Google Pixel 7 Pro

Prise en main rapide du nouveau smartphone Google Pixel 7 Pro

Par Sylvain PICHOT - 12 octobre 2022 à 19:30
Avis LesMobiles.com

Après des Pixel 6 et Pixel 6 Pro particulièrement remarqués notamment à cause de leur design, de leur puce exclusive et de plusieurs bugs s’arrangeant au fil du temps, Google propose désormais les nouveaux smartphones Pixel 7 et Pixel 7 Pro. Il s’agit d’évolution assez importante par rapport aux précédents modèles, notamment avec l’arrivée d’un nouveau processeur Google Tensor G2 optimisé permettant plusieurs fonctions exclusives, dont l’amélioration des photos. Nous avons pu le prendre en main pendant un petit moment et en voici nos premières impressions avant un test complet. 

Le nouveau smartphone Google Pixel 7 Pro représente la version la plus haut de gamme pour la marque américaine. Il est disponible à partir de 899 € pour la configuration 12+128 Go ou à 999 € pour avoir 12+256 Go à bord. Jusqu’au 17 octobre, Google propose, pour toutes précommandes, 3 mois d’abonnement offerts à Google One, 3 mois d’abonnement offerts à YouTube Premium et une montre connectée Google Pixel Watch Wi-Fi offerte. Pour tout achat d’un Google Pixel 7 Pro, la marque proposera également d’activer le VPN Google, gratuitement et sans limite de temps, dès qu’il sera disponible, d’ici quelques mois.

 

Design, on reprend le même (ou presque) et on recommence

Si vous cherchez des différences entre le design du Pixel 6 Pro et celui proposé au sein du Pixel 7 Pro, on peut déjà regarder les mesures. En effet, le dernier modèle a des dimensions de 162,9x76,6 mm contre 163,9x75,9 mm pour le Pixel 6 Pro. Ils sont tout aussi fins, mesurant 8,9 mm. Le Pixel 7 Pro accuse 2 grammes de plus que son prédécesseur avec 212 grammes sur la balance. 

La bande qui contient tous les capteurs photo et qui occupe toute la largeur de l’appareil à l’arrière est plus qualitative sur le Pixel 7 Pro avec de l’aluminium et une forme plus épurée, conférant au mobile une certaine classe. Les bords de l’appareil profitent également d’une meilleure finition que précédemment. Il n’y a pas de rebord sur la bande alors que c’était le cas sur le Pixel 6 Pro.

Les capteurs sont plus mis en valeur sur le nouveau modèle avec une différence de teinte entre la bande et l’emplacement des objectifs alors que toute la bande est noire sur le Pixel 6 Pro permettant de moins distinguer les différents modules. On peut ainsi plus facilement voir la différence entre le Pixel 7 qui contient deux capteurs et la version Pro qui en propose trois. Si le précédent modèle arborait deux couleurs à l’arrière, ce n’est plus le cas sur les Pixel 7 et Pixel 7 Pro. Ce dernier est proposé en noir, vert ou blanc. Nous avons pu essayer la version verte avec une bande dorée.

Les boutons de mise en veille et pour gérer le volume sont de la même couleur : dorés comme le châssis du smartphone. Comme précédemment, on trouve ces touches sur le profil de droite lorsqu’on regarde le mobile de face. Contrairement à tous les smartphones, le bouton du volume est situé en dessous de celui qui permet de mettre en veille. Cela est assez perturbant au début, mais on s’y fait.

On pourrait regretter cette disposition, mais, au final, étant donné que l’écran s’active lorsqu’on saisit le mobile, on peut ainsi poser son doigt sur le lecteur d’empreinte digitale pour le déverrouiller ce qui exempt d’appuyer sur le bouton de réveil. Le lecteur d’empreinte digitale sous l’écran est dans une position idéale avec à 3,5 cm du bord inférieur, ce qui permet de poser le pouce naturellement dessus. Si on pouvait reprocher au précédent modèle une certaine latence à la reconnaissance, ici, nos premiers tests ont permis de montrer que ce n’était plus le cas. 
La connectique est ici très classique avec une prise USB-C au niveau du profil inférieur, encadré par deux haut-parleurs. 

Écran, toujours aussi bien rafraîchi et avec une luminosité légèrement supérieure

L’écran du Pixel 6 Pro était excellent avec sa dalle AMOLED 10 bits affichant une bonne luminosité et proposant une fréquence de rafraîchissement de 120 Hz au maximum. Sur le Pixel 7 Pro, vu qu’il s’agit aussi d’un écran LPTO, il peut faire varier sa fréquence entre 10 et 120 Hz selon l’application en cours d’utilisation et ainsi économiser de la batterie. Google annonce une luminosité supérieure sur l’écran du Pixel 7 Pro par rapport à celle offerte par le Pixel 6 Pro aidant ainsi à un visionnage en extérieur.

Sinon, la qualité est effectivement au rendez-vous avec les deux côtés légèrement incurvés afin d’offrir une excellente prise en main. On apprécie également les formes de l’écran qui malgré son caractère incurvé est presque rectangulaire, ce qui n’est pas toujours le cas, ayant parfois l’impression d’être étriqué sur les parties supérieures et inférieures. Là, on a le sentiment de profiter d’une large surface d’affichage, ce qui est toujours une bonne chose. Rappelons la diagonale qui est parmi les plus grandes des smartphones, soit 6,7 pouces avec une définition de 1440x3120 pixels au maximum pour une parfaite lisibilité. Il est toutefois possible d’afficher une définition moindre, de 1080x2400 pixels pour consommer moins. Notez également le support du format HDR10+ pour certaines plateformes de streaming qui le propose. 

 

Nouvelle puce et des optimisations

Le smartphone Google Pixel 7 Pro, comme le Pixel 7 embarque le nouveau processeur Google Tensor G2 fabriqué par Samsung. Profitant d’une gravure en 4 nm, cette puce est optimisée afin de proposer de bonnes performances, mais surtout des améliorations significatives au niveau des fonctions photo, par exemple. Notez aussi au passage qu’elle intègre la puce de sécurité Titan M2 qui permet de garantir la confidentialité des données enregistrées au sein du téléphone. À l’usage, le chipset intégré dans le Pixel 7 Pro sait se montrer performant pour offrir une parfaite fluidité au sein de l’interface. Les applications se lancent très rapidement et on navigue avec une grande vélocité dans les différents menus. La partie gaming semble aussi très bien servie. Rappelons que le Pixel 7, mais aussi le Pixel 7 Pro sont animés par le système Android version 13. Les mises à jour de sécurité datent du 5 octobre 2022. Difficile de faire plus à jour

Une configuration photo qui évolue et grandement optimisée

Pour la partie photo, le Pixel 7 Pro est équipé du même capteur de 50 mégapixels que le Pixel 6 Pro, l’ISOCELL GN1 développé par Samsung. Il est accompagné d’un capteur de 48 mégapixels stabilisé optiquement avec téléobjectif pour un zoom optique de 5x, un Sony IMX586 à la place du Samsung GM1 intégré sur le Pixel 6 Pro. Enfin, il y a également un capteur pour les photos ultra grand-angle, le même que sur le Pixel 6 Pro, soit un module Sony IMX381 de 12 mégapixels avec autofocus. Dans l’application Appareil photo ou plus exactement au sein de l’éditeur de photos, on retrouve la fonction Gomme magique qui permet d’effacer un élément indésirable, l’anti-flou qui rend les photos plus nettes (même si elles n'ont pas été prise avec l'appareil) et la fonction flou d’arrière-plan qui permet de moduler l’effet avec, justement, un arrière-plan plus ou moins flou, à posteriori. Sinon, l’interface de l’application pour prendre des photos est assez classique. Les niveaux de zoom 0,5x, 1x, 2x et 5x sont immédiatement disponibles. Notez la possibilité de filmer avec un effet cinématique.

Pour les photos, il nous faudra passer un peu plus de temps, mais les premiers résultats que nous avons pu obtenir sont véritablement excellents. Le piqué est particulièrement présent et on apprécie la très grande fidélité des couleurs et l’incroyable netteté des clichés. La fonction de zoom est optimisée grâce à des algorithmes de deep learning par l’intelligence artificielle arrivant à proposer des images nettes et plutôt bien définies même au niveau le plus poussé. Cela est notamment possible grâce à la puce Tensor G2 qui joue beaucoup ici pour l’amélioration des photos.

Une bonne autonomie, mais une charge très lente, trop lente 

Enfin, terminons cette prise en main par un mot sur la capacité de recharge du Pixel 7 Pro. En effet, celui-ci peut supporter une charge à 23 watts seulement, et ce, avec le chargeur qui va bien et qui n’est pas présent dans la boîte de l’appareil. Alors que la plupart des fabricants s’efforcent de proposer une charge la plus rapide possible, Google semble aller dans le sens contraire. En effet, des marques comme realme, OnePlus et bientôt Oppo proposent des puissances jusqu’à 150 watts sur quelques modèles permettant ainsi de recharger les mobiles en moins de 20 minutes. Avec le Pixel 7 Pro, c’est bien plus long. On peut se consoler en utilisant la charge sans fil, mais qui n’est pas des plus rapides non plus. Pour nous, il s’agit d’un mauvais point pour le Pixel 7 Pro. 
Notre test complet du smartphone Google Pixel 7 Pro sera prochainement en ligne. 

 


 

Avis des internautes

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à réagir !

Sur le même sujet
image Google Pixel 7 et Pixel 7 Pro
image Google Pixel 7 versus Google Pixel 6
image Google Pixel 7 Pro lecture
Les guides et comparatifs
image Xiaomi Redmi Note
image Samsung Galaxy Z Flip4