Samsung présente un nouvel ISOCELL : le Slim GH1

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
samsung

Après le GW1 à 64 mégapixels et le HMX à 108 mégapixels, Samsung a présenté un nouveau capteur photo ISOCELL. Il s’appelle Slim GH1 et ne mesure que 4 mm de côté. Sa définition est de 43,7 mégapixels et chaque pixel ne mesure que 0,7 micron.

La notoriété de Samsung dans le domaine des capteurs photo a beaucoup progressé ces derniers mois. La firme coréenne a présenté deux nouveaux composants qui ont fait grand bruit : le Bright GH1 et le Bright HMX. Le premier est un composant avec une définition de 64 mégapixels tandis que le second offre une définition de 108 mégapixels. Le Realme XT et le Realme X2 d’Oppo intègrent le Bright GX1, tandis que le Bright HMX a trouvé sa place dans le très étonnant Mi MIX Alpha de Xiaomi.

Comme les quatre Mousquetaires

Le point entre les deux capteurs est de fonctionner en « Quad Pixel » ou « Tetracell » (chaque constructeur ayant son terme consacré). Traduction : le capteur combine les informations de quatre pixels adjacents pour former une image avec plus de lumière et plus de contraste. Cela veut dire aussi que même si la définition du capteur est de 64 ou 108 mégapixels, la définition des photos est quatre fois moins importante, 16 et 27 mégapixels respectivement.

Samsung Isocell Slim GH1

Cette technique, que vous retrouvez aussi dans l'EXMOR IMX586 de Sony, semble aujourd’hui se standardiser. La preuve : Samsung a dévoilé cette semaine un nouveau capteur photo. Et, surprise, il fonctionne une fois encore avec la technologie Tetracell. Le composant s’appelle ISOCELL Slim GH1. Il s’agit d’un capteur qui joue sur la compacité et non sur l’exubérance. En effet, il mesure 4 mm d’épaisseur.

De tout petits pixels

Et pourtant, sa définition est de 43,7 mégapixels (7968 x 5480 pixels très exactement). Pour atteindre un tel chiffre, Samsung a dû miniaturiser à l’extrême les pixels photosensibles. Ils mesurent ici 0,7 micron, contre 0,8 micron pour les pixels des HMX et GW1. Combinés ensemble, quatre pixels de 0,7 micron forment un pixel de 1,4 micron de côté, ce qui est largement suffisant pour apporter de la lumière à un cliché. La définition d'une photo est donc de 10,9 pixels.

Le capteur est compatible avec les systèmes électroniques de stabilisation (basés sur le gyroscope d’un smartphone). Il est nativement compatible HDR. Et il intègre un autofocus à détection de phase appelé « Super PD » (pour Phase Detection). Enfin, il est capable de filmer en 4K à 60 images par seconde, même en mode Tetracell. Le capteur entrera en production de masse avant la fin de l’année, selon les prévisions de Samsung. Ce qui veut dire qu’il sera intégré à un smartphone en début d’année prochaine. Rendez vous donc à Barcelone !

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.