promo red by sfr

Android : vers la fin du Flash ?

Par Sofian Nouira

android

C'est un véritable coup de tonnerre dans le ciel d'Android. Adobe, le créateur de la technologie Flash va arrêter de développer des versions mobiles.

Adobe va annoncer dans les heures qui viennent qu'il abandonne le développement de son lecteur Flash sur les appareils mobiles.

Cette triste nouvelle qui nous vient de ZDNet qui a réussi à mettre la main sur le communiqué officiel avant sa diffusion. En voici la teneur :

« Nos travaux futurs avec Flash sur les appareils mobiles seront centrés sur l'aide à apporter aux développeurs Flash pour qu'ils arrivent à proposer des applications natives avec Adobe Air pour tous les principaux app stores. Nous n'adapterons plus de version mobile de Flash Player pour de nouveaux navigateurs internet, pour de nouvelles version d'OS ou de nouvelles configurations matérielles. Certains de nos licenciés qui utilisent le code source de Flash Player pourront éventuellement proposer leur propre implémentation. Nous continuerons en revanche à supporter les configurations Android et Playbook actuelles, avec des mises à jour de sécurité. »

Pour mémoire, Flash Player permet de décoder le langage Flash, encore très présent sur le Web. Il est notamment très présent dans les lecteurs vidéos embarqués sur le web, pour les sites de streaming par exemple.

Même Adobe semble aujourd'hui se faire à l'idée que le HTML5 a remporté la bataille du Web. Et c'est Apple qui est le grand gagnant de l'histoire. Microsoft qui lui a emboîter très tôt le pas en refusant d'intégrer le Flash dans son Windows Phone a également dû accueillir la nouvelle avec enthousiasme.
Il n'y aura plus de nouvelles version de Flash Player, sur aucun des nouveaux smartphones à venir.

Cette décision d'Adobe est d'autant plus surprenante qu'elle survient au moment où la généralisation des processeurs double coeur permet enfin à Flash Player de s'exprimer pleinement. Toutefois, l'éditeur n'a jamais vraiment réussi à régler le problème d'autonomie.

Le HTML5 est l'avenir, certes, mais la décision d'Adobe pose un grand nombre de questions pour le présent. À commencer par le devenir des prochains smartphones et tablettes qui vont sortir cette année. Et ce que cela signe par exemple que les produits haut-de-gamme qui vont être annoncés au Mobile World Congress de Barcelone en 2012 n'auront pas de version de Flash Player ?

Il va encore falloir un certain temps pour que le HTML5 soit la technologie dominante sur le web et que le Flash devienne anecdotique. Jusqu'ici, les smartphones et tablettes Android, et la Playbook de BlackBerry étaient les seuls appareils qui permettaient de naviguer sur le web sans se poser de questions existentielles sur les formats.

fin flash player android adobe

Partagez cet article

  • LinkedIn

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.