Quel smartphone Huawei acheter en 2019 ?

Par La rédaction

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS

Même si Huawei connaît quelques difficultés à renouveler son catalogue occidental, la firme chinoise peut compter sur un catalogue d’une douzaine de smartphones sortis en 2019. Parmi eux, quelques-uns valent la peine de s’y intéresser.

L’année 2019 aurait dû être une année charnière, entre croissance de la base installée, développement de nouvelles technologies et de nouvelles propositions et renforcement de la notoriété auprès des consommateurs. Or, l’embargo subi par la firme chinoise et imposé par le gouvernement américain a eu pour effet de freiner cette ambitieuse stratégie commerciale.

Guide d'achat smartphones Huawei (2019)

Il faut cependant faire la part des choses entre l’embargo que Huawei subit (avec ce que cela induit en termes d’image de marque dans l’inconscient collectif) et les produits que la firme propose sur le marché occidental. Même si les toutes dernières nouveautés de Huawei, dont le Mate 30 et le Mate 30 Pro, ne seront pas commercialisées en France (du moins pas avant que le blocage soit levé), le constructeur propose des smartphones modernes et efficaces.

Nous avons donc réuni dans ce guide cinq smartphones de Huawei (sans inclure Honor qui fait l’objet d’un guide dédié), dont tous les terminaux sont certifiés par Google. Ils fonctionnent avec EMUI, bien évidemment, mais tous les logiciels Google (dont le Play Store) sont inclus, ainsi que les briques technologiques nécessaires au bon fonctionnement de vos applications préférées. Vous pouvez donc vous tourner vers eux sans le moindre à priori.

Comme pour les guides Samsung, Nokia et Xiaomi, nous avons choisi cinq smartphones différents les uns des autres. Ce ne sont pas forcément les moins chers ou les plus chers. Mais ils ont chacun un argument que tous les autres n’ont pas. Et ils présentent tous un rapport qualité supérieur à la moyenne. Certains modèles ont vu leurs prix baisser entre le lancement initial et la publication de ce guide. Notez cependant que tous les modèles présents ici sont arrivés sur les étals en 2019. Ce qui assure au moins deux ans de mise à jour d’Android (car, oui, les mises à jour seront assurées).

P30 Pro
« L’un des meilleurs en photo sur le marché »

Le chemin parcouru en photographie par Huawei est immense. Depuis le P9 jusqu’au P30 (avec quatre générations d’écart seulement), la firme chinoise est parvenue à se hisser parmi les meilleures marques en termes de photographie sur mobile. Entre temps, la firme chinoise s’est associée à Leica et a découvert les vertus de la multiplication des capteurs.

Le P30 Pro est, à l’heure où nous écrivons ces lignes, positionné en troisième place du classement des meilleurs photophones selon DxO Mark. Devant lui se trouve le Galaxy Note 10+ et le Mate 30 Pro. Puisque ce dernier n’est pas proposé en France, nous avons donc choisi le P30 Pro, doté de quatre capteurs (dont une caméra temps de vol) et de l’un des zooms optiques les plus puissants (5x).

Ce remplacement n’est cependant pas au rabais. Le P30 Pro est non seulement l’un des meilleurs pour produire des images, mais il est également doté d’un très beau design étanche, d’un bel écran OLED incurvé sur les côtés avec lecteur d’empreinte digitale, d’une plate-forme performante et de tout ce que vous pourriez attendre d’un porte-étendard.

Nova 5T
« Le flagship killer de Huawei »

Toutes les marques de smartphones ont tenté d’imiter la recette de OnePlus. Que ce soit Xiaomi avec le Mi 9T Pro, Honor avec le Honor 20 Pro ou Realme avec le Realme X2 Pro. Chez Huawei, il s’appelle Nova 5T. Le smartphone combine une plate-forme similaire (chipset, stockage et RAM) à celle du P30 et un prix largement inférieur à celui de ce dernier.

Et la comparaison ne s’arrête pas là, puisque les batteries des deux téléphones sont sensiblement les mêmes (avec un léger avantage pour le Nova 5T), les écrans sont proches (6,26 pouces avec trou pour le Nova et 6,1 pouces avec encoche pour le P30), la définition est similaire (Full HD+) et la webcam est identique. Et tous deux disposent de quatre capteurs photo.

Seule vraie différence qui pourrait vous faire hésiter à choisir le Nova 5T : le zoom optique et l’autofocus laser. Les deux sont absents du Nova 5T. Le module du premier est remplacé par un capteur photo macro, tandis que la mise au point ne s’appuie dans le Nova 5T que sur la détection de phase. En outre, les optiques ne sont pas signées Leica. Mais il faut bien quelques concessions.

P Smart Z
« Grand écran sans encoche ni trou »

Le P Smart Z se distingue de tous les autres smartphones du catalogue européen de Huawei grâce à son écran. Il est non seulement plus grand que tous les autres (n’étant dépassé à l’international que par le Mate 30 et le Mate 20 X) avec une taille qui atteint les 6,59 pouces.

Mais il est aussi le seul à offrir une dalle dépourvue de bordure, de trou ou d’encoche. Il offre donc l’un des meilleurs ratios entre la surface d’affichage et la surface avant de l’appareil. Grâce à cette particularité, mais aussi des dimensions peu modestes, le P Smart Z offre aussi la plus grande capacité de batterie : 4000 mAh.

Pour le reste, le P Smart Z offre une fiche technique relativement proche de celle du P Smart 2019. Définition d’affichage Full HD+. Chipset Kirin 710F de HiSilicon. Double capteur photo (ici le capteur principal offre une définition de 16 mégapixels). Webcam 16 mégapixels (laquelle est positionnée dans un tiroir motorisé caché dans la tranche supérieure). 4 Go de RAM. 64 Go de stockage. Et connectivité complète.

Y7 (2019)
« Le bon compromis en low cost »

La gamme Y de Huawei est positionnée sur le segment low cost. Vous y retrouvez donc quelques smartphones au prix d’achat assez doux, mais doté de fiches techniques parfois exiguës. Pour 2019, cette gamme se compose de trois modèles : Y5 (2019), Y6 (2019) et Y7 (2019). Des trois, nous avons choisi de mettre en avant le Y7 (2019), car il offre une fiche technique complète pour un prix qui reste modéré (sous la barre des 220 euros).

Le Y7 (2019) profite d’abord du plus grand écran de la gamme, avec une diagonale de 6,26 pouces. Il y a une encoche pour une webcam de 8 mégapixels. Il est animé par un octo-core (le Snapdragon 450) avec 3 Go de RAM et 32 Go de stockage, tandis que ses petits frères doivent se contenter de chipsets quad-core low cost. Autres atouts, il est pourvu d’un double capteur photo et d’une batterie de 4000 mAh, offrant une très bonne autonomie.

P30 Lite
« Le photophone du milieu de gamme »

Acheter un smartphone qui réalise de belles photos coûte souvent plus de 400 euros, voire 500 euros. Le P30 Lite est une exception. Cette version « allégée » du P30 est positionnée en dessous des 300 euros. Et pourtant, il est pourvu d’un équipement photographique rarement croisé dans cette gamme de prix, même chez les experts du rapport qualité-prix.

À l’arrière se trouvent trois capteurs, dont l’IMX586 de Sony, un modèle 48 mégapixels. Il est accompagné d’un appareil photo grand-angle de 8 mégapixels et d’une caméra qui calcule les profondeurs. À l’avant, la webcam est un modèle 24 mégapixels, également accompagnée d’un objectif grand-angle pour réaliser des photos de groupe.

Le reste de la plate-forme comprend un écran LTPS Full HD+ de 6,15 pouces, un chipset Kirin 710 de HiSilicon, 4 Go de RAM, 128 Go de stockage, une batterie de 3340 mAh et un équipement complet pour les connectiques.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.