Alcatel 3L
Alcatel 3L

Voici le verre minéral sur lequel Corning travaille pour protéger les écrans flexibles

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
corning

L’année prochaine, Samsung, Huawei, LG et bien d’autres marques proposeront leurs premiers appareils pliables. Leur point faible : l’écran flexible. Pour le protéger, Corning développe un verre qui devra suivre le mouvement.

Cette semaine, nos confrères de l’édition américaine de CNET ont publié un reportage très intéressant filmé chez Corning, le fameux créateur du verre minéral Gorilla. L’objectif de ce reportage était de découvrir ce que l’industrie du verre prépare pour protéger les futurs écrans. Plusieurs projets sont évoqués. Les plus intéressants concernent l’automobile, avec des tableaux de bord multimédia intelligents, la domotique, avec des surfaces tactiles qui imitent visuellement d'autres matériaux, et bien sûr la téléphonie mobile.

Protéger ce qui sera flexible

Dans ce dernier domaine, Corning travaille sur des protections pour les plates-formes flexibles et hybrides. Si ces termes n’évoquent rien, pensez simplement au smartphone pliable que Samsung a montré lors de sa désormais célèbre conférence des développeurs que la firme coréenne a organisée en novembre. Durant cette conférence, Samsung a présenté sa nouvelle génération d’écran pour les smartphones et les tablettes à courte et moyenne échéances. Il n’était donc pas question de présenter un produit fini, mais un prototype fonctionnel.

Verre minéral flexible de corning

Pourquoi juste un prototype ? Pour plusieurs raisons. D’abord parce que les écrans flexibles doivent entrer en production de masse. Ensuite parce que le système mécanique doit encore être peaufiné. Puis il faut choisir le bon design afin que le produit plaise aux consommateurs. Et il faut évidemment protéger l’écran flexible. D’autant que l’écran flexible sera certainement le point le plus fragile et le plus technique du produit.

... avec un verre spécial qui peut se plier

Nous en revenons donc à Corning. Protéger un écran tactile, c’est sa spécialité. Et la firme américaine compte bien offrir aux futurs terminaux flexibles, de Samsung et d’autres, un verre minéral adapté à cette plate-forme. Cela rappelle le Willow Glass que Corning présentait en 2012. Dans le reportage de nos confrères, nous découvrons un prototype de verre, lequel est capable de se plier avec un rayon de courbure de 5 mm. La photo qui accompagne cet article est justement fournie par Corning. Le secret de sa flexibilité : sa finesse. Le verre ici présenté mesure 0,1 mm d’épaisseur. Ce qui est beaucoup, beaucoup plus fin que les verres que vous trouvez dans le Galaxy S9 par exemple.

Est-il aussi solide ? Certainement pas. Mais il garde certaines propriétés, comme la protection contre les rayures, les traces de doigts et la colorisation de la surface. Visuellement, le verre flexible est identique. Et sous les doigts, il est tout aussi agréable. Reste donc à le rendre plus fort, tout en conservant la flexibilité. Corning a certainement encore quelques mois de développement avant d’arriver à une solution commerciale. D’ici là, les premiers terminaux seront certainement couverts de protection en plastique.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer