. Mais puisqu’il avait survécu au grand ménage effectué par Marissa Meyer avant le rachat de la société par Verizon et son intégration à Oath, la filiale de l’opérateur chargée des contenus (et qui détient aussi AOL), nous pensions que Yahoo Messenger avait une chance de survivre.

Seulement, deux événements récents ont précipité son sort. Le premier est l’arrêt de AOL Instant Messenger, ou AIM pour les intimes. Cela s’est déroulé en décembre dernier. Ensuite Verizon a revendu Flikr, le service de partage de photo de Yahoo, un autre pilier de l’ancienne stratégie mobile. Sans oublier la perte de vitesse de Tumblr ces deux dernières années. Le site de microblogging aurait perdu 70 % de sa valeur marchande lors de l’acquisition de Yahoo par Verizon. C’est à se demander ce qu’il restera d’ici l’année prochaine.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer