OPPO Reno2

Résultat Xiaomi : progression de 27,2 % des revenus

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
xiaomi

L’année 2018 a été bonne pour Xiaomi, même si Oppo et Huawei en ont plus profité. L’année 2019 commence sur la même tendance avec un chiffre d’affaires en hausse, notamment grâce à un Redmi Note 7 très performant à l’international.

Depuis juillet 2018, Xiaomi est une entreprise cotée à la bourse de Hong Kong. Dès lors, l’entreprise se doit de communiquer chaque trimestre ses résultats au moins partiels, sinon complets. Aujourd’hui, la firme chinoise a donc dévoilé ses chiffres financiers pour le premier trimestre 2019. Des chiffres plutôt bons, puisqu’ils sont supérieurs aux attentes des analystes financiers.

Un premier trimestre bénéficiaire

La principale information à retenir est la bonne performance du catalogue Redmi, notamment hors de Chine, qui amène l’entreprise a réalisé une croissance de 27,2 % de son chiffre d’affaires par rapport à la même période un an auparavant. Mais ce n’est pas la seule. L’autre bonne nouvelle est à retrouver en bas de tableau, puisque la firme confirme sa bonne santé annoncée en mars en affichant des bénéfices nets.

Xiaomi Redmi 7
Les Redmi 7 (ci-dessus) et Redmi 7 Pro font partie des best-sellers de ce début d'année

Le détail, Xiaomi réalise un chiffre d’affaires de 43,8 milliards de yuans, soit 5,67 milliards d’euros. La marge brute est de 11,9 % du chiffre d’affaires. Nous avons déjà remarqué lors de la publication des résultats annuels 2018 de la marque que sa marge brute est bien inférieure à celle d’Apple notamment. Mais, il existe de nombreuses différences qui expliquent cela : largeur de gamme, prix moyen, circuits de distribution, etc. Les bénéfices nets atteignent 3 ?2 milliards de yuans (414,3 millions d’euros). Soit 7,3 % du chiffre d’affaires.

Forte progression internationale

La croissance du chiffre d’affaires est tirée, bien sûr, pas l’augmentation du nombre de terminaux vendus (27,9 millions d’unités, selon IDC), mais aussi la progression de la valeur moyenne de vente, qui augmente de 12,1 % en Chine et de 29,9 % hors de Chine. Sans surprise, l’international tire davantage la croissance avec une progression de 34,7 % du chiffre d’affaires. Les ventes de mobiles ont explosé en Europe de l‘Ouest : 115,1 % de croissance. Mais c’est normal, puisque Xiaomi n’était pas officiellement présente dans cette zone début 2018.

Les deux marques de Xiaomi (Xiaomi et Redmi) ont bien fonctionné durant ce trimestre. Mais c’est la marque low cost qui réalise la meilleure performance : 4 millions de Redmi Note 7 et 7 Pro vendus sur le premier trimestre. Les Mi 9 et Mi 9 Pro ont été vendus à 1,5 million d’exemplaires.

L'accent sur les services

Comme Apple, Xiaomi concentre aussi une large part de ces efforts sur le développement des services. Cette source de revenus représente pratiquement 10 % des revenus de l’ensemble de l’entreprise. Et la croissance de ces services est supérieure à la croissance moyenne : 31,8 %. Les services en ligne couvrent les jeux sur mobile, la publicité, les services financiers et le commerce électronique.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer