Samsung SAFE : après l'hégémonie grand public, le marché de l'entreprise devient la cible du Coréen

Par Julien Cadot

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
samsung

Samsung ne rigole pas avec ses parts de marché. Alors que le géant coréen a annoncé avoir vendu 30 millions de Galaxy S III en 150 jours, sa prochaine étape sont les professionnels, lassés des BlackBerry de RIM.

Les nouvelles de ce genre ne sont pas rares en ce moment : c'est un fait, entreprises et gouvernements abandonnement petit à petit RIM et les smartphones Blackberry. Pour aller où ? La réponse la plus évidente qui vous vient à l'esprit est la bonne : Android ou iOS. Cela dit, si Apple arrive déjà à rassurer les professionnels avec ses smartphones, il reste des efforts à faire côté Android et ce sont les constructeurs qui s'y mettent, au-delà de Google. Chez Samsung, l'offre "SAFE" réservée aux professionnels est clairement adressée aux entreprises souhaitant se séparer de RIM.

Peu ou prou, elle propose des sécurités similaires à l'offre du Canadien : du cryptage de données et de mots de passe directement sur l'appareil, une assurance qualité pour les produits, ou encore, un support premium qui se chargera de dépanner très vite les clients ayant mis la main au porte-monnaie pour se payer des prestations d'urgence. SAFE est une solution pensée par Samsung pour être claire et facile d'accès : le problème sur le marché actuel, affirme Jae Shin, responsable des offres business de la marque, c'est que les solutions en dehors de RIM ne sont pas évidentes à trouver - ou à comprendre.

Testée aux USA depuis juin, l'offre Safe vient d'atteindre le stade du déploiement commercial de grande envergure en arrivant en Europe. Aux Etats-Unis, Samsung avait appuyé sa campagne d'évangélisme avec une offre nommée « Safe2Switch » qui permettait aux entreprises d'échanger les smartphones classiques des employés contre des smartphones sécurisés. Comme le rappelle TNW, ces offres arrivent à point nommé pour couper l'herbe sous les pieds du seul espoir de survie pour RIM, à savoir BlackBerry 10, toujours prévu pour le début de l'année prochaine.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.