Test Nokia X30 5G : conçu à partir de matériaux recyclés, étanche avec un bel écran, mais pas suffisant pour faire trembler la concurrence

Par Sylvain PICHOT - 03 mars 2023 à 17:30
Avis LesMobiles.com

Le smartphone Nokia X30 5G vient succéder au X20 de l’année passée proposant toujours un accès aux réseaux 5G, mais cette fois-ci disposant d’un écran AMOLED beaucoup plus gratifiant que la dalle LCD précédente avec une fréquence de rafraîchissement de 90 Hz sur une surface toutefois plus petite. Cet appareil à l’air d’être l’objet de plusieurs compromis, car, malgré son étanchéité, son capteur photo principal de 50 mégapixels et sa conception à partir de matériaux recyclés, il a bien du mal à face à la concurrence ne serait-ce qu’en comparant les fiches techniques, car seulement alimenté par un processeur Qualcomm Snapdragon 695 qui, au prix de l’appareil, est très étonnant, les autres mobiles proposant mieux pour parfois moins cher. La capacité de sa batterie inférieure, là encore à la concurrence avec une puissance de charge de 33 watts. Nous avons voulu savoir ce dont il était toutefois capable au cours d’un test complet et dont voici nos impressions. 

 Nokia X30 5G

Principales caractéristiques techniques : 

  • Écran AMOLED de 6,43 pouces, 1080x2400 pixels 90 Hz 
  • Chipset Qualcomm Snapdragon 695
  • 6 ou 8 Go de mémoire vive non extensibles
  • 128 ou 256 Go de stockage interne non extensibles 
  • Double capteur photo 50+13 mégapixels
  • Capteur frontal 16 mégapixels 
  • Lecteur d’empreinte digitale sous l’écran
  • Batterie 4200 mAh compatible charge 33 watts 
  • Système d’exploitation : Android 12  
Widget Bemove CTA : n° 45 | Amazon : Nokia X30 5G

Design

Le smartphone Nokia X30 5G profite d’un design que nous avons trouvé plutôt réussi. En effet, l’appareil présente des profils qui ne sont pas tout à fait plats, mais pas totalement arrondis non plus, proposant une bonne prise en main. Le téléphone est proposé en bleu relativement foncé, mais pas trop non plus ou blanc. C’est le premier modèle que nous avons pu essayer, prêté par la marque. Le revêtement est traité anti-traces de doigts. Il est vrai qu’elles sont limitées, mais pas totalement si les doigts sont même très légèrement gras. Le smartphone est fabriqué en aluminium recyclé à 100% et les parties plastiques le sont également à 65%, selon Nokia. 

Le dos est mat. Les profils sont brillants et laissant apparaitre les antennes pour capter les différents réseaux, ce qui signifie que le châssis est en métal, toujours une bonne chose et plus qualitatif que le plastique. Pour en revenir au dos, il y a un bloc d’optiques installé dans le coin supérieur gauche. Par rapport à ce qui se fait actuellement, il est plutôt discret. La plaque a des coins particulièrement arrondis avec le revêtement de la partie arrière de l’appareil qui veut comme revenir dessus. Toutefois, il y a un changement de coloris, le bloc apparaissant sur fond gris plus clair. Les deux capteurs photo ainsi que le flash sont alignés dans le sens vertical et on peut voir les caractéristiques du capteur principal : 50MP OIS Camera pour : caméra avec un capteur de 50 mégapixels stabilisé optiquement. Sobrement, le logo Nokia est visible au milieu du dos du smartphone. 

Le Nokia X30 5G partage le même chipset que le Oppo Reno8 Lite, le Xiaomi Redmi Note 11 Pro 5G, Poco X4 Pro, Motorola edge30 Neo ou que le OnePlus Nord CE 2 Lite 5G, mais il est plus chers que ceux-ci. Par rapport à eux, le Nokia X30 5G est l’un des plus légers avec ses 185 grammes sur la balance même si le Oppo Reno8 Lite fait 173 grammes. Il est l’un des plus compacts. 
Lorsqu’on fait le tour de l’appareil, on note la présence du bouton de mise en veille ainsi que celui qui permet de gérer le volume sur le profil droit. Sur le profil supérieur, il y a deux microphones. Le profil inférieur contient le haut-parleur, le connecteur USB-C, un troisième microphone et le tiroir à cartes SIM. Ce dernier peut en supporter deux simultanément, mais pas de possibilité d’insérer une carte de stockage ici. Il faut donc se contenter des 128 ou 256 Go disponibles selon la configuration choisie. 
Le lecteur d’empreinte digitale est placé sous l’écran. Il est un peu trop bas à notre goût, car situé à 1,5 cm du bord inférieur là où nous préférons un emplacement à 4 cm environ pour un positionnement plus naturel du pouce lorsqu’il s’agit de déverrouiller le smartphone. Cela entraine donc une très légèrement gymnastique du pouce, mais à part cela, le module nous a donné pleine satisfaction puisqu’il a toujours refusé l’accès à d’autres doigts que ceux de notre testeur. Sa réactivité pour accéder à l’interface principale est correcte même si nous avons vu plus rapide. 
Le son délivré par le smartphone est mono, ce qui est un peu déconcertant vu son prix. Nous nous attendions à avoir un son stéréo. Toutefois, celui-ci est plutôt équilibré et assez peu distordu même si on augmente le volume de manière significative. Il sonne toutefois un peu creux si on veut vraiment se servir de l’appareil pour écouter de la musique. L’écoute au casque sera bien meilleure, ou via Bluetooth sur des enceintes connectées. 

Le Nokia X30 5G est donc, comme son nom l’indique, compatible avec les réseaux 5G. Il embarque également du NFC pour le paiement sans contact et l’appairage avec d’autres dispositifs compatibles. Il est Bluetooth 5.1 et Wi-Fi 6. En outre, notez l’absence d’une prise audio jack pour brancher un casque. Le Nokia X30 5G a l’avantage d’être certifié IP67 donc totalement étanche à l’eau douce ainsi qu’à la poussière. Pour le coup, ce n’est pas le cas de la concurrence, sauf pour le Samsung Galaxy A53 5G qui était proposé à peu près au même prix mais que l'on trouve nettement moins cher aujourd'hui. Les autres sont, au mieux, protégés contre les éclaboussures, mais pas contre l’immersion sous l’eau. 

Widget Bemove CTA : n° 45 | Amazon : Nokia X30 5G

Une dalle AMOLED certes, mais à 90 Hz

Alors que Nokia X20 avait un écran LCD de 6,67 pouces, le Nokia X30 5G est équipé d’une dalle AMOLED sur 6,43 pouces. C’est légèrement plus petit, mais beaucoup plus intéressant pour regarder des vidéos, apprécier la profondeur des noirs et la vivacité des couleurs. C’est effectivement le cas. La dalle a une fréquence de rafraîchissement de 90 Hz, ce qui n’est pas extraordinaire, même à ce prix. L’écran du OnePlus Nord 2T 5G a les mêmes caractéristiques tandis que celui du Xiaomi 11 Lite 5G NE est aussi à 90 Hz au maximum, mais sur une surface de 6,5 pouces et surtout proposant une compatibilité avec les formats vidéo HDR10+ et Dolby Vision pour les plateformes de streaming ce dont n’est pas capable l’écran du Nokia X30 5G. La bonne nouvelle, c’est que la surface d’affichage est protégée avec la technologie Corning Gorilla Glass Victus, l’une des plus résistantes à ce jour. 

Les bords latéraux sont assez fins et plus que les bords des parties supérieures et inférieures. L’écran est percé tout en haut, au centre pour le capteur photo à selfie. Bien entendu, la luminosité s’adapte automatiquement aux conditions d’éclairage ambiant. Il n’y a pas de mode d’image à choisir. On peut seulement faire varier la température des couleurs pour obtenir une teinte plus chaude ou plus froide. Pour la fréquence de rafraîchissement, on peut sélectionner le mode adaptatif qui gère automatiquement pour appliquer la meilleure en vue d’un bon équilibre entre consommation d’énergie et fluidité lors des défilements des pages. On peut bloquer la fréquence à 60 Hz pour miser sur une plus grande autonomie, au détriment de la fluidité. Nous aurions aimé pouvoir trouver plus d’options, notamment pour calibrer l’écran.
La luminosité proposée par le Nokia X30 5G est suffisante pour un usage en extérieur même s’il faut dire que nous avons des écrans plus lumineux. En outre, dans la pénombre, l’affichage n’est pas agressif, ce qui est une bonne chose. 

Android, toujours aussi pur sur les mobiles Nokia

À l’image des autres smartphones de la marque, le Nokia X30 5G profite d’une version pure d’Android 12 comme on peut aussi en trouver sur les mobiles Google. La mise à jour de sécurité installée lors de notre test datait du 5 juillet 2022, ce qui n’est pas très récent. Par contre, la mise à jour du système Google Play datait du 1er janvier 2023, ce qui est beaucoup plus acceptable pour un test réalisé début février de la même année. Nokia promet 3 ans de mises à jour du système et autant pour les mises à jour de sécurité. L’appareil est garanti 3 ans
La surcouche logicielle est donc ici extrêmement légère puisqu’on a vraiment l’impression d’avoir une version Android Stock sous les doigts. Les principales applications Google qui y sont installées. On trouve aussi l’application Amazon Music, Boutique Amazon, ExpressVPN, GoPro Quik, mais aussi Netflix, Prime Video et Spotify. 

La barre des notifications et des fonctions de raccourcis est identique à celle des mobiles Google avec des possibilités d’interaction. Le gestionnaire multitâche permet de faire une capture d’écran et toutes les applications peuvent être fermées en même temps avec la commande Tout effacer disponible à l’extrémité gauche de celles-ci. L’organisation des paramètres est là encore identique à celle que l’on trouve sur les mobiles Google, dont les options relatives à la sécurité, la confidentialité, la localisation, les urgences ou le bien-être numérique et le contrôle parental. Les personnes qui aiment cette interface épurée seront donc ravies alors que ceux qui préfèrent avoir des suggestions et des options de personnalisation plus poussées resteront sur leur faim.

Widget Bemove CTA : n° 45 | Amazon : Nokia X30 5G

Un processeur éprouvé, mais pas des plus récents

Comme évoqué en introduction, le Nokia X30 5G est équipé d’une puce Qualcomm Snapdragon 695 que l’on trouve aussi sur d’autres smartphones dont ceux cités précédemment. Ce chipset n’est pas des plus récents, mais a largement fait ses preuves permettant d’accéder, finalement aux réseaux 5G et offrant des performances correctes, mais, à ce niveau de prix, nous nous attendions à avoir au moins un Snapdragon 778G comme le Xiaomi 11 Lite 5G NE, ou sa version Plus installée au cœur du Honor 70 ou du Nothing phone (1), par exemple et pour des prix similaires. Cela lui aurait permis d’offrir une puissance de calcul supérieure à celle produite par le Samsung Galaxy A53 5G. 
Le chipset fait le job et permet, grâce à une interface épurée au possible, d’obtenir une bonne fluidité de navigation. Il ne faut toutefois pas s’attendre à ce que le mobile réagisse extrêmement rapidement. On peut être appelé à patienter quelques microsecondes pour l’ouverture d’applications déjà en cours d’utilisation ou pour le lancement de celles-ci. Le jeu est autorisé, mais seulement à des parties casuals qui ne demandent pas énormément de ressources au système. 
Comme tous les autres mobiles testés, nous l’avons soumis à plusieurs outils de mesure de performances dont voici les principaux résultats. On apprécie le fait que le chipset offre tout son potentiel au cours du temps. En outre, nous avons pu constater que le smartphone reste tout à fait tempéré, sans surchauffe, ce qui est toujours une bonne chose. 

Que vaut-il en photo ? 

Pour le multimédia, le mobile est capable de lire des contenus vidéo avec une qualité Full HD depuis les plateformes de streaming. En outre, pour les photos et les vidéos, il est équipé d’un capteur principal de 50 mégapixels stabilisé optiquement pour limiter les bougés. Il n’ouvre qu’à f/1.9 alors que les capteurs qui sont capables de capter un maximum de luminosité ouvrent à f/1.6. La caméra principale est associée à un capteur de 13 mégapixels pour les prises de vue en mode ultra grand-angle. Pour les selfies, c’est une caméra de 16 mégapixels qui est installée au niveau du poinçon en haut de l’écran, à l’avant. 
L’interface de l’application est classique avec quelques options tout en haut de l’écran, la zone de cadrage, les modes 0,6x, 1x et 2x immédiatement disponibles juste au-dessus des différents modes de prises de vue. Le menu Plus contient d’autres modes que l’on peut ajouter à ceux déjà présents dans l’interface principale de l’application si on veut y accéder plus rapidement. Le mobile propose plusieurs options pour prendre des photos en fonction des circonstances.

L’objectif principal est protégé contre les rayures avec une technologie Corning Gorilla Glass DX+ qui, selon la marque, laisse passer 98% de la lumière. Pourtant, après avoir passé un bon moment avec lui à prendre différentes scènes avec des conditions plus ou moins propices, nous avons trouvé que les photos produites par le Nokia X30 5G étaient moins lumineuses que celles produites, par le OnePlus 11 5G qui n’est pas du tout au même prix, mais même par rapport à un smartphone dans la même gamme, les clichés sont plus légèrement plus sombres ici. On peut toutefois apprécier un certain piqué et une colorimétrie qui est relativement bonne. Le stabilisateur est une bonne chose permettant de limiter les bougés. Les photos en mode ultra grand-angle ont une fidélité des couleurs qui dérive légèrement, mais cela reste acceptable. On apprécie le piqué obtenu par le capteur.

Lorsqu’on essaie de zoomer, le traitement numérique s’applique et cela se voit. Le niveau 8x n’est pas exploitable, car il perd en contraste et propose des aplats assez importants sur des éléments qui devraient plus fins. 

Le smartphone Nokia X30 5G est capable de filmer avec une définition Full HD à 60 images par seconde, ce qui, aujourd’hui, est un minimum. 

Une autonomie juste correcte

La capacité de la batterie du mobile est de 4200 mAh. C’est moins que la concurrence, sauf pour le Motorola edge30 Neo qui a une batterie de 4020 mAh mais tous les autres proposent au moins 4500 mAh voire 5000 mAh. Avec une seule charge, nous avons tout de même pu tenir une journée et demie, ce qui reste acceptable, mais il faut faire un peu attention à la gestion d’énergie au cours de son utilisation. Le mobile supporte la charge à 33 watts. Avec un bloc de 67 watts, nous avons pu passer de 8% à 22% en 15 minutes

Widget Bemove CTA : n° 45 | Amazon : Nokia X30 5G

Le contenu de la boîte

Le smartphone Nokia X30 5G est livré dans une boîte en carton recyclé avec un câble USB-C vers USB-C et un outil d’extraction pour le tiroir à cartes SIM. 

Notre avis

Le Nokia X30 5G n’est pas un mauvais smartphone ayant quelques atouts pour lui. On peut dire qu’il est polyvalent, mais dans ce segment de marché, cela ne suffit pas à se distinguer. Son écran hautement protégé est intéressant même s’il est limité à 90 Hz et qu’il manque des options, il offre une bonne lisibilité et une luminosité suffisante. On apprécie aussi la prise en main générale et l’interface épurée avec peu d’applications préinstallées ainsi que son étanchéité. Mais pour le reste, s’il fait le job, il a bien du mal à proposer mieux que la concurrence. Son chipset commence à dater, la capacité de sa batterie est limite, le son n’est que mono et les photos pourraient être plus lumineuses. Alors oui, il s’agit d’un modèle conçu en partie avec des éléments recyclés, mais, malheureusement, cela ne fait pas tout, car à côté, la concurrence, peut-être moins sensible au côté écologique, produit des photos souvent mieux exposées et offre une plus grande puissance de calcul en général ou alors, il y a moins cher. Tout dépend où se situent vos attentes dans la balance technologique/écologique
 

Widget Bemove CTA : n° 45 | Amazon : Nokia X30 5G

 

Avis des internautes

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à réagir !

Les guides et comparatifs
image Xiaomi 13 Pro
image Oppo A94 5G