Samsung Galaxy S10 : les protections d’écran incompatibles avec son lecteur d’empreinte ?

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
samsung

Selon un fabricant de coques pour smartphone, les lecteurs d’empreinte intégrés aux dalles des Galaxy S10 et Galaxy S10+ pourraient être incompatibles avec les protections d’écran. Mais cela concerne-t-il toutes les protections ?

Les technologies associées aux écrans des smartphones seront l’un des sujets qui reviendront couramment en 2019. Que ce soit leurs formes, leurs rétroéclairages, leur capacité à se plier ou les composants qu’elles incorporent, les dalles tactiles font quotidiennement l’actualité, notamment depuis le mois de novembre quand Samsung a présenté les nouveaux écrans Infinity Display qui équiperont ces smartphones en 2019 et après.

Des dalles tactiles de plus en plus complexes 

En devenant de plus en plus grandes et en se complexifiant, les dalles tactiles doivent de plus en plus être protégées. D’abord pour éviter les rayures qui fragilisent le verre minéral. Ensuite pour conserver une bonne lisibilité. Enfin pour garantir un toucher parfait (et une excellente réactivité). Certaines marques, comme OnePlus, n’hésitent pas à appliquer systématiquement une protection sur certains modèles.

ArmadilloTek Vanguard pour le Galaxy S10
ArmadilloTek Vanguard pour le futur Galaxy S10

Or, cette protection, qui est compatible avec les dalles capacitives multipoints, pourrait ne pas laisser passer les signaux émis par les lecteurs d’empreinte digitale intégrés aux écrans. Et notamment les lecteurs d’empreinte à ultrason, comme Sense ID de Qualcomm. Ce serait le cas des Galaxy S10 et Galaxy S10+ que les fuites affirment être équipés de lecteur d’empreinte de ce type.

Les lecteurs d'empreinte bloqués par les protection ? 

L’information émane du tout jeune fabricant américain d’accessoires de protection, ArmadilloTek (société texane fondée en 2018, spécialisée dans les coques durcies et proposant des coques pour le Galaxy Note 9). Ce dernier a publié sur Twitter un message affirmant avoir réalisé des tests avec le lecteur d’empreinte du Galaxy S10. Des tests qui se sont avérés non concluants. Il explique alors que la coque qui sera proposée pour ces deux terminaux n’incluera pas de protection d’écran préinstallée.

C’est une information qui paraît très étonnante. Pour trois raisons. D’abord parce que la technologie utilisée par les supposés lecteurs d’empreinte des deux flagships de Samsung est basée sur les ultrasons. Et il nous semble que les ultrasons peuvent traverser une protection d’écran. Ensuite parce qu’il paraît évident que les concepteurs de ces lecteurs d’empreinte (Synpatics ou Qualcomm par exemple) ont étudié la question. Le OnePlus vend des verres de protection supplémentaire pour le OnePlus 6T, qui intègre un lecteur d’empreinte (ici optique).

Une question de matériau ?

Enfin, nous ne pouvons pas croire que Samsung n’ait pas pensé à ce détail, surtout sur des terminaux aussi emblématiques et importants que les Galaxy S10 et Galaxy S10+. Dans une fuite précédente, un visuel présentait d'ailleurs les Gaalxy S10 et S10+ aux côtés de protections d'écran. Selon nous, cette incompatibilité est donc avant tout une question de matériau. Reste à savoir quels sont ceux qui sont compatibles et ceux qui ne le sont pas.

  • Samsung Galaxy S10

    Samsung Galaxy S10

    Le Samsung Galaxy S10 n’a pas été présenté en marge du Mobile World Congress 2019, à Barcelone, mais quelques jours plus tôt à San Francisco lors d’une conférence Unpacked où il était accompagné...

Comparer les prix du Samsung Galaxy S10

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer