Alcatel 3L
Alcatel 3L

La série de RPG Elder Scrolls de retour cette année sur smartphone

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
elder scrolls blades

Si vous êtes un fan de la série Elder Scrolls, que vous avez écumé le monde de Skyrim de long en large et que vous jouez sur votre mobile, voilà une bonne nouvelle : Bethesda annonce l’arrivée d’un nouvel épisode sur iOS et Android.

Cette semaine a eu lieu le plus grand salon annuel dédié au jeu vidéo, l’E3 de Los Angeles. Un grand rendez-vous où les médias de tous horizons se sont rendus pour découvrir les prochaines nouveautés pour PC (dont Steam), consoles (portables ou de salon), réalité virtuelle et même un peu de téléphonie mobile. Comme l’ont intelligemment remarqué nos confrères de Gamekult dans un excellent article réalisé à l’issue de cette édition, le jeu mobile n’a pas encore pris sa place légitime, certainement parce qu’étaient principalement représentés les grands studios.

Elder Scrolls Blades

Un vrai Elder Scrolls sur mobile ?

Ces derniers considèrent encore le jeu sur smartphone comme une sous-catégorie, gravitant entre le freemium opportuniste ou l’outil marketing. Rares sont ceux qui usent sur les mobiles des mêmes techniques d’écriture ou de réalisation que sur PC et console. Parmi la poignée de jeux mobiles présents sur le salon, Elder Scrolls Blades de Bethesda sort à moitié du lot. Il s’agit d’un jeu freemium, certes, avec son lot d’achats intégrés et ses mécaniques habituelles de tirage au sort. Mais nous sommes face à RPG à la première personne comme le veut la tradition de la série Elder Scrolls. Série que certains connaissent peut-être mieux sous le nom de Skyrim.

Elder Scrolls Blades

La promesse de Bethesda est donc simple : apporter l’expérience d’un Skyrim, allégée et modifiée pour un usage sur smartphone. Car, contrairement à Elder Scrolls Legends, l’autre jeu de la série actuellement disponible sur iOS et Android (un jeu de cartes similaire à Hearthstone), Blades est très similaire à ce que propose la série Elder Scrolls sur PC et consoles. Cela comprend la vue subjective (à la première personne), les combats en temps réel et la customisation relativement poussée du personnage (compétences, équipement, magies, etc.). La réalisation est en 3D temps réel.

Elder Scrolls Blades

Donjons et combats en temps réel

À l’image de l’antique Elder Scrolls Arena (sorti en 1994 sur PC), les donjons sont générés aléatoirement, de sorte que chaque aventure est unique. D’autant que les récompenses sont elles aussi aléatoires. De sorte que votre aventurier sera unique. Ces donjons sont accessibles soit par le biais du scénario principal ou des quêtes annexes, soit par le biais de l’abysse, un donjon infini. Cette partie du jeu, la plus fidèle au style de la série, est en solo.

Elder Scrolls Blades

Mais Blades ne se limite pas à cela. Deux autres modes sont intégrés. Un premier est multijoueur : l’arène. C’est une zone de combat « joueur contre joueur » pour affronter les autres participants. Des participants qui seront sur mobiles, mais aussi sur PC, console ou en réalité virtuelle, puisque le jeu sera multiplate-forme. Le second est un mode proche d’un Sim City : dans le scénario principal, vous regagnez votre ville natale détruite et il vous faut la reconstruire.  Vous avez la possibilité de choisir la géographie de la ville, les éléments de décoration et vous devrez naturellement améliorer les bâtiments pour débloquer de nouvelles options.

Disponible cet automne

Le jeu sera disponible cet automne sur smartphone et tablette (la sortie sur PC et console sera logiquement très proche, voire simultanée). Et vous pouvez d’ores et déjà vous inscrire pour être prévenu de son lancement. Il sera gratuit au téléchargement. Le modèle économique devrait logiquement s’appuyer sur les achats intégrés. Mais Bethesda n’a pas encore indiqué leur nature ou leur utilité. Notre avis est qu’il s’agira surtout d’acheter de la monnaie virtuelle pour acquérir les armes et les armures  les plus puissantes. Mais ce n’est qu’un avis, évidemment.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer