Samsung Galaxy S10e + Forfait Bouygues Telecom

Huawei présente le Mate X, une phablette avec écran pliable (MWC 2019)

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
huawei

Comme attendu, Huawei a tenu une conférence de presse la veille de l’ouverture du mobile World Congress. Au milieu des Matebook et des routeurs 5G se trouvait le produit moitié mobile moitié tablette que nous attendions : le Mate X.

Richard Yu veut dépasser Samsung. Et pour cela, il doit montrer autant d’inventivité (technologique ou commercial) que son concurrent. La firme chinoise met donc un point d’honneur à être la première à présenter certaines innovations (comme le désormais célèbre triple capteur photo du P20 Pro) ou, si elle n’y parvient pas, à suivre Samsung de près. Ce fut le cas pour les écrans avec des trous (type Galaxy A8s, Nova 4 et Honor View 20). Et ce sera aussi le cas des écrans flexibles qui se plient.

Présence obligatoire

Après le Galaxy Fold, présenté par Samsung le 20 février dernier, voici donc le Mate X, dévoilé aujourd’hui lors de la conférence de presse organisée par Huawei en marge du Mobile World Congress. Un événement important pour Huawei après la richissime conférence Unpacked de son concurrent coréen où ce dernier a multiplié les annonces et les produits : cinq smartphones et trois produits connectés. Autant dire que Huawei ne pouvait pas jouer « les petits bras ».

Huawei Mate X

Le Mate X est la réponse de Huawei au Galaxy Fold. Il s’appuie sur un système flexible similaire (mais amélioré) du FlexPai de Royole. Comprenez que le smartphone ne dispose que d’un seul écran pour les deux modes et non de deux écrans différents (comme le Fold). Il se plie donc vers l’extérieur et une partie de l’écran se désactive pour une utilisation classique. Cet écran, AMOLED, mesure 8 pouces quand il est ouvert et 6,6 pouces quand il est fermé. La partie arrière peut être activée quand le Mate X est fermé pour devenir un écran secondaire qui servira pour les selfies par exemple.

Compatible 5G

Le chipset du Mate X est le Kirin 980, comme les Mate 20. Il est accompagné ici de 8 Go de mémoire vive et de 512 Go de stockage interne. Une seule configuration proposée. L’espace de stockage est extensible avec une carte au format Nano Memory (le format propriétaire que Huawei a introduit avec les Mate 20). Un lecteur d’empreinte digitale est présent sur le côté droit du Mate X (quand il est fermé). La batterie offre une capacité de 4500 mAh. Elle est compatible charge rapide, mais pas charge sans fil. La connectivité du Mate X est complète et comprend la 5G. Il n’y a pas de port jack 3,5 mm.

Huawei Mate X

Côté photo, puisque la partie secondaire de l’écran pliable est activable (celle qui se trouve à l’arrière, à côté du bloc photo principal), il n’y a pas de webcam. Retournons donc la phablette et nous y découvrons un bloc composé de quatre objectifs. Deux d’entre eux sont bien connus : il s’agit du capteur 40 mégapixels déjà croisés dans les P20 Pro et Mate 20 Pro, ici accompagnés d’un autofocus à détection de phase et non plus hybride (avec laser). Le second est le capteur 8 mégapixels avec téléobjectif (et donc avec zoom optique). Il ne semble pas y avoir de stabilisateur optique.

Triple capteur photo avec caméra temps de vol

Le troisième capteur est un modèle 16 mégapixels qui vient remplacer le capteur 20 mégapixels des Mate 20 Pro et P20 Pro. Il est, comme celui-ci, accompagné d’un objectif grand-angle. Enfin, le dernier objectif est associé à une caméra temps de vol. Son arrivée dans le View 20 était un message évident que cet équipement arriverait aussi dans le catalogue principal de Huawei (et ne resterait pas longtemps exclusif à Honor). Le Mate X est donc un concentré  de belles technologies, comme le Galaxy Fold. Il sera vendu à partir du deuxième trimestre 2019 même en Europe (mais pas forcément en France). Son prix sera de 2299 euros. Soit même un petit peu plus cher que le Galaxy Fold.

Huawei Mate X

Durant cette conférence, le Mate X a évidemment été la principale attraction, même si elle n’a pas été la seule. La firme chinoise a en effet profité de l’occasion pour présenter deux produits 5G. Le premier est routeur WiFi domotique. Il est compatible 5G, naturellement, mais aussi WiFi ax (comme les Galaxy S10) pour redistribuer sa connectivité. Il est disponible en version indoor (5G CPE Pro) et outdoor (5G CPE Win). Le second est un routeur WiFi mobile appelé 5G Mobile WiFi. C’est le successeur du lointain Domino). Il sert à connecter des produits WiFi en situation de mobilité. Les deux produits profitent du Balong 5000, le modem 5G que la firme a présenté en janvier.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer