Bouygues OPPO Reno + Forfait Bouygues Sensation 100 Go

Hisense A6 : un smartphone double écran façon Yotaphone (IFA 2018)

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
hisense

Au salon berlinois IFA, la marque chinoise Hisense a présenté deux terminaux. L’Infinity H12 et son écran panoramique à encoche et l’A6. Ce dernier est un modèle milieu de gamme premium avec un écran tactile sur chaque face.

Hier, nous vous avons présenté le Hisense Infinity H12, successeur du Infinity H11 que la marque chinoise avait présenté (avec le H11 Lite et le H11 Pro) en mars dernier lors du Mobile World Congress de Barcelone. Comme nous vous l’annoncions dans l’article dédié au H12, il n’était pas le seul à avoir été officialisé à Berlin. Un second mobile l’accompagnait. Un modèle plus ambitieux et très intéressant. Un modèle cher aussi qu’à l’accoutumée, avec toutes les questions sur la légitimité d’une marque comme Hisense sur un segment de prix autour des 500 euros.

Double écran comme Yotaphone

Ce mobile s’appelle A6, tout simplement. Sa principale particularité, autant technique qu’ergonomique, est la présence d’un double écran. Il y en a un côté pile. Et il y en a un côté face. Un design très proche de ce que les Russes de Yota proposent avec leurs Yotaphone (dont le dernier modèle date de plus d’un an). Un design que Hisense n’est pas le premier à copier (même parmi les marques chinoises). Le premier écran mesure 6,1 pouces. Il est panoramique sans encoche (format 18/9e). Il est Full HD+ et il est AMOLED. Voilà qui est très encourageant. Le second est un modèle e-ink monochrome. Il mesure 5,61 pouces. Il n’est pas panoramique. Et sa définition est HD+.

Hisense A6

Le reste de la fiche technique n’est pas inintéressant non plus. Le chipset est un Snapdragon 660 de Qualcomm. L’octo-core premium, cadencé à 2,2 GHz, est accompagné de 6 Go de RAM, tout de même, et offre deux paliers de stockage : 64 Go ou 128 Go, certainement extensibles par microSDXC. La batterie est un modèle 3300 mAh compatible Quick Charge 3.0. Il y a un lecteur d’empreinte digitale, lequel est situé, selon nos observations, sur la tranche de droite (quand l’écran principal est face à l’utilisateur).

A partir de 499 euros

Le mobile est également compatible WiFi ac, Bluetooth 4.1, GPS, radio FM, port USB type-C et LTE. Le capteur photo principal du téléphone est un modèle 12 mégapixels accompagnés d’un autofocus à « double détection de phase » et d’un flash LED. La webcam est un modèle plus classique de 16 mégapixels. L’ensemble profite d’un châssis premium avec du métal sur les tranches. La version d’Android installé est estampillée 8.0 Oreo. Elle est cachée derrière la ROM de Hisense, Vision UI. Notez que l’écran secondaire permet d’accéder à l’ensemble du système Android, et pas uniquement à quelques fonctions.

La date de lancement du A6 n’est pas précisée dans le communiqué de presse. Mais son prix est officiel : il sera vendu 499 euros, en open market (certainement en version 64 Go). Nous en revenons donc au prix. Même si Hisense évite ici de dépasser la barre symbolique des 500 euros, le mobile s’en approche beaucoup. Trop ? Peut-être, car la marque n’est pas forcément attendue à ce niveau de prix, faute d’une notoriété en téléphonie. D’autant que Honor, Xiaomi, Oppo et OnePlus y règnent en maître. Peut-être que son partenariat avec la coupe du monde de football y changera quelque chose ?

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer