image de couverture lesmobiles

Test : HTC Desire X

Par La Rédac LesMobiles - 19 octobre 2012 à 0:0
Avis LesMobiles.com
En marge de sa gamme One, HTC continue de sortir des modèles de milieu de gamme, certes moins médiatisés, mais qui disposent souvent d’un rapport qualité-prix assez intéressant. C’est notamment le cas pour le Desire X que nous testons ici.
Comme tous les grands constructeurs de smartphones, HTC mène de front deux batailles. Il y a celle qui éclate au grand jour à coup de fiches techniques rutilantes et de campagnes publicitaires. Il s’agit bien sûr de celle qui concerne les smartphones haut de gamme. Mais, loin de l’attention médiatique et des chipsets aux cadences infernales, les smartphones de milieu de gamme continuent de séduire toujours plus d’utilisateurs. Cette bataille est plus féroce encore que celle évoquée plus haut. Elle met en effet aux prises beaucoup plus de modèles.

C’est sur ce terrain hautement miné que s’aventure le Desire X. Loin du strass et des paillettes de la gamme « One » chez le même constructeur, ce nouveau venu est proposé d’emblée à moins de 300 euros. Ce qui le met en concurrence directe avec une tripotée de smartphones Android de chez Samsung, Sony, Acer, LG, etc. Mais HTC n’a pas lâché son Desire X désarmé dans la nature. Pour parvenir à tirer son épingle du jeu et trouver le chemin menant aux poches des utilisateurs, le nouveau venu dispose d’une fiche technique très honnête pour un appareil de ce type.

Test HTC Desire X : smartphone



Il propose un écran LCD de 4 pouces, pour une résolution de 800 x 480 pixels. Pour l’animer, le constructeur a opté pour un chipset double cœur Qualcomm Snapdragon MSM8225, cadence à 1 GHz et épaulé par 768 Mo de mémoire vive (RAM). C’est Android 4.0.4 qui est aux commandes de l’ensemble. HTC a rajouté par dessus sa traditionnelle interface utilisateur Sense 4.

Côté multimédia, le capteur photo de 5 mégapixels se montre également capable de filmer… dans une résolution assez faiblarde de 480p, soit en 800 x 480 pixels. Notez que la fonction photo dispose de l’autofocus et d’un flash LED.

Enfin, côté connectivités, ce Desire X est aux goûts du jour avec la 3G+ (HSDPA à 7,2 Mbps et HSUPA à 5,76 Mbps), le Wi-Fi 802.11 b/g/n, le Bluetooth 4.0, le GPS (A-GPS) et même le NFC. Des modes Wi-Fi Hotspot (modem) et DLNA sont également de la partie.

Le pack dans lequel est livré le smartphone comprend le strict minimum, à savoir :

• Une batterie de 1650 mAh
• Un kit mains libres stéréo filaire
• Un câble microUSB
• Un chargeur secteur
• Le manuel de démarrage rapide

Vous aurez noté qu’il n’y a pas de carte mémoire microSD fournie avec l’appareil, malgré la présence d’un port dédié. Toutefois, nous n’en tiendrons pas rigueur à HTC dans la mesure où le constructeur a pris soin de doter son Desire X de 4 Go de mémoire interne.

HTC Desire X : contenu boite smartphone



HTC Desire X : dos sans la coque






Design

Pas de doute, le Desire X est bien un smartphone HTC. Pas besoin de regarder le logo qui trône juste au dessus de l’écran pour s’en rendre compte. Il reprend en effet plusieurs des codes de design instaurés par le constructeur depuis deux ans. On retrouve notamment les lignes épurées, les bords légèrement arrondis, la face avant sans bouton physique et le pourtour d’écran noir. Le look de l’ensemble n’a donc rien de novateur, mais n’en reste pas mois agréable à contempler. Sans surprise, la version noire se révèle plus sobre et un brin plus classieuse que la blanche, qui est plus « fun ».

HTC Desire X : design



La qualité de fabrication et les finitions du smartphone sont assez correctes. Le plastique de la coque ne respire pas le luxe. Mais il reste correct, et correspond à ce que l’on peut attendre d’un produit positionné à ce tarif. Surtout, il ne gâche pas la prise en main puisqu’il n’est pas désagréable au toucher.

Le seul véritable bémol est à aller chercher du côté du bouton pour augmenter / diminuer le volume. Lorsque vous enlevez la partie arrière de la coque pour insérer une carte SIM ou carte microSD, ce bouton peut tomber car il n’est pas fixé. Voilà qui fait clairement « cheap ». Mais ce n’est pas dramatique dans la mesure où il ne bouge plus une fois que la coque est remise. Il faut juste veiller à ne pas l’égarer.

HTC Desire X : design



L’un des points forts de ce smartphone est à aller chercher du côté de sa compacité. En effet, avec des dimensions de 118,5 x 62,3 x 9,3 mm, il se pose clairement comme l’un des smartphones disposant d’un écran de 4 pouces les plus fins jamais sortis. Inutile de préciser qu’il se fait rapidement oublier dans une poche ou à fortiori dans un sac. Sa prise en main est du coup sans défaut majeur. Le smartphone tient parfaitement dans la main. Quant au rayon d’action du pouce, il couvre sans problème l’intégralité de l’écran, pour peu que vos doigts ne soient pas trop petits.

HTC Desire X : design



HTC Desire X : design



HTC Desire X : design



HTC Desire X : design






OS + Interface Utilisateur

HTC Sense est l’une des interfaces utilisateur les plus connues avec le TouchWiz de Samsung sur Android. Pourtant, sous ce nom se cache en fait deux versions assez proches, mais qui se différencient tout de même par quelques points. Ainsi, le HTC Sense 4.1 que l’on retrouve ici est à peu de choses près le même que celui qui existe sur le One V. Il est moins riche et moins impressionnant visuellement que celui des One S et One X. N’oublions pas que ce Desire X est un smartphone de milieu de gamme. Le constructeur taïwanais l’a donc doté d’une interface un peu moins huppée.

Test HTC One V : système d'exploitation Android 4.0 ICS + interface utilisateur HTC Sense 4.0 Test HTC One V : système d'exploitation Android 4.0 ICS + interface utilisateur HTC Sense 4.0



Ainsi, la fonction « exposé » qui permet d'afficher sur une seule fenêtre l'ensemble des bureaux, a tout simplement disparu. Il s’agit clairement d’un choix marketing et pas d’un choix technique dans la mesure où d’anciens smartphones HTC avec une configuration matérielle moindre profitaient tout de même de cette possibilité bien pratique.

Autre différence notable : l'écran de gestion des widgets. Toutefois, nous estimons que les utilisateurs ne perdent pas au change puisque cet écran permet ici non seulement de gérer les widgets, mais également les applications et les raccourcis à placer sur les écrans d'accueil. La version de Sense « deluxe » sur les One X et One S ne permet de gérer que les widgets.

Test HTC One V : système d'exploitation Android 4.0 ICS + interface utilisateur HTC Sense 4.0 Test HTC One V : système d'exploitation Android 4.0 ICS + interface utilisateur HTC Sense 4.0



Le système de multitâche est lui aussi différent. Et là encore ce n’est pas plus mal de notre point de vue. Celui du Desire X revient aux sources puisqu'il d’agit de celui que l'on trouve nativement dans Android 4.0 ICS. Les miniatures des fonctions en cours sont plus petites ici, mais cela reste très efficace et ne gêne en rien l'utilisation du multitâche. Pour le déclencher, il y a une touche bien pratique juste sous l’écran, qui est nettement plus agréable que le fait d’avoir à faire un appui long sur une touche. Notez au passage que c’est Android 4.0.4 Ice Cream Sandwich, et non 4.1 Jelly Bean, qui est ici présent « sous » l’interface Sense.

Pour le reste, on retrouve en revanche à l'identique l'écran de verrouillage très bien pensé qui permet de lancer une application directement sans avoir à déverrouiller le smartphone. Dans cette version de Sense, HTC a passé à la trappe quelques animations et effets 3D. Le tout est donc un peu moins joli, mais cela n'a rien de dramatique. L’ensemble reste agréable à utiliser, et très complet. Toutefois, il faudra un petit temps d’adaptation aux novices pour se faire à l’ensemble des possibilités offertes par Sense.




Réactivité du smartphone

Même si le Desire X se présente comme un smartphone de milieu de gamme, ce n’est pas pour autant que HTC s’est moqué de ses utilisateurs en termes de fiche technique. Et notamment pour ce qui est du chipset. Celui que l’on trouve dans ce mobile est en effet un chipset double cœur Qualcomm Snapdragon MSM8225 cadencé à 1 GHz, et épaulé par 768 Mo de mémoire vive. Évidemment, ces caractéristiques sont aujourd’hui dépassées par celles des smartphones haut de gamme qui affichent soit des chipsets quadruple cœur, soit des double cœur avec des architectures plus modernes. Mais, au prix où est proposé ce Desire X, impossible de faire la fine bouche.

 HTC Desire X : smartphone



Surtout qu’il se comporte vraiment très bien à l’usage. La fluidité et la réactivité du smartphone ne souffrent pas d’inconvénient majeur. Sans atteindre la rapidité de certaines bêtes de course actuelles, le dernier-né des Desire s’en tire bien. Il se montre suffisamment véloce et fluide pour ne pas frustrer ses utilisateurs. De fait, il est vraiment agréable à pratiquer au quotidien. Les applications, mêmes lourdes, se lancent assez rapidement. Et il faut vraiment enchainer leur ouverture pour que le smartphone commence à donner quelques signes de faiblesse. La navigation dans les menus est également fluide. Quant aux lags dans l’interface, quasi-inévitables sur Android, ils se font rarissimes.




Capture Multimédia (Photo/Vidéo)

Smartphone de milieu de gamme oblige, nous ne nous attendions guère à des miracles pour les fonctions de capture photo / vidéo de ce Desire X. Sur le papier, il propose un capteur photo autofocus de 5 mégapixels, capable de prendre des photos dans une résolution maximale de 2592 х 1944 pixels. Le résultat est assez honorable, sans plus. Le niveau de détail est correct mais la fidélité des couleurs pas forcément au rendez-vous. Certains clichés ont en effet une légère tendance à virer vers le rouge. Néanmoins, cet état de fait ne gênera que les puristes, et la fonction photo reste globalement parfaitement utilisable.

HTC Desire X : capteur photo



Il est en revanche assez désolant de constater qu’un smartphone double cœur comme celui-ci ne soit même pas capable de filmer en HD 720p. Il se contente en effet d’une résolution maximale de 800 x 480 pixels. Quand on sait que la plateforme double cœur de Qualcomm peut encaisser sans broncher une résolution Full HD de 1920 x 1080 pixels, la moindre des choses de la part de HTC serait de laisser la possibilité à l’utilisateur de filmer au moins en 720p. Si vous êtes particulièrement intéressés par les capacités vidéo d’un smartphone, c’est un sacré handicap pour le Desire X face à ses concurrents directs qui filment tous en 720p. Sachant que le, techniquement frêle, One V est lui aussi capable de filmer dans cette même résolution HD, on ne peut que se demander ce qui a bien pu traverser l’esprit des ingénieurs de chez HTC pour commettre une pareille bourde.

Pour le reste, l’interface de la fonction de capture photo et vidéo est vraiment riche. Elle permet notamment d’activer des modes HDR, panorama et même des effets en temps réel de déformation, des filtres, etc. Le smartphone propose également un mode d'autofocus en continu et d'un mode rafale. Notez qu’il est même possible de prendre une photo en pleine résolution pendant qu’on filme. Enfin, le déclenchement de prises de vue est suffisamment véloce pour être pleinement satisfaisant.

Test HTC One V : interface fonction photo



Test HTC One V : interface fonction photo



Test HTC One V : interface fonction photo






Lecture Multimédia (Photo/Vidéo/Son)

Vu sa configuration matérielle, le Desire X ne déçoit pas en matière de lecture de contenus multimédias. Commençons notre tour d’horizon par la visionneuse d'images qui se révèle assez classique. Son interface ne diffère pas beaucoup de celle que l'on trouve dans les versions dites « pures » d'Android. Elle propose notamment une présentation par dossiers. HTC s'est en revanche attelé à l'étoffer pour ce qui est des fonctions. La visionneuse permet ainsi d'accéder non seulement aux photos qui sont stockées localement, mais également à celles situées sur les réseaux sociaux de l'utilisateur.

Test HTC One V : système d'exploitation Android 4.0 ICS + interface utilisateur HTC Sense 4.0 Test HTC One V : système d'exploitation Android 4.0 ICS + interface utilisateur HTC Sense 4.0



Passons maintenant au lecteur audio qui est identique à celui que l’on trouve dans tous les derniers smartphones HTC, tant en termes de présentation que de fonctionnalités. Il dispose ainsi des nombreux égaliseurs, dont le fameux Beats audio, et de la possibilité de rechercher en ligne l'identité d'un morceau avec SoundHound, un service comparable à Shazam. Le rendu sonore est de plus très bon. Une vraie petite surprise qu’on n’attendait pas sur un produit à ce prix. Si le Desire X n’est pas au niveau des meilleurs, il s’en rapproche en tout cas beaucoup en termes de qualité du son. Couplé à un bon casque, il remplace même avantageusement un baladeur audio.

Test HTC One V : système d'exploitation Android 4.0 ICS + interface utilisateur HTC Sense 4.0 Test HTC One V : système d'exploitation Android 4.0 ICS + interface utilisateur HTC Sense 4.0



Enfin, avec un écran de 4 pouces et un processeur double cœur Qualcomm, le Desire X s’avère également tout à fait recommandable pour visionner des vidéos. Regarder un film en entier, même en VO avec des sous-titres, ne pose pas de problème particulier. La résolution correcte de l'écran permet d'afficher de manière très lisible les sous-titres. Nous apprécions tout particulièrement le fait que HTC propose la compatibilité avec de nombreux formats et codecs populaires que l'on trouve sur le Web comme les DivX / Xvid, WMV, MKV, etc. Le lecteur vidéo se montre capable de lire sans problème la grande majorité des vidéos, même celles en HD 720p ou Full HD 1080p. Et, pour les vidéos récalcitrantes, il reste toujours la possibilité de télécharger l'excellent lecteur gratuit Dyce Player depuis Google Play.




Écran et navigateur Web

Parmi les smartphones de milieu de gamme, il y a clairement plus mal loti que le Desire X. Ce dernier propose en effet un afficheur LCD tactile capacitif de 4 pouces, pour une résolution de 800 x 480 pixels. Ce qui représente une densité de 233 pixels par pouce. Au-delà des caractéristiques techniques, le rendu de l’ensemble est très propre.

Les couleurs sonnent assez justes et la luminosité est correcte. La finesse d’affichage est également honorable. Les angles de visionnage sont en revanche un peu limités. Mais tant que vous restez à peu près en face de l’écran, cela ne pose pas de problème particulier.

HTC Desire X : écran



Le navigateur Web est l’une des fonctions qui profite le plus de cet écran de 4 pouces. Pour commencer, le navigateur en question se révèle assez performant. Sans égaler en termes de célérité les meilleurs du genre, il charge les pages Web les plus lourdes de manière assez rapide pour que l’utilisateur n’ait jamais l’impression que cela « mouline ». Seules les pages très chargées en Flash peuvent éventuellement ralentir. Mais elles se font de plus en plus rares sur le Web.

Test HTC One V : navigateur web


Test HTC One V : système d'exploitation Android 4.0 ICS + interface utilisateur HTC Sense 4.0 Test HTC One V : système d'exploitation Android 4.0 ICS + interface utilisateur HTC Sense 4.0



Côté interface, celle du navigateur Web du Desire X est à la fois fonctionnelle et épurée. On apprécie tout particulièrement le fait que le gestionnaire d’onglets soit accessible sans avoir à passer par un sous-menu. Si le Flash vous irrite pour une raison ou une autre, sachez qu’il est possible de le désactiver en deux petits clics. Et de toute façon, si ce smartphone profite un jour de la mise à jour Android 4.1 Jelly Bean, il ne sera plus compatible avec le Flash du tout, cette version d’Android ne le supportant pas. Vous avez donc tout intérêt à commencer à vous désintoxiquer si vous ne jurez que par le Flash sur mobile…




Conclusion

Avant de conclure, penchons-nous rapidement sur les fonctions téléphoniques du Desire X. De ce côté, pas de défaut particulier à signaler. HTC a vraiment bien travaillé. La qualité audio des conversations est tout à fait satisfaisante. L’appelant et l’appelé s’entendent parfaitement, sans que des grésillements ou des microcoupures viennent parasiter les échanges. Côté autonomie, ce smartphone s’inscrit dans la moyenne de ses congénères avec environ une petite journée d’utilisation en usage moyen.

HTC Desire X : smartphone



À l’heure du choix, celles et ceux d’entre vous qui, pour des raisons de budget, veulent s’offrir un smartphone de milieu de gamme ont tout intérêt à jeter un coup d’œil du côté de ce Desire X. Situé à mi-chemin entre des mobiles comme les Samsung Galaxy S Advance et Ace 2, celui de HTC a clairement des arguments à faire valoir. Son écran, son design, ses fonctions multimédias ou encore sa réactivité en font clairement un Android de qualité.

Le seul véritable reproche que l’on peut lui adresser vient de la capture vidéo qui ne s’effectue qu’en 480p. Une vraie bassesse de la part du constructeur sur un smartphone double cœur. Surtout quand on sait que les concurrents filment en 720p et que les chipsets double cœur permettent même en théorie d’atteindre le 1080p sans l’ombre d’un problème. Toutefois, si vous n’êtes pas focalisé sur la vidéo, ce défaut n’a rien de rédhibitoire. Car pour le reste, le Desire X possède d’ores et déjà un très bon rapport qualité / prix, qui ira encore en s’améliorant avec le temps.



Note : 83/100

Les plus :
• Design réussi
• Bonne prise en main
• Finitions correctes, sauf pour le bouton du volume
• Écran de bonne taille (pour un milieu de gamme)
• Bon rendu de l’écran
• Navigateur Web performant
• Très bon lecteur musical
• Bonne réactivité de l’ensemble du système
• L’interface Sense 4.1 est complète et assez agréable

Les moins :
• Capture de vidéos en 480p seulement
• Autonomie moyenne, sans plus
• L’interface Sense 4.1 peut demander un temps d’adaptation
• Il manque certaines fonctions comme « exposé » sur cette version de Sense 4.1



Test réalisé par Sofian Nouira
Date de publication : 19/10/2012.

Avis des internautes

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à réagir !

Les guides et comparatifs
image Oppo Find X5 Pro
image Google Pixel 6a