Bouygues Telecom + Grandes Reprises Samsung

Meizu officialise le X8, son premier smartphone à encoche

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
meizu

Cette semaine, Meizu a multiplié les annonces. Avec le Meizu 16X, présenté précédemment dans nos colonnes, voici le Meizu X8, un smartphone qui se démarque de tout le reste du catalogue de la marque par son encoche.

Parmi les principaux constructeurs de smartphones, Meizu faisait encore partie des derniers résistants à l’encoche. Rares sont ceux qui n’y ont pas encore cédé. Il y a Samsung. Il y a Sony. Il y a HTC. Il y a encore Google (même si cela ne sera plus vrai dans quelques jours). Et Meizu vient de résilier son abonnement à ce groupe d’irréductibles. La marque chinoise vient en effet de dévoiler le X8, sorte de successeur spirituel du Blue Charm E3 dont il reprend le positionnement et l’encombrement. Cependant, à l’intérieur, c’est la plate-forme du tout récent Meizu 16X qui est présente.

Snapdragon 710 et écran à encoche

Le Meizu X8 est donc une phablette milieu de gamme orientée premium avec une plate-forme basée sur le Snapdragon 710 de Qualcomm c’est-à-dire le même octo-core premium que dans le Meizu 16X. Il est ici accompagné de 4 ou 6 Go de mémoire vive et 64 ou 128 Go de stockage (sans extension possible). Le chipset anime un écran IPS Full HD+ de 6,2 pouces. Il est panoramique, au format 18,5/9e et avec encoche (laquelle est moyennement large). Sa résolution est de 401 pixels par pouce (l’équivalent d’un écran Full HD de 5,5 pouces).

Meizu X8

La batterie du X8 n’est pas aussi généreuse que celle du Blue Charm E3, mais elle l’est davantage que celle du 16X avec une capacité de 3210 mAh. Côté photo, nous retrouvons un double capteur photo. Le capteur principal est une reprise du capteur principal du E3 : un modèle 12 mégapixels avec autofocus Dual Pixel à détection de phase et objectif ouvrant à f/1.9. Le second capteur est un modèle 5 mégapixels qui ne sert qu’au calcul des profondeurs de champ. Le flash est dual-tone. À l’avant, la webcam est la même que celle du Meizu 16X : un modèle 20 mégapixels avec objectif ouvrant à f/2.0.

A partir de 199 euros et toujours en dessous des 250 euros

Le Meizu X8 dispose bien sûr d’un lecteur d’empreinte digitale « mTouch » placé au dos de l’appareil, sous le double capteur photo. Il est associé à un logiciel de reconnaissance faciale. La connectivité inclut un modem LTE catégorie 15, WiFi ac dual band et Bluetooth 5.0, un capteur GPS (Glonass), un port USB type-C, un port jack 3,5 mm et deux ports nano SIM. La coque du mobile est formée de verre minéral à l’arrière et de métal sur les tranches. Les coloris sont au nombre de trois : noir, bleu et blanc.

Le smartphone sera très prochainement en vente en Chine (où les boutiques pratiquant l’export pourront en faire parvenir un aux fans français de la marque). Son prix est de 1600 yuans environ (199 euros) en version 4+64 Go, 1800 yuans environ (224 euros) en version 6+64 Go et 2000 yuans environ (249 euros) en version 6+128 Go. Ce qui est un excellent prix pour un mobile doté d’un Snapdragon 710.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer