Les meilleurs smartphones à moins de 350 euros (2019)

Par La rédaction

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS

Si les phablettes à moins de 300 euros sont relativement proches les unes des autres, les modèles proposés au-dessus de cette barre symbolique sont parfois plus atypiques : écran borderless sans encoche, châssis renforcé, etc. Voici quelques modèles plus intéressants que d’autres.

La concurrence entre les différentes marques de smartphones est telle que certaines d’entre elles semblent jouer à une partie de tennis, lançant de nouveaux modèles en réponse aux sorties des adversaires. Et cette réponse est si rapide que tout le marché semble évoluer de façon homogène. Que ce soit sur les écrans ou l’équipement photographique.

Meilleurs smartphones à moins de 350 euros

En 2018, les smartphones avec encoche se sont généralisés. Puis ce fut au tour des écrans avec des trous. Et cette année, les dalles sans encoche ni trou, mais avec un tiroir motorisé de forme diverse, sont arrivées en milieu de gamme. De la même manière, les capteurs photo se sont multipliés. D’abord deux. Puis trois. Puis quatre. Avec des fonctions diverses : zoom, grand-angle, macro, portrait.

Cette homogénéisation se ressent notamment sur les segments low cost. À moins de 300 euros, les constructeurs se focalisent sur les coûts et les marges. Au-dessus de 300 euros, une très légère inflexion s’opère vers la diversification. Certains fabricants préfèreront améliorer l’équipement interne (processeur, stockage). D’autres opteront pour un design plus léché. C’est le cas de Sony avec le Xperia 10, absent de ce dossier, mais qui y aurait eu toute sa place.

Et de rares marques nourriront un segment de marché atypique, comme celui des smartphones durcis. Dans ce segment, nous y retrouvons Crosscall, présent ci-dessous, Caterpillar ou encore Samsung, qui a récemment dévoilé le Xcover 4S. Nous avons choisi d’y présenter ici l’Action X3 de Crosscall, car nous pensons qu’il est le plus intéressant actuellement.

Habituellement, dans nos guides d’achat, nous n’intégrons ici que des smartphones commercialisés dans l’année afin d’optimiser le temps de support technique et de mise à jour d’Android (ou d’un autre OS dans de rares cas). Nous faisons ici une exception pour un produit atypique. La liste présente ici est subjective et tient compte en premier lieu du rapport qualité-prix.

Xiaomi Mi 9T
« Une fiche technique supérieure »

Les Redmi sont connus en Chine comme en occident comme offrant un excellent rapport qualité-prix. Et il est presque étonnant que Xiaomi n’use pas davantage de cette image de marque. Prenons le Mi 9T, par exemple. En Chine, il est appelé Redmi K20. Mais en occident, il s’appelle autrement. Et pourtant, techniquement, il s’agit bien d’un Redmi.

Pour un prix inférieur à 350 euros, le Mi 9T propose la plate-forme la plus puissante de ce guide : un Snapdragon 730 accompagné de 6 Go de RAM (et de 64 Go de stockage). Il est l’un des deux modèles à proposer un écran (AMOLED de 6,39 pouces) sans bordure, sans trou, sans encoche et avec lecteur d’empreinte intégré. Et il est le seul à offrir un zoom optique.

Pour le reste, le MI 9T est aussi bien que la concurrence : triple capteur photo 48+8+13 mégapixels, webcam de 20 mégapixels rangée dans un tiroir motorisé, batterie de 4000 mAh avec charge rapide et connectivité complète. Une belle proposition.

Oppo Reno 2Z
« Des atouts uniques à ce prix »

Avec la gamme Reno, Oppo semble avoir trouvé son créneau : bon rapport qualité-prix, design moderne (voire parfois avant-gardiste) et fiche technique complète. Même s’il ne profite pas du fameux tiroir motorisé en forme d’aileron de requin du Reno et du Reno 2, le Reno 2Z répond bien à cette définition.

D’abord, il offre le plus grand écran de cette sélection : une dalle AMOLED Full HD+ de 6,53 pouces. Elle est équipée d’un lecteur d’empreinte digitale intégré. Et elle n’est polluée ni par un trou ni par une encoche. La webcam, un modèle de 16 mégapixels (avec flash LED) est cachée dans un tiroir motorisé vertical.

Le Reno 2Z est aussi le seul de ce guide à proposer un quadruple capteur photo. Cependant, deux seulement prennent des photos : le modèle 48 mégapixels (IMX586 de Sony) et le modèle 8 mégapixels (pour les panoramas. Les deux autres améliorent les clichés des deux premiers.

Enfin, le Reno 2Z est le seul à profiter du Helio P90, un chipset au caractéristique proche du Snapdragon 730. Il est aussi le seul à opter pour 8 Go de mémoire vive, un volume plus souvent croisé dans les flagships à plus de 500 euros.

Crosscall Action X3
« Smartphone pour baroudeur »

Crosscall s’est fait une réputation sur un segment de marché spécifique, mais d’une pertinence évidente: celui des téléphones robustes. L’Action-X3 est un produit qui se démarque par sa construction plus solide et son design atypique. Contrairement aux idées reçues, l’Action X3 de lignes certes tranchées, mais pas désagréables au regard et surtout à l’ergonomie assurant une bonne prise en main.

Le tout bien évidemment avec la certification IP68, MIL-STD-810G et, plus rare, IK02. Nous apprécions aussi à l’arrière le port X-Link, porte d’entrée vers l’écosystème d’accessoires. La fiche technique est un peu en retrait vis-à-vis de la concurrence, bien sûr (écran 720p, Snapdragon 430, 3 Go de RAM, 32 Go de stockage). Mais l’équilibre est bon. Seul vrai problème : la version d’Android, vraiment dépassée.

Nokia 7.2
« Un bon équilibre et Android One »

Le Nokia 6.2 et le Nokia 7.2 sont deux modèles appartenant à la troisième génération de smartphones signés Nokia depuis son retour en téléphonie. Ils sont également les deux premiers à profiter d’un nouveau design où le bloc photo à l’arrière est rond, comme celui du Nokia 1020, et où les deux faces sont protégées par du verre minéral Gorilla 3.

Comme la très grande majorité des smartphones Nokia sous Android, le Nokia 7.2 joue davantage sur l’équilibre de sa plate-forme, animée par Android dans son plus simple appareil (le mobile faisant partie du programme Android One) et non sur l’exubérance.

Il n’y a aucun défaut dans cette fiche technique : écran Full HD+ de 6,3 pouces compatible HDR1, Snapdragon 660 de Qualcomm avec 6 Go de RAM et 128 Go de stockage dans la version française, triple capteur photo 48+8+5 mégapixels avec optiques Carl Zeiss, webcam 20 mégapixels située dans une petite encoche, batterie de 3500 mAh avec charge rapide.

Samsung Galaxy A50
« De l’ambition dans la gamme A »

La gamme Galaxy A a subi une très grande transformation en 2019. Que ce soit sur l’entrée de gamme avec le Galaxy A10 ou sur le segment premium avec le Galaxy A80, cette grande famille montre une ambition rarement vue chez Samsung. Les modèles « A5 » ont toujours représenté un bon équilibre entre montée en gamme et prix maitrisé. Porté par la nouvelle stratégie de Samsung, le Galaxy A50 offre un bilan bien supérieur à ses prédécesseurs.

Dalle Super AMOLED Full HD+ avec encoche de 6,4 pouces. Chipset Exynos 9610 octo-core cadencé jusqu’à 2,3 GHz. Triple capteur photo 25+8+5 mégapixels, webcam 25 mégapixels, batterie 4000 mAh avec charge rapide, lecteur d’empreinte digitale intégré à l’écran, 128 Go de stockage, connectivité complète. La version française ne profite pas de 6 Go de RAM, mais de 4 Go seulement. Notez cependant qu’il profite d’une légère baisse de prix contrebalançant cette petite faiblesse.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.