Résultats Xiaomi : une perte de 920 millions d’euros au premier trimestre

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
xiaomi

Si le succès commercial semble être au rendez-vous pour Xiaomi, l’entreprise voit aussi ses résultats trimestriels être largement négatifs : 7 milliards de yuans de perte nette, soit 927 millions d’euros. Mais, ce n’est pas si grave. Explications.

Xiaomi se prépare cette année à entrer en bourse. Mais vendre une partie de ses actions auprès d’investisseurs nécessite n’a pas que l’avantage de lever des fonds. Il y a aussi certaines obligations. Notamment la présentation régulière de résultats financiers. C’est donc à ce jeu de la transparence et de la séduction que la firme de Lei Jun s’est prêtée cette semaine, à en croire l’agence de presse Reuters qui relaie cette information.

Progression de 88 % des volumes

La firme a dévoilé son chiffre d’affaires trimestriel de 34 milliards de yuans, soit 4,5 milliards d’euros. Cela représente plus d’un quart du chiffre d’affaires annuel de la firme sur 2017 (114,6 milliards de yuans). Le volume des ventes aurait progressé de 88 %, notamment grâce à une stratégie internationale agressive. Il s’agit notamment des bons résultats en Inde où la marque est passée devant Samsung. Ce n’est en revanche pas encore grâce à l’Europe, même si les premiers résultats sont très encourageants, car l’arrivée de Xiaomi en Espagne, en Italie et en France est encore trop récente pour être significative.

lancement Xiaomi paris
Lancement de Xiaomi à Paris

Le résultat net de Xiaomi est négatif. Les pertes atteignent 7 milliards de yuans. Soit 927 millions d’euros. Dans l’absolu, c’est un chiffre qui pourrait être catastrophique : perdre 1 milliard d’euros en trois mois, alors que la société souhaite entrer en bourse, c’est mauvais signe. Mais il faut contrebalancer avec trois informations importantes. D’abord, la progression de Xiaomi, notamment à l’international, est très importante, parce qu'il s'agit d'une preuve que le chiffre d'affaires va continuer de progresser, ce qui améliorera la rentabilité à moyens termes. Le chiffre d’affaires le montre.

Une perte moins importante qu'elle ne parait

Ensuite, 7 milliards de yuans perdus au premier trimestre, c’est finalement assez peu face aux pertes abyssales enregistrées par la société sur l’exercice 2017 : 43,89 milliards de yuans (information en provenance du document soumis à la bourse de Hong Kong). Soit 5,8 milliards d’euros. Ramené à un trimestre, cela correspond à une perte moyenne de 11 milliards de yuans environ. Soit une économie de 4 milliards de yuans (ou 36,4 %). C’est plutôt bon signe.

En outre, la firme explique que, durant ce trimestre, des coûts non récurrents (donc non liés à son fonctionnement) ont été enregistrés. Sans ces coûts « uniques », Xiaomi aurait été profitable, à hauteur de 1,04 milliard de yuans (138 millions d’euros). Il s’agit certainement de factures liées à son expansion internationale, voire des campagnes marketing exceptionnelles. Xiaomi ne s’étend pas sur leur nature.

Largement comblée par la levée de fonds boursière

Dernière raison de ne pas s’inquiéter : ce milliard d’euros de perte trimestrielle sera rapidement comblé par l’argent que Xiaomi pourrait lever en plaçant ses actions à la bourse de Hong Kong. Selon les fuites, Lei Jun viserait les 10 milliards de dollars contre 10 % de son capital. Ce qui représenterait la plus grande introduction boursière mondiale de ces quatre dernières années. Et cela valoriserait Xiaomi à 100 milliards de dollars.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer