Voici le calendrier de déploiement d’Android 10 chez Nokia

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
nokia

Nokia a dévoilé cette semaine la liste des terminaux qui migreront vers Android 10. Selon cette liste, tous les Nokia concernés fonctionneront sous cette version d’ici fin juin 2020. Les premières mises à jour sont attendues en 2019.

L’un des arguments de Nokia quant à l’intégration de tous ces smartphones dans les programmes Android Go et Android One est la maintenance du système d’exploitation. Grâce à cela, tous les mobiles, avec de rares exceptions (comme le Nokia 2 dont la dernière mise à jour de sécurité est prévue cet automne), profitent de deux migrations majeures, même en entrée de gamme.

17 Nokia migreront vers Android 10

Et à l’aube de sa troisième année d’activité, HMD Global, qui opère la marque en téléphonie, fait même un peu mieux dans certains cas en prolongeant la période de déploiement des patchs de sécurité à trois ans. Ainsi les Nokia 3, Nokia 5, Nokia 6 et Nokia 8 recevront des mises à jour de sécurité jusqu’en octobre 2020. En revanche, cela ne veut pas dire que ces téléphones profiteront d’une mise à jour de l’OS. Eh non : ces terminaux sont arrivés aux termes de la période de maintenance.

Nokia 9 Pureview
Le Nokia 9 Pureview sera l'un des premiers Nokia à passer sous Android 10

Côté mise à jour du système, Nokia s’affiche comme l’un des bons élèves de la classe en communiquant la liste des terminaux concernés le lendemain de l’officialisation d’Android 10 (du moins, l’officialisation de son nom et de son identité visuelle). La liste compte 17 terminaux sur toutes les gammes de prix, depuis le Nokia 1 jusqu’au Nokia 9 Pureview. Cinq vagues de mises à jour sont attendues. La première arrivera pendant le quatrième trimestre. Elle est constituée de trois modèles : le Nokia 9 Pureview, flagship actuel de la marque, le Nokia 8.1 et le Nokia 7.1.

Fin de migration prévue avant fin juin 2020

Quelques mois plus tard, juste après le Nouvel An, arrivera la mise à jour de trois autres terminaux : les Nokia 6.1, Nokia 6.1 Plus et Nokia 7 Plus. Entre fin janvier et début février, quatre autres terminaux, low cost cette fois-ci, migreront vers Android 10. Il s’agira des Nokia 4.2, Nokia 3.2, Nokia 2.2 et Nokia 3.1 Plus. Entre la fin du mois de février et le début du mois de mars, quatrième vague avec les Nokia 1 Plus, Nokia 5.1 et Nokia 8 Sirocco. Pour finir, au cœur du printemps, certainement entre fin avril et début mai, les quatre derniers smartphones concernés recevront leur mise à jour. Il s’agit du Nokia 1, du Nokia 2.1, du Nokia 3.1 et du Nokia 5.1.

Dans son communiqué de presse, Nokia précise que les dates ne sont pas à prendre au pied de la lettre. En effet, entre les délais de validation de la ROM par Google, par les opérateurs et par les régulateurs locaux, certaines mises à jour arrivent généralement plus vite dans certains pays que dans d’autres. Nous connaissons bien ce phénomène.

Le cas épineux du Nokia 8

Vous remarquerez que les Nokia 3, 5 et 6 cités précédemment ne font pas partie du lot. Tous ces mobiles ont été présentés au Mobile World Congress de 2017. Ils ont été commercialisés sous Nougat avant de passer à Oreo puis Pie un an après. Pour le Nokia 8, présenté il y a bientôt deux ans, la situation est plus délicate. Le smartphone a bien profité de deux mises à jour majeures (les mêmes que celles du Nokia 6, par exemple), mais n’est disponible à la vente que depuis octobre 2017. Il y a donc mois de deux ans. Logiquement, il voudrait que Nokia intègre le Nokia 8 à sa liste de terminaux éligibles à Android 10. Mais il est fort probable que cela ne sera pas le cas.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.