Xiaomi présente la Mi Watch, son Apple Watch sous wearOS

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
xiaomi

À l’occasion de sa conférence de presse organisée en Chine, Xiaomi a dévoilé la Mi Watch, sa première montre connectée sous wearOS. Et, avec sa surcouche placée au-dessus de wearOS, cette smartwatch ressemble beaucoup à celle d’Apple.

Le marché des montres connectées connaît quelques rebondissements ces dernières semaines. Deabord l’arrivée de nouveaux modèles en septembre avec la Watch Series 5 chez Apple, la Galaxy Watch Active 2 chez Samsung, la Watch GT 2 chez Huawei, la Versa 2 chez Fitbit ou encore la VivoWatch SP chez Asus. Ensuite, Google a enfin avoué son intérêt pour le marché des montres connectées en annonçant son intention de racheter Fitbit (après avoir acheté quelques ingénieurs et quelques brevets chez Fossil).

Comme une Apple Watch sous wear OS

Enfin, hier, Xiaomi a présenté sa première montre connectée sous wearOS, la Mi Watch. Cette annonce a eu lieu lors de la conférence de presse organisée en Chine à l’occasion du lancement de nouvelles télévisions connectées et du Mi CC9 Pro (que nous connaîtrons très rapidement sous le nom de Mi Note 10). La Mi Watch ne remplace pas la gamme Mi Band, bien évidemment, même si certaines fonctions sont identiques. Elle se veut tout simplement être une réponse à Apple.

Xiaomi Mi Watch

D’ailleurs, la Mi Watch est (avec la Versa 2) l’une des rares montres avec écran rectangulaire de la rentrée. Lei Jun n’a jamais caché son « admiration » pour Apple, souhaitant que Xiaomi puisse devenir son homologue chinois. Si cela ne se ressent (heureusement) pas au niveau tarifaire (même si le prix du Mi MIX Alpha est largement le plus élevé dans le catalogue de la firme), Xiaomi s’inspire de la firme de Cupertino sur le design de certains produits (ce qui lui a été reproché dans le passé).

Saphir et acier ou verre et aluminium

La Mi Watch entre dans ce cadre. La montre connectée est relativement proche de sa cousine américaine. Boitier en aluminium ou en acier inoxydable selon les versions. Protection de l’écran en verre minéral (Gorilla Glass 3) ou en saphir synthétique. Le dos est en céramique et présente des capteurs biométriques. Le boitier mesure 44 mm et l’écran, AMOLED, mesure 1,78 pouce (définition 368 x 448 pixels). Sur la tranche de droite se trouvent un bouton et une couronne. À l’opposé ont été placés un microphone et un haut-parleur.

Xiaomi Mi Watch

À l’intérieur du boitier, la configuration est plus proche d’une montre sous wear OS. Chipset Snapdragon 3100 avec modem 4G. 1 Go de mémoire vive. 8 Go de stockage. Batterie 570 mAh, soit la plus grande batterie jamais intégrée à une montre connectée, pour une autonomie annoncée de 36 heures (avec la 4G active en continu). La montre est compatible WiFi, Bluetooth, GPS et eSIM. La montre fonctionne avec wear OS donc, habillé d’une surcouche appelée « MIUI for watch ». Cette interface reprend de nombreux codes ergonomiques de watchOS chez Apple. Ce qui renforce l’impression évoquée précédemment.

Arrivée prévue pour le Single Day

La montre sera en vente en Chine à partir du 11 novembre, pile pour le « Single Day ». Le prix de la version verre / aluminium est de 1299 yuans (168 euros) et le prix de la version acier / saphir est de 1999 yuans (258 euros). Cette seconde version ne sera pas commercialisée la semaine prochaine, mais devrait l’être avant la fin de l’année selon les estimations de la marque.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.