Alcatel 3L
Alcatel 3L

70 millions de Nokia vendus depuis le retour de la marque

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
nokia

Lors de sa conférence de presse à Dubaï, HMD Global a partagé quelques informations sur ses plans pour l’avenir et ses résultats depuis la reprise de la marque Nokia. Et les chiffres sont assez impressionnants.

Si Microsoft avait su le réel potentiel de la marque Nokia, les décisions du groupe de Redmond auraient-elles été différentes à son égard ? Car les résultats obtenus par HMD Global, depuis le rachat de la licence d’exploitation de la marque et l’arrivée des premiers mobiles (avec le Nokia 6), forcent le respect. En voici une autre preuve : HMD Global aurait commercialisé 70 millions de téléphones Nokia depuis le lancement de son activité. Soit en deux ans.

Nokia 7.1
Le Nokia 7.1 est typique de la stratégie de Nokia en 2018

Ce chiffre a été dévoilé à nos confrères allemands de WinFuture ont eu l’occasion de s’entretenir avec des représentants de Nokia lors de la conférence de presse organisée cette semaine à Dubaï par HMD Global. Une interview durant laquelle la firme finlandaise en a profité pour parler un peu d’avenir.

Montée en gamme progressive

Et les perspectives sont bonnes. Car la firme finlandaise, contrairement à d’autres acteurs historiques de la téléphonie (et contrairement à Microsoft), s’appuie sur une offre en phase avec les attentes des consommateurs et un catalogue capable de concurrencer les marques chinoises les plus agressives sur leur propre terrain de jeu. Cependant, HMD Global ne veut pas se contenter d’une reconnaissance sur les segments où les prix sont peu élevés (entrée et milieu de gamme low cost). Son but est de monter progressivement en gamme.

Cela démarrera en 2019 avec le segment « premium », coincé entre le milieu de gamme et le haut de gamme. C’est le terrain de jeu préféré de OnePlus, Xiaomi et Honor. Les flagships quant à eux, ne seront une priorité stratégique qu’en 2020. L’idée de HMD Global est de monter en compétence progressivement, en développant de nouvelles technologies et en s’appuyant sur ces partenaires (comme Carl Zeiss). Innover sera l’un de ces objectifs en 2019. Nous avons hâte de savoir comment cela va se concrétiser.

Les bons résultats se multiplient

Le chiffre annoncé par HMD Global n’est pas surprenant. En début d’année, une étude confirmait déjà la bonne tendance : GfK annonçait que Nokia était revenue dans le Top 5 européen, derrière Samsung, Huawei, Apple et Xiaomi, dans cet ordre. Avec 1,6 million de smartphones vendus sur le premier trimestre 2018, Nokia représente 3,5 % de part de marché.

Une autre étude du début d’année, en provenance de IDC cette fois, affirmait que Nokia avait pris la place de numéro 2 du marché mondial du feature phone en 2017, et ce en 12 mois d’activité sous la houlette de HMD Global. Cela représente 59,2 millions de mobiles, tels que le nouveau Nokia 3310. En Europe, Nokia serait même en position de leader. Nous ne savons pas si, un an plus tard, cela sera toujours le cas. Mais si cela se confirme, le retour du 8110 y est certainement pour quelque chose.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer