SFR RED 40 Go = 10

LG officialise le G8 ThinQ (MWC 2019)

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
lg

Comme prévu, LG a tenu une conférence de presse hier soir en marge du Mobile World Congress. Trois smartphones y ont été dévoilés, dont le G8 ThinQ qui a fait l’objet de plusieurs teasers séduisants. Qu’en est-il au final? Réponses.

LG n’est pas la marque la plus confiante actuellement en téléphonie mobile. Mais la firme coréenne n’abandonne pas pour autant ce marché. Et grâce aux quelques teasers qu’elle a publiés sur les réseaux sociaux et sous forme de communiqué de presse, nous attendions avec impatience la conférence de presse qu’elle a organisée hier soir, en marge du Mobile World Congress (qui a ouvert ses portes ce matin).

LG V8 ThinQ

Trois smartphones sous Snapdragon 855

Nous n’avons pas été déçus par les annonces de LG avec trois nouveaux smartphones, tous animés par le Snapdragon 855. Du moins par encore, puisque les prix des terminaux n’ont pas été dévoilés, comme toujours. Il peut toujours donc y avoir la mauvaise surprise de voir un téléphone être positionné un peu trop cher ou ne pas arriver du tout en magasin. Le risque est d’ailleurs relativement important avec LG France puisque la série V, la meilleure de son catalogue, n’a pas toujours fait l’objet d’une localisation française, bien au contraire.

LG V8 ThinQ

Nous ne commencerons d’ailleurs pas les présentations des nouveaux terminaux par le V50 ThinQ 5G, modèle le plus ambitieux de ce line-up, mais par le G8 ThinQ, principalement parce que c’est le modèle qui a le plus de chance d’arriver en France. Le G8 ThinQ est un smartphone au moins aussi intéressant que les flagships de la concurrence, comme le Mi 9 ou le Galaxy S10. Nous retrouvons un grand écran, un chipset puissant (de la génération la plus récente, n’est-ce pas Nokia ?), un bloc photo avec de multiples capteurs et tous les atouts que LG a su intégrer aux gammes G et V ces dernières années.

Presque le même écran que le G7 ThinQ

Concrètement, le G8 ThinQ est équipé d’un grand écran de 6,1 pouces, sans changement avec peu de changement technique par rapport à l’écran du G7 ThinQ. L’encoche mesure la même taille, mais l’organisation des éléments qu’elle héberge est un peu différente (à causse notamment de la caméra temps de vol). Cette dalle est AMOLED cette année. Cette technologie était auparavant réservée aux modèles de la série V. Il est bon de voir que LG a changé son fusil d’épaule sur ce point. La définition est QHD+ et la résolution est de 564 pixels par pouce. L’écran est compatible HDR10 et Dolby Vision. Le verre minéral qui protège la dalle est du Gorilla 5 de Corning. Rappelons aussi que l’écran vibre comme un diaphragme de haut-parleur pour laisser passer le son.

LG V8 ThinQ

Le chipset est le Snapdragon 855 de Qualcomm, dépourvu ici du modem Snapdragon X50. Le téléphone est donc compatible LTE « seulement » (même si c’est déjà bien). Une seule configuration pour la mémoire : 6 Go de RAM et 128 Go de stockage extensibles par microSDXC jusqu’à 512 Go supplémentaires. Le mobile est compatible WiFi ac, Bluetooth 5 .0, NFC, GPS, jack 3,5 mm et radio FM, USB 3.1 type-C et DTS X Surround. Le lecteur d’empreinte est situé à l’arrière. La batterie offre une capacité de 3500 mAh (soit 500 mAh de plus que le G7 ThinQ). Elle est compatible charge rapide et charge sans fil.

Le triple capteur photo du V40 ThinQ

Passons à la photo. À l’avant tout d’abord, nous retrouvons la webcam 8 mégapixels du G7 ThinQ, ici associé à une optique qui ouvre à f/1.7 et un autofocus classique. À ses côtés se trouve une caméra temps de vol déjà dévoilée officiellement par LG la semaine dernière. Elle a deux objectifs. D’abord la sécurité avec une reconnaissance faciale avancée (type Face ID) et, nouveauté, une reconnaissance palmaire qui analyse du réseau des veines de la main. Ensuite la navigation dans le système d’exploitation (ici Android 9.0 Pie) avec la détection de la main au-dessus de l’écran et des gestes. C’est la gestuelle sans contact déjà évoquée précédemment dans les fuites. LG appelle cela Air Motion.

LG V8 ThinQ

À l’arrière, nous retrouvons un bloc photo avec trois capteurs, et non plus deux comme le G7 ThinQ. Cette configuration est reprise du V40 ThinQ que LG a dévoilé en octobre dernier. Le premier est un modèle 12 mégapixels avec une optique très lumineuse qui ouvre à f/1.5, un stabilisateur optique et un autofocus hybride (laser et détection de phase). Le deuxième est un capteur 16 mégapixels avec objectif grand-angle ouvrant à f/1.9 et sans autofocus. Et le dernier est un modèle 12 mégapixels avec téléobjectif ouvrant à f/2.4, zoom optique 2x, autofocus à détection de phase et stabilisateur optique.

Un capteur en moins dans certains pays

L’ensemble est capable de filmer en 4K à 60 images par seconde et monte à 240 images par seconde en 720p. Le G8 ThinQ, comme le V40 ThinQ, capture le son en stéréo. Notez aussi que dans certains pays, le G8 ThinQ ne disposera que de deux capteurs (l’identité du capteur manquant n’a pas été dévoilée). Espérons que la France ne soit pas concernée. Le G8 ThinQ est habillé de verre minéral sur les faces et d’aluminium sur les tranches. Cette construction est étanche (certification IP68 et MIL-STD-810G). Le téléphone mesure 8,4 mm d’épaisseur (soit un demi-millimètre de plus que le G7 ThinQ) et il pèse 167 grammes. Son arrivée en boutique est prévue au deuxième trimestre 2019.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer