Huawei dépose la marque de son futur OS, « HongMeng »

Par Samir Azzemou

Mis à jour le 14/06/2019 à 11h45

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
huawei

Huawei passe successivement les étapes préparatoires au lancement de HongMeng OS, son système d’exploitation propriétaire. Cette semaine, la firme chinoise a déposé le nom auprès du gestionnaire mondial des marques.

Selon des rumeurs récentes, Huawei aurait prévu de présenter ses premiers terminaux fonctionnant sur son système d’exploitation propriétaire en octobre prochain. Ce dernier s’appellerait HongMeng OS en Chine et pourrait prendre le nom de Ark OS en occident. Bien évidemment, avant d’en arriver là, la firme chinoise devra franchir plusieurs étapes réglementaires, comme la certification de son OS auprès des opérateurs et des organismes gouvernementaux, garantissant le bon fonctionnement d’un appareil avec un réseau mobile.

Dépot de la marque sur quatre continents

Une autre étape, qui est largement sous-représentée dans les médias, est le dépôt de la marque. Celle-ci n’est pas « obligatoire » au sens propre. Mais elle permet de protéger une entreprise contre certains désagréments judiciaires ou légaux. Ainsi, avant de lancer un nouveau produit, chaque société dépose la marque auprès des institutions qui gère la propriété intellectuelle (et les brevets). C’est le cas de Huawei qui a déposé « HongMeng » auprès du WIPO (Worldwide Intellectual Property Organisation).

EMUI
Que conserva Huawei d'EMUI (ci-dessus) en concevant HongMeng ?

Cet organisme est très pratique, puisqu’il permet de déposer des marques en une seule fois dans plusieurs pays. Vous retrouvez donc le nom « HongMeng » ou « Huawei HongMeng » dans sa base de données. Les dépôts ont été réalisés entre la mi-mai et la semaine dernière. Le nom a été déposé pour une dizaine de pays seulement, lesquels couvrent quatre continents : l’Asie, l’Europe et l’Amérique. Dans cette liste, qui évoluera certainement dans les prochaines semaines ou les prochains mois, vous retrouvez le Cambodge, la Thaïlande, l’Inde, le Mexique, le Canada, la Swisse, la nouvelle Zélande, l’Australie ou encore les Philippines. Il n'y a pas les Etats-Unis, évidemment.

Déjà déposé en Chine

Notez que la marque a préalablement fait l’objet d’un dépôt auprès de l’office chinois de la propriété intellectuelle (CNIPA). Et c’est logique : les premiers terminaux équipés de ce nouveau système d’exploitation seront présentés dans un premier temps en Chine avant que leur commercialisation soit étendue à d’autres marchés. Rappelons que la presse chinoise indiquait cette semaine que les smartphones sous HongMeng OS arriverait en Chine au mois d’octobre, mais qu’il s’agirait de terminaux entrée et milieu de gamme. Huawei ne prendrait pas le risque d’implanter son OS sur un modèle haut de gamme, même si la compatibilité avec les applications Android est attendue.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer