SFR RED 40 Go = 10

Google annonce la compatibilité d’Android avec les écrans flexibles

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
google

Le même jour de la présentation du premier smartphone à écran flexible chez Samsung, Google annonce la compatibilité de son système d’exploitation mobile avec ce type de terminaux, offrant des outils standardisés aux développeurs d’applications.

Cette semaine Google a organisé une conférence à Mountain View appelée Android Dev Summit. Sorte de rendez-vous intermédiaire entre deux Google I/O, cet événement dédié aux développeurs fut l’occasion pour Google de faire quelques annonces. La firme n’avait rien de très important à dévoiler, si ce n’est une nouveauté à propos de l’une des grandes tendances de 2019 : les plates-formes hybrides avec écran flexible.

Android nativement flexible

Évidemment, il ne fait aucun doute que le timing de cette annonce est calculé avec celle de Samsung. Lors de la keynote d’ouverture de sa conférence des développeurs, le géant coréen a dévoilé son écran flexible, l’Infinity Flex Display, lequel avait été intégré à un prototype fonctionnel doté de deux écrans. Un à l’extérieur de 4,3 pouces pour l’usage smartphone. Un autre à l’intérieur, flexible, de 7,3 pouces pour un usage tablette.

Android et écrans flexibles

Quelle est donc cette nouveauté ? Google annonce la compatibilité avec les écrans pliables et les différents modes d’utilisation que cela implique. Vous nous direz que c’est un peu normal, dans la mesure où les premières plates-formes hybrides avec ce genre d’écran ont été dévoilées ces derniers. Et elles fonctionnent sur Android. Mais, dans un monde où la téléphonie ressemble plus à de l’informatique, ce n’est pas aussi simple.

Plus facile pour les développeurs et les constructeurs

L’intérêt de cette annonce est donc double. D’abord, la compatibilité d’Android sera native. Les constructeurs n’auront donc pas besoin de développer une surcouche comme One UI de Samsung pour que cela fonctionne. Cela va donc faciliter la vie des constructeurs qui cherchent à développer des produits hybrides avec des écrans pliables. Ensuite, la compatibilité ne s’étend pas qu’à l’interface, mais aussi aux applications. Les outils de développement d’Android seront donc en mesure d’offrir des options d’affichage incluant cette particularité.

Android et écrans flexibles

Dans son annonce, Google explique avoir identifié deux types de produits pliables. Ceux qui s’ouvrent par l’intérieur et ceux qui s’ouvrent par l’extérieur. Le prototype de Samsung (qui deviendra un produit commercial en 2019) fait partie de la première catégorie, tandis que le FlexPai de Royole fait partir de la seconde catégorie. Comme vous le voyez sur les captures d’écran qui accompagnent cet article, l’interface d’Android se veut être adaptable à chaud en fonction de l’écran qui est actif. Ainsi, les applications mais surtout les éléments graphiques des applications se positionnent et se redimensionnent à volonté. Google appelle cela « Screen Continuity ».

D’autres annonces ont été faites lors du Dev Summit, comme la possibilité de mettre à jour une application quand celle-ci est encore en fonctionnement, ou encore, ou encore la facilitation pour les développeurs de créer des expériences instantanées à partir de leurs applications (pour que les usagers les essaient avant de les installer). Mais la principale annonce sur les écrans flexibles était clairement la plus importante.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer