Samsung Galaxy S10 + Forfait Bouygues Telecom

LG Watch W7 : une smartwatch qui voulait être une montre

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
lg

Avec le V40 ThinQ, LG a présenté une nouvelle montre connectée appelée W7. La principale caractéristique de cette smartwatch est l’inclusion d’un moteur à quartz et de véritables aiguilles dans un boîtier animé par Wear OS.

Le concept de montre hybride n’est pas nouveau. Encore très récemment, nous avons évoqué dans nos colonnes la Steel HR Sport, une montre connectée développée par Withings (ex Nokia Health). Et ce modèle n’était pas le premier de la lignée des Steel. Les exemples sont encore assez rares parce que les deux mondes, celui de l’horlogerie et celui de la téléphonie (dont la smartwatch devrait logiquement être le fruit de leur mariage), n’ont pas forcément les mêmes objectifs.

Concilier les deux mondes

L’horlogerie ne veut pas troquer l’élégance et l’autonomie contre la technologie et l’interactivité. Tandis que la téléphonie mise sur la connectivité avec le smartphone et l’intelligence qui en découle. Et moins sur l’aspect purement esthétique, même si de grands efforts ont été faits depuis un an. Les modèles hybrides auraient pu combiner les deux : autonomie, élégance, connectivité et interactivité. C’est ce qu’espère démontrer LG avec la Watch W7, une smartwatch que la firme a officialisée ces dernières heures avec le V40 ThinQ (vu dans nos colonnes précédemment) et que les rumeurs annonçaient déjà il y a quelques jours.

LG Watch W7

La Watch W7 est hybride. D’un côté, nous retrouvons une plate-forme de smartwatch. Et d’autre part, un moteur à quartz et des aiguilles mécaniques. Le but est d’offrir une connectivité étendue (et pas uniquement l’affichage de notifications ou le comptage de pas effectués) à une montre qui se veut très classique dans son usage. Le boîtier est rond, étanche (IP68) et relativement standard, avec des cornes qui acceptent les bracelets de 22 mm de largeur. Il mesure 45 mm de largeur en moyenne (un peu là où se trouvent les cornes) et 12,9 mm d’épaisseur, pour un poids de 79,5 grammes.

Un coeur de smartwatch, les aiguilles d'une montre

Derrière les aiguilles se trouve un écran qui mesure 1,2 pouce (résolution de 300 pixels par pouce) et qui affiche des habillages comme toute smartwatch. Un chipset de montre connectée est intégré : le Snapdragon Wear 2100 (nous attendions son successeur, dommage), avec 768 Mo de mémoire vive et 4 Go de stockage. L’ensemble est animé par Wear OS, la nouvelle version de l’OS pour smartwatch de Google (ex Android Wear), avec tout ce que cela implique en termes de connectivité.

Justement, sur ce point, la Watch W7 est pourvue d’un port USB type-C pour la recharge et d’un modem WiFi n et Bluetooth 4.2. Elle intègre plusieurs capteurs, dont un accéléromètre, une boussole électronique, un baromètre ou encore un altimètre. Enfin la batterie offre une capacité de 240 mAh. Est-ce suffisant ? Peut-être pas à première vue. Mais LG a pourvu sa montre de deux modes d’utilisation, ce qui pourrait changer la donne.

100 jours d'autonomie sans la connectivité

Un mode « smartwatch » où toutes les fonctions sont actives, et un mode « analogique » où seul le moteur à quartz est alimenté (et peut-être l’écran, mais ce n’est pas précisé), la W7 devenant une montre comme les autres. Dans le premier mode, la batterie offrirait 2 jours d’autonomie, plus 3 à 4 jours pour la fonction montre seule. En mode analogique, la W7 serait capable de fonctionner pendant 100 jours sans recharge. Voilà qui n’est pas inintéressant. Reste à savoir son prix, lequel n'a pas été dévoilé, comme toujours.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer