Bouygues Telecom + Grandes Reprises Samsung

Guerre des brevets : le conflit Apple / Samsung vraiment fini ?

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
apple

Alors que la justice donnait une fois de plus raison à Apple face à Samsung et que ce dernier allait faire appel une fois de plus, c’est finalement autour d’une table de négociation que les deux entreprises auraient trouvé un accord définitif.

Au terme d’un feuilleton d’une longueur digne des Feux de l’Amour (7 ans tout de même), Samsung et Apple se seraient enfin serré la main, à en croire un article publié cette semaine par Bloomberg. Même si les conflits internationaux ont tous été soldés il y a deux ans par un accord à l’amiable, les deux géants se disputaient encore aux États-Unis. La Justice américaine avait, en mai dernier, donné une fois de plus raison à Apple, même si le jugement n’était pas aussi favorable qu’auparavant (un demi-milliard de dollars de dommages et intérêts).

Apple Store

« Bon, on fait la paix ? »

Un jugement contesté par Samsung bien évidemment qui a menacé la partie adverse d’un recours en appel, cherchant à tout prix à invalider un brevet. Encore. Il faut dire que la loi américaine sur la propriété intellectuelle est faite de sorte que, théoriquement, tout ce qui ressemble à un iPhone peut être considéré comme de la copie.

Mais cela pourrait changer. Et Apple le sait. Ce qui veut dire que plus le temps avance et plus le gain potentiel de ces procès à répétition s’amenuise. Sans oublier les frais judiciaires avancés. Selon un expert interrogé par Bloomberg, les deux géants ont dépensé plusieurs centaines de millions de dollars versés aux avocats.

De bonnes raisons de chaque côté

Les deux entreprises ont donc décidé de mettre un terme au conflit. Les deux sociétés ont chacune un intérêt à cela. Et pas uniquement pour les frais judiciaires engagés chaque année (pour rien). Il y a aussi les risques encourus par une prolongation du conflit et les bénéfices découlant d’un possible partenariat commercial. Apple ne souhaite pas voir ces brevets invalidés et doit aussi gérer son procès face à Qualcomm. Un procès qui pourrait se régler, lui aussi, autour d’une table de négociation d’ici la fin de l’année selon certains observateurs.

Du côté de la Corée du Sud, Samsung voudrait renforcer son partenariat avec Apple (lequel a repris vie il y a deux ans grâce à l’abandon de certaines plaintes) quant à la fourniture de certains composants : écran OLED, mémoire vive et stockage, sans oublier la fabrication des chipsets d’Apple. Alors que les rumeurs affirment que Qualcomm pourrait confier à TSMC la fabrication de ces futurs processeurs en 7 nm, Samsung aurait l’intention de draguer Apple pour récupérer la conception des futurs A12. Selon le Wall Street Journal, Samsung gagnerait environ 110 dollars par iPhone X produit.

Une bonne raison d'être alliés

Et puis, Apple et Samsung sont aujourd’hui leaders de leur marché. Mais le seront-ils encore longtemps ? Car le véritable combat n’est pas l’un des deux contre l’autre, mais face aux concurrents chinois qui grignotent année après année leurs parts de marché respectives. Bloomberg note que la part de marché de Samsung et Apple était de 30 % et 19 % à l’ouverture du procès en 2011. Ces chiffres sont désormais de 23 % et 16 %.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer