Apple Watch Series 4 : la très bonne surprise de la keynote d’Apple !

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
apple

La keynote d’Apple de mercredi soir n’a pas commencé par les iPhone. Elle a commencé avec l’Apple Watch dont la série 4 a été officialisée en deux tailles légèrement différentes des trois premières séries. Et la surprise était très bonne.

Nous avons passé en revue la nouvelle offre d’Apple en téléphonie mobile. Trois terminaux avec des prix plus hauts que jamais et un catalogue qui compte désormais sept smartphones (et non plus huit comme l’année dernière). Les prix s’échelonnent de 529 euros à 1659 euros. Espérons que cette stratégie tarifaire ambitieuse ne sera pas contreproductive pour la firme de Cupertino. Car en devenant de moins en moins accessibles, de moins en moins de personnes seront en mesure d’acheter un de ses téléphones. Ce qui donnera certainement l’avantage à la concurrence.

Une montre davantage portée sur la santé

Aux côtés des iPhone, il n’y avait ni tablettes, ni casques audio, ni ordinateurs portables. Mais il y avait bien un autre produit qu’Apple a dévoilé : l’Apple Watch Series 4. Une nouvelle génération de la montre connectée la plus vendue au monde qui nous a beaucoup plu, car Apple ne s’endort pas sur ses lauriers. Et, même si la série 3 était une bonne mouture, Apple Watch Series 4 répond à une question essentielle : une smarwatch sert-elle à autre chose qu’à compter mes pas et faire beau autour de mon poignet ? La réponse est oui. Et surtout, elle pourrait même vous sauver la vie.

Apple Watch Series 4

C’est un slogan-choc, peut-être. Et pourtant, la firme de Cupertino a largement plus insisté sur l’aspect santé que sur l’aspect fitness de sa nouvelle montre. Car Apple a intégré plusieurs services et technologies liés à cette thématique. La première est la détection des chutes et l’appel automatique d’urgence en cas d’immobilité. Vous êtes seul. Vous tombez. Vous perdez connaissance. La montre prévient les secours. Autre exemple : la montre analyse vos pulsations cardiaques. S’il est anormal (et pas juste une fois), elle vous prévient. À vous de prendre un rendez-vous chez le médecin. Plus loin encore, Apple a inclus un électrocardiogramme dans la montre (grâce aux capteurs sous le boitier et dans la couronne digitale). Et l’analyse est rapide. Ce service sera d’abord actif aux États-Unis, avant d’arriver partout dans le monde.

Deux nouvelles tailles d'écran

L’Apple Watch Series 4 présente un design différent des trois générations précédentes. Le boitier est plus grand et les bordures autour des écrans sont moins larges. La taille des boitiers passe de 38 et 42 mm à 40 et 44 mm. La taille des écrans tactiles (toujours compatibles 3D Touch et toujours AMOLED) passe de 1,5 et 1,65 pouce à 1,57 et 1,78 pouce. Cela correspond à 35 % et 32 % d’augmentation de la surface, respectivement. Si vous avez des bracelets, soyez rassurés : Apple Watch Series 4 reste entièrement compatible avec les anciens bracelets.

Apple Watch Series 4

Le boitier est soit en aluminium, soit en acier inoxydable. La nouvelle couronne digitale, qui contient une partie de l’électrocardiogramme, est connectée au moteur haptique pour plus de précision quand elle tourne. Pour faire la distinction entre la série 3 et la série 4, un cercle rouge est maintenant dessiné sur la couronne (alors qu’elle est totalement rouge dans la série 3). L’arrière de chaque boitier est en céramique et l’avant est en saphir synthétique pour tous les modèles. Elles sont toujours étanches. Et elles sont plus fines de 0,7 mm pour atteindre les 10,7 mm d’épaisseur.

Le premier chipset 64-bit pour smartwatch

À l’intérieur, l’Apple Watch Series 4 dispose d’un nouveau chipset : l’Apple S4, successeur de l’Apple S3. Il s’agit d’un processeur dual-core, comme en 2017, mais les cœurs sont 64-bit. C’est la première fois qu’une montre fonctionne avec un chipset 64-bit, promesse de performances doublées avec la même consommation énergétique. Apple promet que la nouvelle montre offre les 18 heures d’autonomie en une seule charge de la précédente. La capacité des batteries n’a pas été révélée. Mais elle devrait être sensible identique à celle de 2017 (279 mAh).

Apple Watch Series 4

La connectivité est identique : WiFi n, Bluetooth 5.0, NFC, GPS (Glonass, Galileo et QZSS) et, en option, LTE (avec eSIM) pour la musique en streaming, la messagerie et les appels audio. Les capteurs sont sensiblement les mêmes également, avec un cardiofréquencemètre de seconde génération. La capacité de stockage interne ne bouge pas : 16 Go.

En précommande dès demain

L’autre bonne nouvelle, c’est que l’Apple Watch sera en vente à la fin de la semaine prochaine, le 21 septembre très exactement, après une semaine de précommandes. Soit un démarrage dès demain (14 septembre). Son prix démarre à 429 euros en version 40 mm (avec GPS seul et boitier aluminium) et monte à 699 euros en version 40 mm toujours (avec GPS et connexion cellulaire et boitier acier inoxydable). Comptez une trentaine d’euros pour passer d’un boitier 40 mm à 44 mm. Et compter encore une centaine d’euros de plus pour un bracelet milanais. Rappelons en outre qu’un seul opérateur propose l’abonnement data lié à l’eSIM de l’Apple Watch : Orange.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer