promo red by sfr

Huawei fabriquerait ses propres processeurs pour mobiles à partir de l’année prochaine

Par Sylvain PICHOT

Le géant chinois Huawei pris dans la tourmente des sanctions américaines doit trouver des solutions pour continuer ses activités et envisage plus que sérieusement d’avoir recours à sa propre usine de fabrication pour développer ses futures puces pour mobiles, dès l’année prochaine.

Huawei : son nouveau processeur bientôt disponilble

Petit retour historique rapide à propos de Huawei qui, en 2019 se voit placé sur la liste des entreprises interdites de travailler avec les sociétés américaines pour, indiquent les autorités, des raisons de sécurité nationale. La firme chinoise ne pouvait alors plus accéder à la chaîne d’approvisionnement US pour laquelle elle avait dépensé plusieurs milliards ni aux logiciels et codes des services du géant américain Google pour son système Android. Un an plus tard, les Etats-Unis bloquent aussi les exportations des fondeurs utilisant la technologie américaine sans licence.

Huawei : Une production prête à démarrer

Huawei était, après Apple, le second client de TSMC. Depuis, il semble que Huawei se soit très sérieusement préparé pour fabriquer ses propres logiciels et matériels afin de remplacer ceux manquant à l’appel pour cause de restrictions. Ainsi, le géant chinois a développé HarmonyOS pour des appareils mobiles mais également pour les objets connectés. Si on en croit le magazine Digitimes, il semble que cela commence à bouger pour la partie matérielle.

Huawei Y6p

Huawei Y6p

acheter au meilleur prix

  • Amazon MarketplaceAmazon Marketplace 135,83 €
    more
  • Rue du CommerceRue du Commerce 136,99 €acheter
  • Rakuten - PriceMinisterRakuten 140,90 €acheter

En effet, plusieurs rapportent que Huawei pourrait prochainement « appuyer sur le bouton Démarrer » pour sa propre usine de chipset qui est située à Wuhan, en Chine. La production pourrait débuter par phase à partir de 2022. Reste à voir si le fabricant arrivera à se fournir en quantité suffisante pour ce qui concerne les matières premières devenues délicates à récupérer en cette période délicate. En tout cas, cela permettrait à Huawei de réduire sa dépendance aux autres entreprises et notamment aux américains.

Partagez cet article

  • LinkedIn

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

close