OPPO Reno2

Apple pourrait bientôt créer ses propres modems pour iPhone

Par Samir Azzemou

Mis à jour le 16/11/2018 à 15h00

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
apple

Apple aurait posté plusieurs offres d’emploi en lien avec le développement de chipsets. Certains détails laissent à penser que la conception de modems ferait partie des missions des postes à pourvoir. Une mauvaise nouvelle pour Intel ? Pas forcément.

Depuis longtemps, Apple cherche à s’affranchir des concepteurs de composants. Pour trois principales raisons. D’abord créer des composants qui seront réglés pour fonctionner les uns avec les autres. Ensuite, optimiser les coûts des composants (et en licence d’exploitation de brevets). Enfin être moins dépendants des fondeurs.

Créateur de plus en plus de composants

Une dépendance non seulement pour la fourniture des composants, une problématique critique compte tenu des volumes d’iPhone vendus, mais aussi sur le choix des composants. Quand la très grande majorité des flagships fonctionnent avec le même chipset, Apple est capable de proposer une offre un peu différente. Et cela se voit sur les résultats des benchmarks.

Apple Store

Nous savons qu’Apple développe des chipsets applicatifs, les Ax. Elle conçoit également des processeurs graphiques depuis l’iPhone 8. Elle produit également ses propres chipsets de gestion de l’énergie. Elle a également développé des chipsets Bluetooth (intégrés aux casques sans fil Apple, comme les AirPods, et Beats Audio, comme le Beats X). L’un des domaines qui lui restent à couvrir est le modem.

Bientôt des modems Apple ?

Et il semble que cela soit l’une des prochaines étapes d’Apple. Selon l’agence de presse économique Bloomberg, Apple aurait posté des offres d’emploi pour constituer une équipe en charge de ce projet. Ces offres d’emploi stipulent que les candidats doivent maîtriser les sujets en lien avec les télécommunications, comme le Bluetooth et la 4G. La 5G et les ondes millimétriques (ou micro-ondes). Il ne fait aucun doute que cela concerne donc de modems et de chipsets gestion des radiofréquences, comme les Snapdragon X et Hexagon de Qualcomm.

D’ailleurs, l’ombre de Qualcomm n’est pas loin dans ces offres. Car Apple recherche des candidats à San Diego, dans le sud de la Californie (alors que Cupertino est plutôt au nord), là où se trouve le quartier général du créateur des Snapdragon. Il se pourrait donc bien qu’Apple installe cette équipe à San Diego, en face de chez Qualcomm, comme elle l’a déjà fait à Portland (près d’Intel) ou à Austin (à côté d’AMD). Une proximité qui ne va évidemment pas plaire à Qualcomm, ancien fournisseur exclusif d'Apple avec qui le torchon brule depuis près de deux ans.

Et Intel, alors ?

L’une des questions soulevées par cette indiscrétion concerne Intel, qui vient de lancer un nouveau modem 5G. Le fondeur fournit une partie des modems des iPhone. L’arrivée d’un nouveau composant pourrait être vue comme une mauvaise nouvelle pour le groupe américain qui espère depuis longtemps profiter enfin du marché des smartphones. Cependant, le partenariat entre Apple et Intel n’est pas forcément voué à disparaître. En effet, Intel est l’un des seuls à concevoir, mais aussi fabriquer des composants (comme Samsung). Apple pourrait donc, comme pour l’Ax, concevoir son modem, mais le confier à Intel pour la fabrication (même si TSMC pourrait aussi faire l’affaire). Des négociations auront donc certainement lieu dans les prochains mois…

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer