Alcatel 3L
Alcatel 3L

Samsung à nouveau au travail sur son GPU maison ?

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
samsung

Depuis longtemps, les rumeurs prêtent à Samsung la volonté d’équiper ses chipsets de son propre processeur graphique. Après une pause de deux ans, la firme coréenne développerait actuellement une équipe dédiée en Californie.

Samsung n’est pas simplement le concepteur des smartphones de la gamme Galaxy. C’est aussi une entreprise qui développe et fabrique des composants pour toute l’industrie high-tech. Des batteries, des écrans, des chipsets, de la mémoire flash (RAM et stockage), des capteurs photo, etc. Rares sont les technologies que Samsung ne propose pas. La firme a même créé son propre processeur applicatif, le Mongoose dont nous connaissons la troisième itération, le M3. Il est installé bien confortablement dans le dernier Exynos haut de gamme, le 9810. Et une quatrième serait déjà en cours de développement.

Un développement de longue haleine

Cependant, dans ses chipsets, Samsung continue d’utiliser des technologies en provenance d’autres acteurs : le processeur graphique. Il provient généralement d’ARM, les fameux Mali que Samsung démultiplie pour atteindre (ou dépasser) les performances des Adreno de Qualcomm. Rarement, Samsung est allé se servir chez Imagination Technologies pour choisir un PowerVR. Le dernier était le PowerVR SGX544 pour l’Exynos 5 Octa 5410 de 2013 (que vous retrouviez dans le Galaxy S4, par exemple).

Samsung Exynos 7872
Le futur GPU de Samsung concernerait d'abord les séries low cost d'Exynos

Entre 2014 et 2015, de nombreuses rumeurs affirmaient que Samsung développait son propre GPU. Mais ce n’est pas chose facile. Et la firme a dû rebrousser chemin et prolonger jusqu'en 2020 son accord de licence avec ARM autour des Mali en attendant une nouvelle opportunité. Opportunité qui s’était profilée en 2016 quand des fuites affirmaient que Samsung avait pris contact avec AMD et nVidia, les deux spécialistes du GPU pour console et PC. Mais rien n’a débouché. Et les Exynos (8890, 8895 et 9810) ont continué d’utiliser des processeurs graphiques ARM.

Une équipe en cours d'embauche

Une dépendance qui n’est pas du goût de Samsung. Et régulièrement, Samsung réinvestit de l’argent dans ce domaine. Selon le site Winfuture, un nouveau cycle vient de démarrer. La firme coréenne aurait posté des annonces d’emploi sur Linkedin afin de monter une équipe dédiée à ce sujet. Une équipe basée en Californie et au Texas qui chercherait à s’étoffer en débauchant quelques talents chez les adversaires (Qualcomm, nVidia et AMD notamment). Le but est bien sûr de reproduire dans le domaine graphique ce que Samsung a réussi à faire dans le domaine applicatif avec Mongoose.

La stratégie de Samsung dans le GPU serait cependant différente de celle de Mongoose. Car si ce dernier équipe aujourd’hui exclusivement les Exynos haut de gamme, le futur GPU est avant tout destiné aux Exynos entrée de gamme. Comprenez la série 5 et la série 7 que vous retrouvez aujourd’hui dans les Galaxy J et certains Galaxy A.

Minimiser la prise de risque

Notre hypothèse est la suivante : pour ne prendre aucun risque, Samsung compte introduire son GPU personnalisé dans des mobiles qui ne sont pas forcément reconnus pour leurs usages multimédia. Avec le temps et l’expérience, Samsung montera en gamme son GPU, jusqu’à atteindre la série S, et ainsi s’affranchir, au moins partiellement de sa dépendance vis-à-vis d’ARM. Cela prendra certainement du temps. Mais cela sera certainement payant à long terme.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer