OPPO Reno2

Huawei Mate 30 Pro : le premier flagship Huawei au-dessus des 1000 euros

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
huawei

À Munich, Huawei a présenté plusieurs smartphones : le Mate 30, le Mate 30 RS et le Mate 30 Pro. Ce dernier est une phablette haut de gamme qui sera commercialisée en Europe à un prix bien supérieur à 1000 euros. Une barrière que la firme n’avait pas franchie jusqu’à présent.

Suite à la conférence de presse organisée aujourd’hui à Munich par Huawei, nous avons d’ores et déjà publié un premier article de présentation du Mate 30. À cette occasion, nous avons relaté l’ambiance qui régnait dans la salle. Et force est de constater que, même si Richard Yu, patron de la division grand public de la firme, a déployé beaucoup d’énergie pour convaincre, l’absence des briques technologiques propriétaires de Google dans les trois Mate 30 pèse lourd sur le moral. En effet, plusieurs études montrent que les volumes de vente de Huawei ont dévissé au deuxième trimestre 2019 en Europe. Une baisse due, en partie, aux incertitudes liées à l’embargo que la firme subit depuis avril dernier.

Entre inspiration et différenciation

Au-delà de cette information, le Mate 30 est une belle évolution du Mate 20, avec de nouvelles technologies en partie héritées du P30. Il était accompagné sur scène de deux autres smartphones : le Mate RS, développé en collaboration avec Porsche Design, et le Mate 30 Pro, sujet de cet article. Plus encore qu’avec le Mate 30, Huawei s’est largement appuyé sur les nouveaux iPhone d’Apple pour argumenter en faveur du Mate 30 Pro. Plus de batterie. Plus de capteurs dans l’encoche. Plus technologie dans le chipset. Plus de précision dans les capteurs photo. Etc. Comme toujours, Huawei parle beaucoup de la concurrence.

Huawei Mate 30 Pro

Pourtant, ce n’est pas la fiche technique du Mate 30 Pro qui nous a le plus étonné. Hormis la confirmation de l’absence des technologies Google dans l’interface, nous avons été surpris du prix du téléphone. Car le Mate 30 Pro est le premier Mate (hormis les modèles conçus avec Porsche Design) à dépasser les 1000 euros hors subvention. Jusqu’à présent, la firme chinoise s’était bien gardée de dépasser cette barrière symbolique. Le Mate 20 Pro et le P30 Pro ont tous deux été lancés à 999 euros. Mais Apple et Samsung ne voyant plus cela comme un frein, Huawei n’hésite plus non plus. Le Mate 30 Pro arrivera en boutique au prix de 1099 euros. Et ce en version 4G 8+256 Go (une seule version annoncée). Une version 5G sera également commercialisée en Europe (mais pas en France). Son prix sera de 1199 euros (avec pour seule différence la version du Kirin 990 et la connectivité).

Ecran Full HD+ OLED incurvé

Que retrouvons-nous à l’intérieur ? Le Mate 30 Pro repose sur un écran OLED de 6,53 pouces dont la définition est équivalente à un Full HD+ et non à Quad HD+. La définition exacte est 1176 x 2400 pixels. Soit 96 pixels de plus en largeur par rapport à un écran Full HD+. Cette différence se justifie par la forme de l’écran : la dalle, compatible HDR10 et DCI-P3, est incurvée et se prolonge sur les tranches latérales. Huawei appelle cela « Horizon Display ». Rappelons que le Mate 20 Pro profitait d’une dalle QHD+. C’est donc un petit retour en arrière. La résolution est 409 pixels par pouce. Le verre minéral appliqué à l’avant et à l’arrière est du Gorilla 6 de Corning. De l’aluminium est présent sur les tranches. Le châssis est étanche (IP68).

Huawei Mate 30 Pro

Dans sa version française, le Mate 30 Pro sera proposé avec le Kirin 990 4G. Il s’agit d’une version un peu moins musclée du chipset haut de gamme de HiSilicon, que ce soit au niveau des coeurs applicatifs (fréquence des coeurs moins rapide) ou au niveau des coprocesseurs neuraux (moins nombreux). La batterie du Mate 30 Pro sera l’un de ses grands atouts avec une capacité de 4500 mAh. Elle surpasse celle du Mate 30, du Mate 20 Pro et du P30 Pro. Elle est compatible charge rapide (40 watts), charge sans fil (27 watts), charge inversée et charge inversée sans fil.

Trois capteurs photo et caméra temps de vol

La photo est un point sur lequel Huawei a beaucoup insisté lors de sa conférence de presse. Cependant, une grande partie des technologies intégrées dans le nouveau bloc circulaire du Mate 30 Pro sont hérités directement du P30 Pro. Que ce soit le capteur principal de 40 mégapixels (objectif ouvrant à f/1.6, autofocus à détection de phase, stabilisateur optique), le capteur secondaire 8 mégapixels (téléobjectif ouvrant à f/2.4, autofocus à détection de phase, stabilisateur optique) ou la caméra temps de vol qui habite le quatrième emplacement. Le rapport du zoom change en moins bon : 3x au lieu de 5x. Seul le capteur placé derrière l’objectif ultra grand-angle est modifié. Le modèle 20 mégapixels du P30 Pro est remplacé par un modèle 40 mégapixels. Huawei appelle ce capteur « Cine Camera ». Il serait plus à l’aise en vidéo.

Huawei Mate 30 Pro

En vidéo justement, le Mate 30 Pro est capable de filmer en 4K à 60 images par seconde et monte jusqu’à 960 images par seconde en 1080p et à… 7680 images par seconde en 720p ! Un chiffre hors du commun. Nous nous demandons quel pourrait en être l’usage hormis pour créer des économiseurs d’écran comme ceux de l’Apple TV. À l’avant, le Mate 30 Pro dispose d’une encoche où plusieurs capteurs ont été intégrés : une webcam de 32 mégapixels, une caméra temps de vol et un détecteur de mouvement. Le tout offre des services de reconnaissance de visage plus avancé que celui du P30 Pro et du Mate 30. L’encoche du Mate 30 Pro est ainsi aussi large que celle du Mate 20 Pro.

A partir du mois d'octobre en Europe

Pour le reste, vous retrouvez strictement le même équipement que le Mate 30 : double haut-parleur, double emplacement carte nano SIM, emplacement carte mémoire NM, WiFi ac, Bluetooth 5.0, LTE, USB type-C, NFC, chipset audio hi-fi. Le tout sous Android 10 servant de base à EMUI 10 dépourvu de services Google, mais arborant une partie des services Huawei (car les autres sont en cours de localisation). Le Mate 30 Pro devrait arriver en Europe au mois d’octobre. Il sera présent sur les étals chinois le 28 septembre.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer