Les meilleurs smartphones (très) haut de gamme de 2019

Par La rédaction

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS

Il y a encore trois ans, deux marques étaient en mesure de vendre des centaines de milliers de smartphones à un prix supérieur à 800 euros : Apple et Samsung. Maintenant, elles sont trois avec Huawei. Mais elles ne sont pas seules à y vouloir faire leur trou.

Si vous avez budget considérable, ou si vous envisagez de souscrire un nouvel abonnement avec engagement de 24 mois pour profiter d’une subvention auprès d’un opérateur, ce guide est fait pour vous. Contrairement aux autres guides où nous nous attachons à mettre en lumière les meilleures affaires en fonction de la concurrence et du montant demandé, cette sélection de cinq produits haut de gamme, voire très haut de gamme, met en lumière l’expérience proposée par le constructeur.

Meilleurs smartphones (très) haut de gamme

Une expérience où la fiche technique est importante (voire primordiale), mais où d’autres facteurs entrent aussi en ligne de compte. Prenons l’exemple des iPhone. Un système d’exploitation différent. Une offre de service intégrée différente (même si vous avez la possibilité de vous tourner vers des alternatives). Une intégration complète dans un écosystème cohérent (avec les MacBook, les Apple TV, les casques AirPods ou Beats, l’Apple Watch, etc.). Et un support technique différent où les mises à jour du système d’exploitation sont garanties pendant au moins trois ans (mais cela peut atteindre les 5 ans).

Expérience différente donc, pour utilisateurs différents. Certains smartphones se voudront davantage être des outils de travail. D’autres des consoles de jeu vidéo. Ou encore d’autres des écrans de cinéma de poche. Tous les smartphones haut de gamme de cette sélection sont en mesure d’assumer tous ces usages, et bien d’autres encore. Mais certains offriront une expérience plus aboutie grâce à quelques petits détails technologiques. Car, comme dans tous les marchés, le haut de gamme n’est qu’une question de détail.

Cette sélection est composée des coups de cœur de la rédaction, sans regarder le prix. Cependant, nous ne sommes pas dupes non plus. Quand il est question de choisir un iPhone, nous ne vous conseillerons pas un modèle où le stockage est vendu trop cher. De même, nous ne vous conseillerons pas cette année de vous offrir un Mi MIX 3 5G, simplement parce qu’il encore inutile de payer le « premium » inhérent à cette connectivité. Quant aux écrans flexibles, même si nous avons les yeux rivés sur le Galaxy Fold, vous ne trouverez aucun modèle avec cette technologie dans ce guide. Parce que vous aurez certainement mieux à faire de votre argent.

Apple iPhone 11 Pro
« Le précieux »

Tel l’anneau unique pour Golum, l’iPhone est, pour ceux qui ont l’habitude d’iOS, un accessoire « précieux ». D’abord parce qu’il vaut son pesant de nougat. Ensuite parce qu’il est certainement un peu addictif. Ce n’est pas qu’une question de prise en main, de design, de matériau ou d’interface. C’est pour toutes ces raisons, et bien plus encore.

D’autres exemples ? Bien sûr. L’intégration de l’iPhone dans l’écosystème Apple (quel régal si vous avez un Mac, une Apple Watch ou une Apple TV). L’intuitivité des produits (qui n’a jamais ouvert la notice d’un iPhone ?). Le service client en Apple Store. La maintenance du système d’exploitation (même si la qualité des mises à jour a eu tendance à baisser ces dernières années).

Si vous êtes utilisateur Apple, rien, à part l’aspect financier, ne devrait vous amener à en partir. Reste à savoir quel smartphone choisir. Parmi les modèles et déclinaisons de stockage proposés en 2019, nous vous conseillons l’iPhone 11 Pro 256 Go. La version 64 Go est trop exiguë. La version 256 Go est prohibitive. L’iPhone 11 fait trop de concession (zoom optique, écran OLED. L’iPhone 11 Pro Max est trop grand. L’iPhone 11 Pro, lui, a tout du grand, dans un format plus facile à prendre en main. Et il est techniquement au top.

Asus ROG Phone II
« Le joueur professionnel »

La famille ROG d’Asus est une gamme de PC pour les joueurs. Elle est reconnue et utilisée par des joueurs professionnels dans les plus grands tournois mondiaux. En déclinant son concept en téléphonie, Asus a mis au point non pas un smartphone, mais un écosystème pour les joueurs chevronnés (et professionnels) sur mobile. Le ROG Phone était le meilleur smartphone pour gamer en 2018. Et son successeur le remplace, sans grande surprise.

Car, contrairement à Black Phone (Xiaomi) ou Red Magic (Nubia), Asus a développé un écosystème complet et cohérent pour le jeu. En outre, la marque a lié des partenariats avec les éditeurs de jeux compétitifs pour optimiser la conception hardware et software du ROG Phone II. Ainsi, les touches haptiques sur la tranche sont compatibles avec de nombreux jeux.

Le ROG Phone II est optimisé pour le jeu comme aucun autre smartphone. Snapdragon 855+ avec système de refroidissement actif. 12 Go de RAM et jusqu’à 1 To de stockage. Écran AMOLED Full HD+ de 6,59 pouces avec taux de rafraichissement à 120 Hz, couche tactile cadencée à 240 Hz, affichage de 108 % des couleurs de l’échantillon DCI-P3 et compatibilité HDR10. Batterie hors norme de 6000 mAh avec charge rapide 30 watts et charge inversée. Port jack et haut-parleur stéréo compatibles DTS :X. Sans oublier un écosystème complet d’accessoires de jeu (support, manette, casque, etc.).

Samsung Galaxy Note 10+
« Le businessman »

Si les versions « Plus » existent dans la série Galaxy S depuis le Galaxy S8, elles n’existaient pas jusqu’à présent dans la gamme Galaxy Note. En 2019, Samsung comble ce manque en présentant une phablette version « Plus » : le Galaxy Note 10+. Une phablette qui cumule les superlatifs : le plus grand Galaxy Note, le plus puissant Galaxy Note, le plus complet des Galaxy Note et le plus endurant des Galaxy Note. Un outil de travail ultime, d’autant plus que le nouveau S-Pen de Samsung intègre un accéléromètre et un gyroscope pour des interactions plus variées et plus précises encore.

Nous avons choisi de vous conseiller le Note 10+ et non le Note 10 pour trois raisons. La première est la quantité de RAM intégrée, 12 Go (au lieu de 8 Go) et la possibilité d’étendre l’espace de stockage avec une carte mémoire (ce qui n’est pas le cas avec le Note 10). La seconde est l’écran : une dalle Dynamic AMOLED de 6,8 pouces avec définition QHD+ dont la définition atteint 498 pixels par pouce. La troisième est la batterie de 4300 mAh (compatible charge rapide, charge sans fil et charge inversée) contre 3500 mAh. Le Note 10+ offre assurément une expérience de travail exceptionnelle. Notez cependant que le Note 10+ est aussi 150 euros plus chers. Mais les différences technologiques les justifient.

Sony Xperia 1
« Le cinéphile »

En concevant le Xperia 1, Sony avait un objectif clair : hormis le fait d’intégrer une plate-forme technique très haut de gamme, le Xperia 1 se devait d’être l’équivalent d’un téléviseur Bravia de poche. C’était déjà le cas avant, depuis le Xperia Z qui cumulait déjà les technologies X-Reality et Triluminos. Mais, avec le Xperia 1, Sony franchit une étape, offrant à l’usager un véritable écran de cinéma de poche.

Car le Xperia 1 est le premier écran OLED de Sony Mobile. Auparavant, l’écran des Xperia haut de gamme était IPS (avec une optimisation maison). Ici, Sony passe enfin à l’OLED. En outre, le ratio de l’écran est 21/9e. Soit un écran très long et très étroit, comme au cinéma. Et ce n’est pas tout : comme le Xperia XZ2 Premium, la définition de l’écran, qui mesure 6,5 pouces, est 4K. Soit une définition hors norme de 643 pixels par pouce. Compatible HDR BT.2020 et DCI-P3, l’écran est toujours optimisé par les technologies X-Reality et Triluminos en provenance des téléviseurs Bravia.

Le reste de la fiche technique est tout aussi haut de gamme : Snapdragon 855, 6 Go de RAM, 128 Go de RAM, batterie de 3330 mAh avec charge rapide, triple capteur photo 12+12+12 mégapixels avec zoom optique 2x, stabilisateur optique et autofocus prédictif, haut-parleur stéréo certifié Dolby (pour aller avec l’usage vidéo) et accompagné d’un système de vibration dynamique pour donner de la profondeur au son.

Sony Xperia 1

Sony Xperia 1

acheter au meilleur prix

Huawei P30 Pro
« Le photographe »

En l’absence du Mate 30 Pro, classé numéro 1 des meilleurs appareils photo dans un smartphone, le P30 Pro assume avec aisance le titre de spécialiste de la photo de ce guide. Classé numéro 1 lui aussi lors de son lancement, il obtient pratiquement le même score que d’autres modèles arrivés bien après lui, comme l’iPhone 11 Pro et le Galaxy Note 10+. Il est aujourd’hui le meilleur smartphone de Huawei disponible en France. Et il le restera tant que le Mate 30 Pro ne le remplacera pas.

Le score obtenu sur DxO Mark provient des quatre éléments intégrés dans son dos. Le premier est un capteur 40 mégapixels dont l’objectif stabilisé ouvre à f/1.6. Une ouverture très grande rarement dépassée. Le second élément est un capteur 8 mégapixels placé au bout d’un téléobjectif périscopique (c’est-à-dire coudé dans le châssis) offrant plus de place aux lentilles de grossissement. Résultat, le zoom optique atteint un rapport de 5x. Et le zoom hybride atteint le rapport 20x. Le troisième élément est un capteur 20 mégapixels avec objectif panoramique. Enfin le dernier élément est une caméra temps de vol qui calcule les distances à la volée.

Le reste de la fiche technique intègre un écran OLED Full HD+ de 6,47 pouces, un chipset Kirin 980, 8 Go de RAM, jusqu’à 512 Go de stockage, une webcam de 32 mégapixels, une batterie de 4200 mAh avec charge rapide, charge inversée et charge sans fil, un lecteur d’empreinte digitale intégré à l’écran et un châssis étanche IP68.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.